Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 07:00

Justice dans un paysage de reve 01Nous sommes au début des années 50 dans une province Sud-africaine. Willem Pretorius, un capitaine de police blanc vient d'être assassiné de 2 balles dans le dos, son corps abandonné près de la rivière qui sépare le pays d'avec le Mozambique. Alors que ses 4 fils afrikaners crient vengeance contre les noirs, l'inspecteur Cooper est chargé de l'enquête. Venu de Johannesburg, notre homme doit rapidement trouver des pistes et s'intégrer au mieux à la population locale. Pour cela, il est aidé de Shabalala, un officier zoulou plutôt silencieux. Mais très vite, la pression s'intensifie : la police secrète afrikaner, la Security Branch, vient y mettre son grain de sel et ses agents, prêts à tout pour que l'enquête conduise à la condamnation d'un quelconque opposant à la politique afrikaner, justifiant ainsi bien habilement leur politique raciste.

 

Bienvenue en Afrique du Sud donc, un pays dirigé par le National Party, où tout contact charnel entre blanc et noir est légalement condamné...

Malla Nunn nous plonge dans l'intimité d'un pays où la séparation des races et le racisme fait encore force de loi.

Le contexte de l'époque et l'ambiance tendue entre les communautés est parfaitement rendu. A travers les portraits de ses personnages (femme noire sous la coupe d'un blanc, famille mélangée qui cache son métissage, ...) l'auteur explicite toute la complexité des relations sociales sud-africaines. Le lecteur plonge dans la bienséance chrétienne blanche qui cache de sordides secrets tout comme dans les coutumes traditionnelles des noirs. Noirs et même métisses sont les victimes ordinaires d'un racisme quotidien qui ne se remet à aucun moment en question.  D'autres blancs se voient eux-même ostracisés : le vieux juif du coin qui a fuit les horreurs nazis, l'inspecteur Cooper qu'on traite d'homosexuel. Il ne fait pas bon d'être différent ou de ne pas avoir les origines qu'il faut dans ce pays.

Les communautés noires et blanches sont donc aux antipodes l'une de l'autre et le mélange des deux est impensable. L'habile inspecteur Cooper va devoir pénétrer les deux univers en jouant de prudence et de tact. Très touchant et pudique, l'homme semble avoir un passé tourmenté qui l'assaille de cauchemars récurrents. Cooper est cependant un homme juste et droit qui ne se laisse pas impressionner par la Security Branch et va tenter de mener l'enquête à sa façon en usant de discrétion, de ruse et de patience.


L'enquête en elle-même avance assez lentement. On est loin d'un thriller haletant qui ne lâche pas son lecteur. L'auteur a fait sien le rythme africain où toute chose nécessite un degré supérieur de temps, les infrastructures de l'époque ne le permettant pas non plus (transports limités, routes non carossables, lenteur administrative, absence de téléphone portable, pas d'hopital, ...).Les indices se font rares et la progression de l'inspecteur se fera lente et progressive. Ce dernier va tenter de chercher dans la vie et le passé du capitaine de police Prétorius, le ou les éléments qui justifierait son meurtre. Loin d'être le mari et le père parfait, Prétorius va se révéler plein de mauvaises surprises.

 

Justice-dans-un-paysage-de-reve-02.jpg

 

Vous l'aurez compris, si l'intrigue n'est pas hautement palpitante, elle vaut surtout pour sa représentation sociale et politique d'un pays en plein bouleversement. La justice passe après le respect des lois raciales instaurées par le nouveau gouvernement afrikaner du National Party et peu importe si ce sont les noirs qui trinquent ! L'auteur réussit avec beaucoup de réalisme à plonger son lecteur au sein des différentes communautés raciales où rien n'est jamais vraiment tout blanc ou tout noir (si je puis me permettre l'expression !). Chaque groupe a ses travers, ses moutons noirs, le plus souvent victimes de cette politique de séparation des races qui force le naturel à une coupure contre nature.

 

Justice dans un paysage de rêve est un roman classique mais plaisant qui offre une peinture saisissante d'une époque pas si lointaine où les hommes forçaient les lois pour mieux se séparer et se protéger d'une sauvagerie qu'ils portaient en fait en eux-même. Un bon policier très instructif mais qui peine à se démarquer malgré tout.

 

On notera toutefois la révélation finale sur le passé et l'origine de Cooper qui ne manquera pas d'attirer les lecteurs ferrés vers la suite des aventures de notre inspecteur ! La suite paraitra en 2012.

 

D'autres avis :

Virginie - Leiloona - Choupynette - Kathel - Lili Galipette - Lucie -

 

 


 Titre : Justice dans un paysage de rêve

  Auteur : Malla Nunn

Editeur : Editions des deux terres

Parution : Février 2011

    392 pages 

Prix : 22,50€


 

prix lectrices ELLE

Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Joelle 21/12/2011 10:25


Je l'ai noté, plus pour son côté instructif que pour son côté policier qui semble bien classique ! Mais comme je connais un peu ce pays, je suis toujours intéressée par des lectures qui en
parlent ;)

Choco 21/12/2011 21:57



Tu ne pourras qu'être satisfaite alors !



Marie 19/12/2011 09:54


Alors je note ce titre, pas pour le suspense mais pour la description de la socité sud-africaine... 

Choco 19/12/2011 21:14



Oui c'est ce qu'il faut !



La Ruelle bleue 17/12/2011 10:43


J'ai plutôt été agréablement surprise par ce roman, qui comme tu le dis, est plus intéressant par sa description sociale et politique d'un pays que par son intrigue policière. Mais c'est
justement ça qui m'intéresse le plus... Pourtant, au vu de la couverture et à lire le titre, j'étais terriblement réticente ! (tu ne trouves pas que cela évoque de fâcheuses réminiscences avec
"Les oiseaux se cachent pour mourir" de Mc Cullough version France loisirs des années 80 ?)

Choco 18/12/2011 20:11



Ah voui, je suis d"accord, la couverture est horrible (cette police de caractère, mon dieu !!) et le titre pas terrible non plus, je trouve... Je ne suis pas passionnée par l'afrique mais ce que
j'y ai découvert dans ce roman était plutôt intéressant.



Leiloona 14/12/2011 15:11


Oui, pas vraiment palpitante l'intrigue, du coup je n'ai pas accroché. 

Choco 15/12/2011 23:35



Oui certes mais tu as été un peu dure avec lui ! :)



Kathel 13/12/2011 22:02


Je ne sais pas si je lirai la suite, ou alors en poche, mais la description de cette société rurale sud-africaine des années 50 était particulièrement réussie.

Choco 15/12/2011 23:26



De mon côté, je ne pense pas que je m'attaquerais à la suite. Néanmoins, je suis tout de même intriguée par l'évolution de l'inspecteur ! :)



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher