Mardi 20 septembre 2 20 /09 /Sep 07:00

septieme-vague-01.jpgLa lecture de Quand souffle le vent du nord m'avait fort enthousiasmé et je n'ai pu que céder, comme les autres, à la suite du roman.


(Attention spoiler sur le tome 1)

A la fin du premier tome, Emmy et Leo avaient cessés toute relation épistolaire, suite au départ de Léo qui avait choisi de couper tous les liens afin de sauver le couple marital d'Emmy.

Nous retrouvons nos 2 héros plusieurs mois plus tard. Emmy réactive leur relation par quelques mails auquel finit de répondre le gentil Léo. Les échanges reprennent comme au premier jour et les personnages reprennent leur flirt amoureux. Pourtant Emmy continue de vivre avec son mari qu'elle n'envisage pas de quitter et Léo débute une histoire d'amour avec une nouvelle compagne. Quel avenir commun pourront-ils bien construire ?

 

Rien de neuf sous le soleil donc. On reprend les mêmes et on recommence.

Autant, j'avais apprécié la fine analyse qui était faite des rapports amoureux par internet dans le premier tome, autant ici, j'ai trouvé que tout était devenu très artificiel. L'auteur, pressé par ses lecteurs de donner suite à cette histoire, ne m'a totalement convaincue ici. La fin de son premier roman m'avait contenté et ne nécessitait pas, pour ma part, de suite.

J'ai néanmoins retrouvé avec plaisir les personnages de Quand souffle le vent du nord mais j'ai été très vite agacée par Emmy qui ne semble pas avoir évoluée d'un iota et exige de son compagnon épistolaire une attention qui parait un peu trop exigeante, au vu de sa position. Les réparties de Léo m'ont semblés moins accrocheuses, moins dynamiques. De fait, l'homme m'a paru plus raisonné que l'emporté Emmy qui se laisse déborder par ses émotions. Bref, ça m'a semblé plus forcé, plus articfiel donc.

Leur relation platonique va pourtant évoluer vers plusieurs rencontres dans la vraie vie (enfin !) qui ne feront qu'accentuer leurs tergiversations. Ils continuent de s'avouer leur attirance tout en affirmant haut et fort qu'ils n'y céderont pas.

Au final, si j'ai malgré tout dévoré le roman, cette fois-ci le charme n'a pas pris. Finalement, ce roman n'apporte rien de nouveau et semble être une redite du premier livre. La réflexion sur le couple, les relations virtuelle, tout cela avait déjà été disséquée de meilleur manière précédement.

Reste le romantisme de cette histoire qui ne m'a pas suffit...

Je vibre tellement plus quand les histoires d'amour finissent mal !


 

D'autres avis :

Les conquis : Leiloona que je remercie ! - Cynthia - Clara - Bladelor - Stephie - Cathulu - Noukette - Antigone - Keisha - Karine - Didi -

Les déçus : Miss Alfie - Fleur - Mélopée - Véro - Liliba -

 

 

 


Titre : La septième vague

Auteur : Daniel Glattauer

Editeur : Grasset

Parution : Avril 2011

  348 pages 

Prix : 18€


 

 

Par Choco - Publié dans : Littérature allemande - Communauté : Salon Lecture
Retour à l'accueil

Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés