Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 12:00

Je me fais une joie de vous faire partager cet article du 17 septembre, trouvé sur le site du journal Libération...
Jugez par vous-même



Sodome et Garamond

Par EDOUARD LAUNET

 

 


Grâce à notre partenaire Google Books, nous avons pu procéder à une analyse approfondie de la rentrée littéraire française. En voici les grandes tendances, après numérisation et traitement des 659 nouveaux romans de l’automne.


Sexe : Google relève 32 scènes de fellation, dont 4 n’aboutissent pas. C’est moins que l’an dernier (48), mais bien plus qu’en 1988, année où l’on y enregistra un creux de seulement 19 «pipes», pour parler comme Jean d’Ormesson. Stabilité côté sodomie. Sinon aucune position nouvelle, y compris chez Amélie Nothomb.


Suicides : 41 tentatives couronnées de succès, 11 ratées et 3 dont l’issue reste incertaine (le logiciel Google Autokill est en version «béta»). Un auteur évoque un suicide d’un coup de fusil dans la nuque : c’est réclamer beaucoup de souplesse à ses personnages !


Alphabet : la lettre «e» apparaît 64,5 millions de fois, en net repli sur la rentrée 2008 (72,8 millions). Le plus bas historique date de 1970 : les occurrences romanesques du «e» étaient tombées à moins de 59 millions, sans doute sous l’influence de Georges Perec qui avait publié la Disparition quelques mois auparavant. Il est vrai aussi qu’on éditait moins de livres à l’époque. Fait singulier : les rentrées à faible taux de «e» sont en général suivies d’hivers doux.


Polices de caractères : trop de Times, pas assez de Garamond.


Télécommunications : pour la première fois dans l’histoire du roman francophone, l’usage du téléphone mobile supplante celui du téléphone fixe. Au total, 2 354 minutes de communications, dont plus de la moitié en heures creuses. La tarification à la seconde semble être devenue la norme.


Huisseries : portes qui s’ouvrent : 4262. Portes qui se ferment : 2905. Cette large asymétrie n’est pas inhabituelle dans la littérature française, souligne l’application Google Doors.


Vocabulaire : l’ouvrage dans lequel le mot «Révolution» apparaît le plus souvent est, avec 75 occurrences, Tout a failli, vive le communisme ! (Editions La Fabrique) du groupe Tiqqun, en librairie le 25 septembre. Cet essai, qui a toute sa place au rayon littérature, réunit quatre textes parus en octobre 2001 dans Tiqqun 2, «organe de liaison au sein du Parti imaginaire». L’apparition la plus énigmatique de «Révolution» est en page 216 : «La grève humaine n’exige pas - en un sens, elle en est même le contraire - une révolution sexuelle, mais une révolution psychosomatique.»


Famille : 504 romans sont vierges du mot «neveu» (497 de «nièce»).


Animaux : comme l’an dernier, l’ornithorynque est rare et subreptice. Des chats, des chiens et des loutres se rencontrent ça et là, concourant occasionnellement à des rebonds de l’intrigue, mais mollement. Aucune truie allaitante.


Ponctuation : entre les pages 156 et 159 de son roman Personne (Mercure de France), Gwenaëlle Aubry utilise une tripotée de virgules et seulement deux points. Il n’y a que deux phrases en quatre pages. Mais elles sont très belles.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Theoma 25/09/2009 18:20


c'est excellent, merci pour ce moment !


Choco 25/09/2009 19:42


De rien, c'était un plaisir :D


Yuko 25/09/2009 12:08


Je découvre ce blog un peu par hasard, mais comme on le dit souvent celui-ci fait bien les choses ^^ Bravo pour ce petit moment d'évasion littéraire !!
Bonne journée !!


Choco 25/09/2009 12:25


Merci ! Moi aussi, j'en découvre de nouveau toutes les semaines, c'est sans fin !! Le tien est pas mal non plus


Leiloona 23/09/2009 21:59


J'adore ! C'est marrant, finalement cette analyse !


Choco 23/09/2009 22:17


c'est clair ! On ne voit plus la rentrée avec les mêmes yeux lol !


Cynthia 23/09/2009 19:20


" Google relève 32 scènes de fellation, dont 4 n’aboutissent pas."
WAOUW! Quel sens du détail!
Merci pour ce billet, j'ai bien ri ;)


Choco 23/09/2009 20:03


Moi aussi !


Mango 23/09/2009 16:33


C'est très drôle! J'apprécie beaucoup le coup du suicide d'un coup de fusil dans la nuque! Rien ne leur échappe!


Choco 23/09/2009 16:47


moi j'ai préféré la constatation de la baisse des fellations !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher