Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 07:00

eco-t2-01.jpegJe vous avais parlé du tome 1 il y a peu. Je réitère l'expérience en poursuivant la lecture des aventures de la jeune Eco.

Eco a donc quitté le domicile familial pour  partir à la recherche de la princesse des nuages qui, espère-t'elle, lèvera la malédiction qui pèse sur son corps changeant. C'est en compagnie de ses 4 poupées animées, Socrate, Esope, Diogène et Epitecte, que la jeune fille traverse des terres inconnues et parfois dangereuses. Elle se nourrit de baies trouvées dans la forêt, se lave dans la rivière et chemine difficilement sous les encouragements de ses 4 guides de chiffon. Mais la rencontre d'un monstrueux voyeur amoureux à qui elle promet moqueusement son coeur en échange d'une lune décrochée, va peut-être tout changer...

 

Si le premier tome abordait l'enfance d'Eco avec la difficultés et les conséquences des premiers choix, nous retrouvons ici une Eco en plein questionnement sur sa personne et son apparence. Ses hanches n'en finissent pas de s'élargir et ses seins de grossir. Et voilà qu'un inconnu à l'aspect monstrueux, réclame de sa part un amour pur, pour lever la malédiction dont il est affublé, lui aussi. Rejetant cette vilaine bête sans visage, Eco va apprendre à devoir faire des sacrifices pour avancer et obtenir ce qu'elle désire.

Ce deuxième tome voit donc la mort de l'enfance d'Eco, engloutie dans les souvenirs, et l'accès à une certaine maturité qui peine encore à s'affirmer totalement dans les humeurs changeantes de la jeune fille. Eco devient une personne ambigüe tout comme ce prince, enfermé dans l'apparence d'une bête repoussante, prêt à tout pour lever sa malédiction. Eco se libère des chaînes de l'enfance et des parents. Elle adopte une attitude plus libre, se laisse aller à de sensuels ébats avant de reprendre sa liberté, telle une jeune fille inconséquente.

 

Jolie fable sur la vie, Eco nous rappelle le long cheminement nécessaire pour devenir adulte : les grands sacrifices, les petites trahisons, une détermination sans faille quand il s'agit de réaliser nos souhaits les plus chers, nos questionnements aussi sur le désir et l'amour. Une route pas forcément simple et qui engendre son compte de blessures.

 

On retrouve au niveau du graphisme toute la poésie et l'enchantement déployés dans le premier volume. Le texte continue de se mêler aux illustrations à la manière d'un album pour enfant et Almanza construit une fois encore un univers merveilleux qui se marie à la perfection à l'histoire de ce petit conte pour adultes. Les références enfantines se font d'ailleurs toujours nombreuses et les têtes de chapitre s'agrémentent de citations issues de contes populaires, comme La Fontaine, Grimm ou Perrault.

La palette utilisée est riche, foisonnante qui plonge le lecteur dans une atmosphère envoutante, à la fois mystérieuse et fantastique.

 

Ainsi, ce deuxième volume d'Eco est dans la parfaite continuité du premier, prolongeant la dimension onirique du parcours initiatique d'Eco.

Je ne doute pas que le troisième et dernier tome, qui abordera la période de la vieillesse, soit de la même qualité et finisse en beauté cette si originale série !

 

 

D'autres avis :

Blog BD de C. - Sara - AcrO - Lunch

 

Liens :

Les premières pages à lire

 

 

eco-t2-02.jpg

 

eco-t2-03.jpg

 

eco-t2-05.jpgeco-t2-04.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   Titre : Eco, tome  : la bête sans visage

 Dessinateur : Jérémie Almanza

Scénariste : Guillaume Bianco

Editeur : Soleil, Métamorphose

Parution : Novembre 2011

    80 pages 

Prix : 15,90€


 

Merci à l'éditeur et à Babelio pour ce Masse critique !


Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires

Lili 12/01/2012 09:58


Décidément, j'adore le dessin de Guillaume Bianco !

Choco 15/01/2012 18:18



ça se rapproche vraiment de l'illustration !



Joelle 11/01/2012 10:20


Cela m'a l'air sympa mais pour l'instant, introuvable à la biblio ... bon j'ai déjà Billy Brouillard du même scénariste à lire !

Choco 15/01/2012 18:02



Oui à mon avis, ça fait loin de faire partie des indispensables en bibliothèque...



Miss Babooshka 09/01/2012 18:19


Ne pas hésiter à jeter un oeil ici : http://guillaumebianco.blogspot.com/

Choco 11/01/2012 00:19



Merci pour le rappel ! ;)



Couturistique 09/01/2012 13:35


Je me suis offert les deux tomes pour Noël suite à la lecture de l'avis d'Acro : j'ai adoré tant l'histoire que cet univers merveilleusement illustré, un vrai coup de coeur comme je n'en avais
pas eu depuis longtemps!!! 

Choco 11/01/2012 00:18



Ah ben, je heureuse de l'entendre !! J'avoie que ce fut une étonnante surprise pour moi aussi !



Catherine 09/01/2012 13:20


Ah, le tome 2 est paru ! Les dessins que tu montrent sont vraiment très beaux. Je me le note ! Bonne semaine.

Choco 11/01/2012 00:17



Voui voui ! y'a plus qu'à maintenant ! :)



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher