Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 07:00

de-briques-et-de-sang-01.jpgNous sommes en 1914 à Guise où est implanté un familistère, sorte de regroupement  social solidaire créé par Godin (le créateur des poêles) dans le but d'améliorer la condition de vie de ses employés. Malheureusement un crime vient d'y être commis. Victor Leblanc, jeune journaliste de l'Humanité un peu curieux, enquête parmi les membres de la communauté mais ce monde clos se laisse difficilement approcher. Les morts se succèdent pourtant et c'est auprès de Ada, fille d'un des locataires d'origine alsacienne qu'il va trouver de l'aide pour découvrir les dessous de ce projet utopique.

 

A travers les recherches de Victor, nous allons pénétrer à sa suite dans l'intimité de cette communauté bien particulière. Les auteurs s'appuient ici sur des faits historiques connus. Le familistère a bien existé et les ressorts de sa création et de son organisation nous sont ici dévoilés. Si le lieu parait idéal pour les ouvriers qui deviennent en partie propriétaire de leur travail et de leur habitation, et bénéficient d'infrastructures développées pour leur bien être, tout ne semble pas rose pour autant.

C'est aussi un lieu de vie où tout le monde se connait et se voit, où les ragots vont bon train et où la notion d'intimité est réduite. Nous sommes à la veille de la guerre et les ouvriers étrangers sont vus d'un mauvais oeil (le père d'Ada est soupçonné d'être un facho à cause de ses origines alsaciennes...)

Ce huis-clos collectif est parfait pour introduire une série de meurtres qui déstabilisent un peu plus une communauté menacée par la grève des ouvriers. Le contexte social et politique est ici parfaitement utilisé pour recréer l'ambiance de l'époque et le lecteur assiste à une véritable plongée historique.

 

Visuellement, le dessinateur a repris scrupuleusement l'architecture du familistère, donnant ainsi un peu plus de réalisme à cette histoire. L'ambiance est bien évidemment sombre, les couleurs partent souvent dans des gris qui renforcent l'atmosphère inquiétante et quelque peu flou de ce familistère. Les personnages, de par leur visage et leur tenue, ont un vrai effet ancien et nostalgique

 

De briques et de sang se révèle être une enquête somme toute classique mais dont la situation et la vérité historique offre un angle original de découverte pour donner un album intéressant. 

 

 

 

D'autres avis :

Joelle - Yvan - Cécile - Jérome - XL - Kactuss -  

 

Liens :

le site du Familistère de Guise 

 

Du même scénariste :

Abélard, tome 1

 

de-briques-et-de-sang-02.jpg

 

de-briques-et-de-sang-03.jpg

 

de-briques-et-de-sang-04.jpg

 

de-briques-et-de-sang-05.jpg

 

De briques et de sang

Scénariste : Régis Hautière

Dessinateur : David François

Edition Casterman, KSTR

Septembre 2010 - 146 pages - 16€


 

palsechesChez Mo'


Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans A importer
commenter cet article

commentaires

Joelle 04/08/2011 16:01



Je suis tout à fait d'accord avec toi : c'est surtout le contexte historique qui est passionnant et éducatif (je ne connaissais pas du tout l'existence de ce familistère ... je ne connaissais
même pas ce mot !) car l'intrigue policière est très classique (mais l'intérêt est quand même maintenu).



Choco 06/08/2011 21:13



Voui un bon album documenté. après, ça ne me restera surement pas trop en mémoire avec le temps.



Noukette 25/07/2011 23:50



Cette BD m'intrigue beaucoup ! Je l'avais déjà notée suite au billet de Jérôme, merci de la rappeler à mon bon souvenir ! ;-)



Lystig 22/07/2011 23:32



j'ai fait des études d'histoire en fac (et tu l'étudies aussi en économie en fac !)...


et j'ai eu une fois une question là-dessus à un concours un jour et à un examen en fac !


(et quand on aime un peu la SF, ça sert de savoir "u-topia" !!!)



Choco 22/07/2011 23:39



Comme quoi ça sert les études



Lystig 22/07/2011 12:58



le familistère, les salines d'arc et senan et autres lieux de vie "utopiques" = étudiés en cours d'histoire !!!



Choco 22/07/2011 23:27



Tu en as de la chance ! J'étais ignare sur le sujet...



sofynet 22/07/2011 09:43



J'avais vu un reportage sur le travail des auteurs dans le familistère, les croquis, les observations... J'avais trouvé ça passionant.... Je serai curieuse de lire cette BD !



Choco 22/07/2011 23:26



Personnellement, j'ignorais totalement ce genre d'organisation ! Du coup, j'ai fort apprécié ma découverte !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher