Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 23:00

 

cadres noirs 1 

 

Auteur : Pierre Lemaitre
Editeur : Calmann-lévy

Date de parution : Février 2010
Prix :  18,50 Euros

 ISBN : 9782702140703

349 pages

 

 

Note : 4 / 5

 

 

" Le marketing consiste à vendre des choses à des gens qui n’en veulent pas, le management à maintenir opérationnels des cadres qui n’en peuvent plus. "

 

 

 

 

 

 

En ces temps de chomage qui touche les jeunes comme les quadras, Pierre Lemaitre a fait le pari de se pencher sur la question du travail et sur ce que son absence peut provoquer à long terme. Décapant !

 

cadres-noirs-2.jpgAlain Delambre, ancien cadre dans les ressources humaines, est sur la touche depuis plusieurs années. Il a perdu son travail il y a 4 ans et depuis, il va de galère en galère, effectuant des petits boulots sous-payés pour payer les traites de l'appartement et soutenir sa femme dans les frais quotidiens. A 57 ans, Alain sait bien que les chances sont minces d'être embauché et pourtant il s'accroche et continue de se battre pour retrouver un poste dans son domaine d'origine.

Jusqu'au jour où l'exaspération est plus forte : alors qu'il vient littéralement de se faire botter le cul par un petit chef hautain, il réagit et cogne ce dernier ! Il perd forcément son maigre salaire et cache à sa femme son renvoi.

 


Car Alain Delambre vient de recevoir une convocation à un entretien pour un poste en ressources humaines. Dès lors, il va tout faire pour obtenir le poste très convoité, quite à se laisser embarquer dans une mise en scène de mauvais goût, où les salariés de l'entreprise vont être pris dans une fausse prise d'otage pour mieux les évaluer en phase de stress intense... Rien ne se passera comme prévu, quoique... Bien des surprises seront dévoilées tout au long de ce polar !

 

Vous aurez compris que le roman ne fait pas la part belle au monde de l'entreprise et du management qui n'hésite pas à écraser ces employés pour un meilleur profit de la société. Le concept de la prise d'otage est révoltant mais me paraitrait tellement réaliste dans notre monde d'aujourd'hui...

On découvrira dans ce roman des salariés qui, renvoyés, préféreront continuer à travailler pour rien, des travailleurs pauvres qui n'hésiteront à trahir leur proche pour garder leur emploi, des embauches faites par piston, des stagiaires non rémunérés à qui on fait miroiter un contrat, des patrons qui font usage de délits d'initiés, ...

Le monde du travail est une jungle impitoyable où chacun se bat pour sa propre survie, au détriment des autres.

 

cadres noirs 3

 

Le roman se découpe en 3 partie : avant, pendant et après. Chaque partie est vue par un narrateur différent et permet une approche différente des faits. Alain nous raconte la première et la dernière alors que c'est  David Fontana, l'organisateur "technique" de la prise d'otage qui narre le milieu.

Plus que roman d'action, Cadres noirs est un polar psychologique.

Nous allons partager avec empathie les difficultés de ce sénior que le stress et l'humilation amène à se dépasser. Quiconque a vécut le chomage se reconnaitra dans le portrait qui est fait d'Alain Delambre au début du roman. La motivation, la patience, le désespoir, les dettes qui s'accumulent, l'humiliation, ... Tout celà est bien réel et nous rend le personnage bien sympathique.

Pourtant Alain va péter les plombs et devenir beaucoup moins sympa... Et nous, qu'aurions-nous fait à sa place ? Est-il si innimaginable qu'on puisse faire la même chose ?

La 3ème partie est un véritable renversement de situation et je dois dire que j'ai été particulièrement  surprise et happée par la machination qui s'est faite jour !

La fin est amère mais ne pouvait être autrement à mon sens.

 

Je reconnais tout de même quelques grosses ficelles dans cette intrigue, les scènes finales sont un peu "too much" et plonge dans le trop plein d'actions et de rebondissements au point qu'on y perd un peu de crédibilité. La scène de la prise d'otage un peu longuette à mon goût : elle a dû mal à se mettre en place.


Toutefois, ça n'en reste pas moins un roman très prenant qu'on ne lache pas et qui nous surprendre par un retournement bluffant !

 

 

 

Les avis de : Amanda que je remercie pour le prêt ! , Stephie, Cuné, Calypso, Pimprenelle, Leiloona, Liliba, ...

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Luna 09/10/2011 10:48



C'est décidément une très belle surprise !
Deuxième découverte de l'auteur et deuxième très bonne surprise, autant dire que je ne compte pas m'en arrêter là ;)



Choco 09/10/2011 17:48



Il faut toujours que je découvre ses autres titres pour ma part !



liliba 31/05/2010 12:13



Je me sers du moteur de recherche de Calepin, plus pratique que google !



Choco 31/05/2010 13:12



Oui tu as raison ! Je le connais mais je n'y pense jamais...



liliba 29/05/2010 14:51



Un livre que j'ai beaucoup aimé, bien que je déplore tout comme toi les ficelles de la fin, un peu trop cinématographique à mon goût et vraiment trop surréaliste, mais le reste est crédible !


http://liliba.canalblog.com/archives/2010/03/12/index.html



Choco 31/05/2010 12:05



Oui je suis entièrement d'accord ! Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas tombé sur ton avis avec google mais je le rajoute !



Joelle 06/04/2010 11:06



Il est déjà noté ! Je viens de terminer "Robe de marié" de cet auteur et j'ai aimé alors je ne vais pas m'arrêter là :)



Choco 06/04/2010 19:11



Dis donc, il semble vraiment dans l'air du moment cet auteur ! On le voit sur tous les blogs ! :)



Manu 05/04/2010 17:56



Je vais aussi lire "Robe de marié". On verra ce que j'en penserai



Choco 06/04/2010 18:58



Ah tu fais la lecture commune avec Cynthia donc !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher