Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:34


Julius Winsome est un quinquagénaire qui vit seul dans une cabane au fond de la forêt du Maine. Petit-fils d'un rescapé de la 1ère guerre mondiale et fils d'un homme qui lui as appris la langue dans les romans de Shakespeare, Julius a horreur de la violence et ne chasse pas.
 Entouré des 3282 livres que lui a légués son père et en compagnie de son chien Hobbes, il vit une existence tranquille rythmée par ses rares sorties en ville,  ses essais de jardinage et ses lectures.
Tranquille jusqu'au jour où Hobbes meurt, tué d'un coup de fusil à bout portant et qui va déclencher chez Julius une furie meurtrière, traquant ceux qu'il croit être les meurtriers.

Récit d'amour et de vengeance, Donovan ne cherche pas à analyser les raisons du geste de Julius. Même si les raisons illogiques et folles de Julius ne se laissent pas appréhender ( chagrin ? vengeance ? ), le personnage parait éminement sympathique et nous sommes pris d'une troublante empathie. Isolé du monde, vivant au milieu des fantomes de son père et de Claire, la seule femme à avoir partagé sa vie de reclus, il nous fait ressentir sa solitude, sa douleur et son désarroi. Le tout dans l'écrin froid et austère d'une nature âpre et enneigée, ponctué de citations shakespeariennes.

Note : ***

Editions Seuil - 19,50€
Partager cet article
Repost0

commentaires

Yvain 04/09/2009 13:37

Une de mes belles découvertes de cette année; un roman qui sans atteindre les sommets d'un Cormac McCarthy, ne souffre pas non plus de la comparaison...

Choco 04/09/2009 14:05


ah oui on est très loin de McCarthy... Je l'ai trouvé pas mal mais sans plus. Le genre de roman que j'oublierais ds quelque temps... Donc la comparaison pour moi souffre un peu... !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher