Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 23:00

 

septieme-rencontre-1.jpg

 

 

 

Auteur : Herbjorg Wassmo


Date de parution VO
: 2000

Date de parution :

2001 - Gaïa - épuisé 

 

Juillet 2009 - 10/18 - 9,40€


 

 

Note : 4,5 / 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rut Nesset est une célèbre artiste peintre norvégienne. Elle expose jusqu'à New York mais aujourd'hui, il s'agit de sa première exposition à Oslo. Un jeune homme est venu là pour elle. Gorm Grande est là  pour la rencontrer. Et c'est ici que tout commence : un flash back qui durera tout au long du roman et qui nous fait remonter à l'enfance de Rut et de Gorm. Car ces deux-là n'en sont pas à la première rencontre...


Rut a grandit sur une ile auprès d'un père prédicateur qui ne jure que par Dieu et d'une mère soumise. Elle grandit aux côtés d'un frère un peu attardé qui ne sait rien faire sans elle. Issue d'une famille pauvre où l'instruction n'est primordiale pour les filles, Rut va refuser don destin de bonne épouse pour étudier la peinture et fuir un milieu qu'elle exècre.

Gorm, lui, vient d'un milieu bourgeois. Son père détient une entreprise familiale florissante mais son travail lui prend tout son temps et ses absences sont nombreuses. Sa mère, dépressive, a souvent des crises et reporte toute son affection sur son jeune fils, au détriment de ses 2 autres filles. Choisissant tout d'abord de s'engager dans la marine pour mieux fuit le carcan familial, Gorm finira par reprendre l'affaire paternelle.

Leur première rencontre sera marquante à tout point de vue. Un altercation, un caillou mal lancée et voilà Rut marquée à vie dans sa chair.

Dès lors, les chemins de ces deux-là se croiseront à de nombreuses reprises. Alors que leur sentiment est d'être chacun destiné à l'autre, les circonstances de la vie, les hasards feront qu'ils n'arriveront pas à se retrouver. Leur septième rencontre serait-elle enfin la bonne ?

 


septieme-rencontre-2.jpg

 

La septième rencontre est mon premier Wassmo et je peux dire déjà que ce fut un bonheur !

Alors que le premier chapitre est déstabilisant par un manque d'éléments qui nous permettrait de comprendre le pourquoi du comment (en le relisant à la fin, on comprend tout !), on se laisse très vite embarquer dans les vies respectives de ces deux enfants qui se débattent dans leur vie respective et dans leur lot de soucis et de chemin tout tracé.

Après leur première rencontre, quelque chose les relie et chacun reconnaitra plus ou moins vite qu'une partie de leur être leur manque, sans pour autant l'identifier.

Nous les verrons grandir, gagner leur indépendance, aimer, souffrir, devenir parent,...

On se dit que le hasard fait mal les choses et on enrage de voir ces êtres se croiser sans pouvoir se retrouver. Chaque rencontre a un gout d'inachevé. De plus en fortes, elles font monter l'attente chez le lecteur qui ne saura pas lacher ce roman avant la septième rencontre dont il est question dans les premières lignes.


C'est aussi pour Wassmo l'occasion de dresser un portrait de la Norvège d'autrefois. Les paysages semblent enchanteurs mais la vie est difficile. Les pauvres restent pauvres et sans instruction. Les femmes sont condamnées aux seconds rangs. On se marie pour éviter de donner la vie à un enfant hors-mariage. Et les convenances sont de mises. Qui veut sortir du lot doit s'attendre à subir la vindicte populaire.

 

" La septième rencontre" est un roman poignant et fort qui nous conte une très belle histoire d'amour tout en justesse et en subtilité. Les sentiments des personnages sont évoqués avec sensibilité et les non-dits affleurent au fil des mots. Et plus qu'une histoire d'amour, ce roman nous narre le destin de deux êtres qui ont su dépasser la voie qui leur était toute tracée pour mieux s'accomplir dans leur propre chemin.

 

 

 


Prix-litt-raire-blogueurs.jpg 


Je remercie Alapage, partenaire du prix des blogueurs, qui m'a offert "la septieme rencontre".

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nina 11/04/2011 14:01



Une grand dame cette écrivaine ! Je viens de terminer son dernier "cent ans" et c'est un immense moment de lecture. J'ai lu "le livre de Dina" et  aussi la trilogie "la véranda silencieuse,
la chambre silencieuse, ciel cruel" je n'ai pas lu la septième rencontre que je vais lire très vite. Par contre j'ai  voulu lire "un verre de lait s'il vous plait" mais le thème est pour moi
vraiment trop dur (la traite des femmes pour les réseaux de prostitution) j'avoue que là je n'ai pas pas pu aller bien loin dans ma lecture,  car en plus les personnages principaux sont de
toutes jeunes filles à qui il arrive l'horreur absolue, là je n'ai pas pu aller au bout de cette histoire...... 



Choco 12/04/2011 14:12



Ah je t'envie ! Son dernier roman me fait très envie ! Mais comme j'ai justement Le livre de Dina et La fugitive dans ma PAL, je reste raisonnable pour le moment :)


Jamais entendue parler du Verre de lait, le thème doit en rebuter beaucoup, je suppose...



Nanne 12/05/2010 21:05



J'ai un autre roman dans ma PAL de cette romancière norvégienne, "Un long chemin", que je veux lire à tout prix, mais je note celui-ci pour la fois d'après ! Je connais les auteurs d'Europe du
nord par les policiers, et beaucoup moins par les romans. Et celui-ci paraît tout indiqué pour découvrir un pays peu connu par chez nous !



Choco 13/05/2010 16:07



Oui, c'est une des grandes auteurs du Nord et j'avoue que je suis en passe de tomber amoureuse de toute son oeuvre si le reste est de la même qualité ! En plus, c'est un coin d'Europe que je rêve
de visiter... que demander de plus !



Constance 10/05/2010 14:17



Il n'y a pas que des polars venus du froid !! Je note car tu m'as convaincue.



Choco 10/05/2010 20:03



Ecoute, plus je découvre la littérature scandinave et plus j'aime !


Je viens d'en finir un autre et c'est un petit coup de coeur !! Avis à venir !



l'or des chambres 03/05/2010 20:32



Avec toute ma  smala ou sans ???



Choco 03/05/2010 23:59



Oh, après c'est toi qui gère l'organisation !



l'or des chambres 02/05/2010 23:17



OK d'ac.


(je rêve de lire ce livre sous une neige profonde... Si ça se trouve il y aura un soleil splendide et 15 ° lol)



Choco 03/05/2010 11:42



Mouahahaha ! Sinon tu as l'option voyage au pole Nord...



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher