Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:00

 

Je vous l'avais annoncé, voici le premier billet estampillé

" Photographe du samedi "

Je ne vous promet pas d'en faire un toutes les semaines

mais j'essayerais de vous faire découvrir des photographes régulièrement !


 

 

Mickaël Wolf :

 

 

Mickaël Wolf est un photographe de nationalité allemande né en 1954.

Il a grandi aux Etats-Unis et a étudié à l’université de Berkeley puis à l’université d’Essen en Allemagne avec Otto Steinert comme professeur. Il devient photographe indépendant en 1974. 

Il a vécu et travaillé comme photographe et auteur en Chine à partir de 1994. Il a été exposé dans de multiples musées à travers le monde et est présent dans de nombreuses collections muséales.


Trois ouvrages ont été édités sur son travail en Chine : China im Wandel (Frederking und Thaler, 2001), Sitting in China (Steidl, 2002) and Hong Kong front door/back door (Thames and Hudson, 2005 and Steidl, 2006). The Transparent City (Aperture, New York, 2008) est le dernier ouvrage publié sur ses travaux.

 

Son travail est axé sur le rapport entre l'Homme et son environnement urbain

 

Je vous présente aujourd'hui sa série "Tokyo compression"


Le photographe prend ici en photo sur les quais du métro Tokyoïte les passagers pressés contre les vitres dans les rames de métro.

Une étonnante série où les gens prisonniers de leur rame semblent parfois s'abandonner...

 

 

Extrait du dossier de presse :

 

" La série Tokyo Compression pousse encore plus loin la question de lʼintrusion photographique : Michael Wolf se place sur un quai du métro tokyoïte et photographie les voyageurs enfermés dans les wagons. Le but du photographe est de saisir les émotions et les réactions de ces personnes face à la violence dʼune intrusion directe et proche – seule une vitre sépare lʼagressé de son agresseur – alors quʼils nʼont aucune issue, aucun moyen de sʼéchapper. Les tentatives de se soustraire à cette agression sont cependant diverses et révélatrices des différentes personnalités : yeux clos, visages détournés, mains qui obstruent la vitre. Cette série, qui cherche à capter la réaction du sujet de la photographie face à lʼacte photographique, induit un double sens à lʼimage. "

 

 

 

 

tokyo-compression-01.jpg

 

 

tokyo-compression-02.jpg

 

tokyo-compression-03.jpg

 

tokyo-compression-04.jpg

 

tokyo-compression-05.jpg

 

tokyo compression 06

 

tokyo-compression-07.jpg

 

tokyo-compression-08.jpg

 

tokyo-compression-09.jpg

 

tokyo-compression-10.jpg

 

tokyo-compression-11.jpg

 

tokyo-compression-12.jpg

 

 

 http://www.photomichaelwolf.com/

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

soukee 03/04/2011 19:50



Chouette série aussi drôle que dramatique : ces pauvres gens semblent enfermés dans une cage de verre !  :)



Choco 04/04/2011 11:28



L'idée est vraiment ingénieuse je trouve ! ça donne un cadre aux personnes et certains clichés ressemblent presque à des tableaux !



Michel 03/04/2011 12:15



Merci pour cete découverte !


dur dur les transports !



Choco 03/04/2011 16:41



Ils doivent être habitués les pauvres... !



**Fleur** 02/04/2011 19:28



Ah pour une fois je connais, j'ai déjà vu la 3ème photos. Je pense que ça devait être sur le blog de la boîte verte. Je ne sais pas si tu connais ce site mais il montre souvent des
projets photographiques intéressants !


 www.laboiteverte.fr



Choco 03/04/2011 16:36



Et bien non, je ne connaissais pas du tout ! ça a l'air drôlement sympa, je l'a rajouté à mon google reader !!



Kathel 02/04/2011 16:37



Très intéressante, cette série, et un peu angoissante en même temps... la claustrophobie illustrée !



Choco 02/04/2011 17:12



Ah c'est étonnant, je ne l'ai pas du tout trouvé angoissante. Les visages n'expriment pas du tout la panique ou la peur, je trouve mais plutôt la sérénité, l'attente, la fuite de l'esprit même.



yoshi73 02/04/2011 12:16



Merci pour cette découverte! Cette série est très originale!



Choco 02/04/2011 17:07



Je viens de la découvrir aussi et ça m'a vraiment interpellé !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher