Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 07:00

 

histoire-des-3-adolf-t1-01.jpghistoire-des-3-adolf-t2-01.jpgAoût 1936 : les jeux olympiques battent leur plein à Berlin. Le journaliste japonais Soheï Togué est dépêché sur les lieux. Il compte en profiter pour retrouver son jeune frère, étudiant en Allemagne. Avant leurs retrouvailles, ce dernier prévient Togué qu'il a des documents extrêmement importants à lui transmettre qui remettraient en cause la place d'Adolf Hitler. Mais quand Soheï se présente avec retard au RDV, c'est le cadavre de son frère qu'il découvre. Il alerte la police qui prend en charge le corps mais découvre bientôt qu'elle va tout faire pour effacer toutes traces de passage de son frère. Enquêtant alors sur ces fameux documents compromettants, c'est à son tour d'être menacé par la police et les services secrets.

Parallèlement, nous découvrons l'existence de 2 jeunes garçons qui vivent au Japon : Adolf Kaufmann et Adolf Kamil. Si l'amitié et le même prénom les rapprochent, leur origine différente (l'un est juif tandis que l'autre est allemand pure souche) est un frein à leurs relations. Se jurant une fidélité à tout épreuve, les 2 enfants doivent faire face à la pression des adultes qui refusent de les voir se côtoyer. Bientôt, Adolf Kaufmann, fils d'un haut dignitaire des nazis, va être envoyé contre son gré dans les jeunesses hitlériennes.

 

Osamu Tezuka, un des grands maîtres et précurseurs du manga, livre ici une grande fresque historique qui entraîne le lecteur dans la période d'avant-guerre qui voit la montée du nazisme puis dans les années tourmentées de la seconde guerre mondiale. Il adopte un angle original en proposant en parallèle un point de vue allemand et japonais sur la politique nazie et le conflit qui se prépare. En s'appuyant sur la rumeur des origines juives d'Hitler, il dénonce habilement l'intransigeance allemande, le racisme plus ou moins avoués de certains allemands, l'embrigadement des enfants mais aussi il réussit à mettre en relief le soutien du Japon envers l'Allemagne et son implication dans la guerre qui est loin d'être anodine. Le Japon envahit d'ailleurs la Chine en 1938 et met en place sa propre politique d'expansion d'un État où bientôt la critique devient impossible.

Mais loin d'être un simple récit historique, Tezuka donne un parfum d'aventure à son histoire qui suit à la trace le journaliste Togué qui va avoir fort à faire pour sauver sa peau et découvrir les meurtriers de son frère. Accablé de coups du sort le plus souvent provoqués par ceux qui sont à ses trousses,il trouve néanmoins sur sa route de bonnes âmes charitables qui lui donneront un coup de main pour ses recherches ou sa simple survie. Des personnages qui font d'ailleurs habilement le lien avec nos deux jeunes garçons que nous continuerons à suivre ponctuellement.

Aussi, la construction s'avère particulièrement intelligente, dynamique et ponctuée de nombreux rebondissements qui atténue la longueur de l'histoire de plus de 1000 pages pour sa totalité !

On retrouve d'ailleurs le même dynamisme dans le trait caractéristique de Tezuka. Son dessin est très vif, exprimant à l'excès la rapidité des actions, accentuant les émotions et les expressions des personnages, n'hésitant pas à recourir à l'exagération des mouvements et à la caricature. C'est néanmoins un dessin très efficace qui se laisse appréhender facilement.

 

L'histoire des 3 Adolf est donc un très grand manga qui reste toujours autant d'actualité et dénote de l'engagement de l'auteur contre toute forme de guerre qu'elle quel soit. Si Hitler a disparu, les haines raciales sont toujours de notre monde et Tezuka décrypte ici avec succès le mécanisme de rejet qui peut toucher certains. Mais loin d'être une oeuvre sombre, l'auteur réussit le tour de force de proposer une histoire divertissante qui fait parfois même preuve d'humour, tout en abordant de façon frontale des thèmes forts et difficiles. A travers l'histoire de Togué et de ses recherches, à travers l'amitié des 2 Adolfs dont on s'interrogera bien évidemment sur la longévité, Tezuka retrace l'histoire des hommes, de leur condition, oscillant entre haine, amour et amitié.

Moi qui, je l'avoue, ne suis habituellement que peu sensible à cet auteur dont je trouve le dessin quelque peu daté, je me suis plongée dans cette histoire avec bonheur et vous la recommande !

 

 

D'autres avis :

Oliv' - Lunch et Badelel - Du9 -

 

histoire-des-3-adolf-t1-02.jpg

histoire-des-3-adolf-t2-03.jpg

 

histoire-des-3-adolf-t2-02.jpg

 

 


 Titre : L'histoire des 3 Adolf

Auteur : Osamu Tezuka

Editeur : Tonkam

Parution : Mai 2008 / Août 2008 (réédition version luxe)

    288 / 224 pages 

Prix : 19,90€ le tome (4 volumes) 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Joelle 26/04/2012 16:11


Ce que tu en dis me rassure ! J'ai lu plusieurs oeuvres de l'auteur et si certaines m'ont plu, d'autres m'ont laissé indifférente (voire à la limite de l'ennui !). Cela faisait un petit moment
que je voyais ce titre à la biblio mais du coup, je n'osais pas me lancer ... mais maintenant, c'est noté :)

Choco 29/04/2012 13:15



y'a plus qu'à ! :)



Lunch 08/04/2012 18:13


Vous pouvez aussi allez faire un tour du côté de chez K.BD pour une synthèse à plusieurs mains sur ce titre ^^


http://k.bd.over-blog.com/article-l-histoire-des-3-adolf-tezuka-100639890.html

Choco 15/04/2012 13:31



Très judicieux rappel ! ça me rappelle aussi qu'il faut toujours que je présente ici mon intronisation... !



unchocolatdansmonroman 08/04/2012 17:20


ça alors ! je ne connais pas ce manga mais, étant plongée dans La Part de l'autre de Schmitt, je reste sur ma lancée et vais essayer de me le procurer. Toujours intéressant de voir comment des
auteurs différents peuvent décliner l'Histoire...

Choco 15/04/2012 13:29



Tezuka est peut-être un peu passé de mode mais il reste néanmoins un grand auteur et cette série est particulièrement marquante pour tout ce qu'elle véhicule.



writings2 08/04/2012 15:43


Merci pour cette présentation. Une belle façon d'associer manga et Histoire.

Choco 08/04/2012 17:00



En effet !



Sara 07/04/2012 19:35


Pareil que toi, je suis rebuté par le trait daté mais bon, Tezuka reste le maître du manga, donc il mérite d'être lu. Je ne connais pas cette série-là mais je relis Buddha en ce moment et quel
génie quand même !    

Choco 08/04/2012 16:51



Ah oui, ce bouddha était très fort aussi ! Je l'avais oublié tiens ^^



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher