Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 07:00

 

Gerda Taro, je vous en parlais il y a 2 jours avec la biographie romancée,  En attendant Robert Capa, qui raconte ses années communes avec le célèbre photographe Robert Capa.

Le grand public l'ignore souvent mais Gerda Taro était également devenue photographe sous l'égide de Capa, son compagnon, et d'autres de ses amis. Je vous renvoie à la critique du livre pour les détails de sa vie.

 

Morte écrasée par un char en 1937, elle fut la première femme photographe reporter.

 

 

gerda-taro-01.jpg

 

 

gerda-taro-02.jpg

 

 

gerda-taro-03.jpg

 

 

gerda-taro-04.jpg

 

 

gerda-taro-05.jpg

 

 

gerda-taro-06.jpg

 

 

gerda-taro-07.jpg

 

 

gerda-taro-09.jpg

 

 

gerda-taro-11.jpg

 

 

gerda-taro-12.jpg

 

 

gerda-taro-14.jpg

 

 

gerda-taro-15.jpg

 

 

gerda-taro-19.jpg 

 

gerda-taro-20.jpg

 

gerda-taro-21.jpg

 

 

gerda-taro-22.jpg

 

gerda-taro-23.jpg

 

gerda-taro-24.jpg

 

gerda-taro-25.jpg

 

gerda-taro-26.jpg

 

gerda-taro-27.jpg

 

gerda-taro-28.jpg

 

gerda-taro-29.jpg

 

gerda-taro-30.jpg

 

gerda-taro-31.jpg

 

gerda-taro-32.jpg

 

gerda-taro-33.jpg

 

Robert Capa par Gerda Taro :

 

gerda-taro-10.jpg

 

gerda-taro-13.jpg


 

 

Pour aller plus loin :

- Gerta Taro, une photographe révolutionnaire dans la guerre d'Espagne - Irme Schaber

Editions Le Rocher/Anatolia - 2006 - 23€

- L'ombre d'une photographe, Gerta Taro - François Maspéro

Editions Seuil - 2006 - 14€

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

céline 11/08/2011 08:45



Ces photos dégagent beaucoup d'émotions... Ce qui est troublant et beau, c'est que l'humain est toujours au centre, malgré la guerre !



Choco 13/08/2011 13:53



Oui c'est aussi ce qui m'a marqué. Elle a su montrer les "coulisses" de la guerre et pas que les champs de bataille.



céline 10/08/2011 11:57



Superbes photos, avec une grande sensibilité (féminine ? ) Merci pour cette découverte, je ne connaissais en effet que son compagnon  !



Choco 11/08/2011 00:12



Oui, je suis d'accord, je trouve aussi qu'il y a une touche féminine là-dedans. Cette façon de s'attacher à des choses moins "tape à l'oeil" si je puis dire.



La plume et la page 31/07/2011 22:48



Superbes clichés! Il y en a quelques uns que j'aurais bien aimé faire...



Choco 04/08/2011 23:23



Moi aussi ! ^^



Estellecalim 31/07/2011 14:41



La valise mexicaine perdue de Capa est exposée jusqu'au 18 septembre je crois et il y a plein de photos de Taro et Chim qui sont aussi exposée puisque les rouleaux étaient dans la valise.


Je suis en train de négocier avec mon homme pour descendre à Arles mais ce n'est pas facile de trouver un weekend et un hébergement. Affaire à suivre



Choco 31/07/2011 14:46



Oui je le sais Et j'ai bien prévu d'y aller, vu que Arles n'est pas trop loin de chez moi !



Elinor Bergamote 31/07/2011 12:34



Je dois avouer que je ne connaissais pas cette dame! Mais j'aime ces photos qui montrent les choses avec un regard différent, féminin.


 


Merci pour ton passage et ton commentaire sur mon blog!



Choco 31/07/2011 14:41



Et bien, moi non plus, je ne la connaissais pas avant de lire le roman cité dans l'article...


Je viens voir tous tes billets et vraiment, j'aimerais arriver un jour à faire d'aussi beaux clichés !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher