Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 12:15



En cette journée de la Femme, je vous propose d'accompagner cette célébration en découvrant les femmes voyageuses !

Suite à un travail de recherche dans le cadre de mon travail sur ce thème,
je vous propose aujourd'hui de partager le livret bibliographique qui a été édité pour les clients !







Le voyage au féminin





osa-johnson.jpgOsa Johnson


Savez-vous que le voyage n'est pas qu'une affaire d'homme ? Que les femmes ont pris la route dès le 18ème siècle ?
Poussées par la curiosité, l'envie de liberté ou le besoin de s'affirmer, les femmes ont parcourues le globe, munies de leurs jupons ou de leurs pantalons, au mépris des convenances sociales et des moqueries masculines. Malraux ironisait : " Les hommes ont les voyages, les femmes ont des amants ! ".
Faisant fi des clichés sexistes, les voyaageuses sont parties à la rencontre des autres mais aussi d'elles-même. Une quête de vérité qui s'affirmera plus encore dans leur besoin de partager leurs expériences et de prolonger le voyage, dans les nombreux récits qui feront suite à leurs voyages.
Découvrez donc ces femmes qui voyagent !



1 - Essais




Ellles ont conquis le monde- Elles ont conquis le monde
Alexandra Lapierre, Christel Mouchard
Arthaud 2007, 39,90€ - Arthaud 2009, 25€

Avant 1850, les voyageuses étaient considérées comme des étrangetés de la nature. Isabel Godin des Odonais réussit à survivre dans une nature hostile, pendant que Catalina de Erauso s'habille en homme ou qu'Aphra Behn change d'amant comme de frontière. Alexandra Lapierre et Christel Mouchard dressent trente et un portraits de femmes, connues ou inconnues, à la conquête du monde sur un siècle.
 
Roman-des-voyageuses-francaises.jpg

- Le roman des voyageuses françaises (1800-1900)

Françoise Lapeyre
Payot 2008, 9€

La société française du XIXe siècle préférait voir les femmes à la maison. Cela n'a pas empêché Louise Fusil, Léonie d'Aunet, Charlotte-Adélaïde Dard ou encore Fanny Loviot, Isabelle Massieu et de nombreuses épouses de scientifiques de parcourir le monde, pour le découvrir ou s'installer dans des contrées lointaines. L'auteure s'intéresse à quatre-vingts d'entre elles.



aventurieres-en-crinoline.jpg

- Aventurières en crinoline

Christel Mouchard
Seuil, Points 1989, 7,32€
 
Bien avant Alexandra David-Néel ou Karen Blixen, quelques femmes intrépides ont choisi d'être exploratrices. Rompant avec leur milieu, renonçant aux convenances, elles se lancent dans d'extravagantes expéditions au bout du monde. Christel Mouchard retrace l'histoire de cinq d'entre elles, filles de petits rentiers ou de grands aristocrates, parfois belles, souvent pudibondes, toujours courageuses.
 




Quand-les-voyageuses-decouvraient-l-esclavage.jpg- Quand les voyageuses découvraient l'esclavage
Françoise Lapeyre
Payot 2009, 18,50€

Une histoire des mentalités féminines vis-à-vis de l'esclavage à travers les récits d'une cinquantaine de voyageuses européennes ou américaines qui, aux XVIIIe et XIXe siècles, ont été confrontées à cette réalité en Orient, en Afrique, en Amérique ou en Russie. Des aristocrates auxquelles l'esclavage semble naturel aux abolitionnistes, elles le nient, s'en accommodent ou le condamnent.






Femmes-d-aventure.jpg- Femmes d'aventure : du rêve à la réalisation de soi
Catherine Reverzy
Odile Jacob poche 2003, 7,50€

Qui sont ces femmes qui se lancent dans des aventures hors du commun? D'où leur vient ce goût du risque, cette recherche de l'exploit? Comment expliquer la force et la confiance qui les animent? Que penser de leur détermination à se réaliser coûte que coûte? De Christine Janin, première Française à gravir l'Everest, à Alexandra Boulat, photo-reporter de guerre, en passant par Catherine Destivelle, Peggy Bouchet ou Nicole Viloteau, toutes ces femmes ont quelque chose à nous apprendre sur nous-mêmes, sur nos peurs et sur le dépassement de nos limites. Par leur exemple et leur courage, toutes nous invitent à réfléchir sur nos choix de vie. Et à reconsidérer notre capacité à avoir du cran, à prendre notre existence en main, à nous sentir plus vrais, à être plus libres.




2 - Les premières aventurières


 

La-naufragee-des-amazones.jpg- La naufragée des amazones
Jean Godin des Odonais
N. Chaudin 2009, 6€

Réédition du récit de l'épopée de madame Godin, retranscrite par son mari et éditée en 1775. Madame Godin traverse en 1769 l'Amérique du Sud pour rejoindre son mari qu'elle n'a pas vu depuis vingt ans. Naufragée, elle voit mourir un à un ses proches. Envers et contre tout, elle fend la jungle amazonienne et affronte la nature hostile, la souffrance et le doute pour rejoindre l'homme de sa vie.





Voyage-en-pays-malais.jpg- Voyage en pays malais
Ida Pfeiffer
Cosmopole, 2009 - 19,50€

Viennoise et mère de famille modèle, Ida Pfeiffer (1797-1858) attendit d'avoir la cinquantaine, de voir ses fils établis et d'être grand-mère, pour assouvir ses rêves d'aventure. Après un tour du monde en 1845, elle partit pour les îles de la Sonde : jungle inhospitalière, pistes escarpées et boueuses, rencontre avec les tribus anthropophages des Dayaks...

 



Une-anglaise-au-Far-West.jpg

 - Une anglaise au Far West

Isabelle Bird
Payot, 2004 - 7,95€

Rien ne prédisposait Isabella Bird (1831-1904) à voyager. Et pourtant, elle est considérée par les Anglo-Saxons comme l'une des plus grandes voyageuses victoriennes. En 1873, elle va demeurer quatre mois dans le Colorado, partageant la vie quotidienne des colons et parcourant à cheval des centaines de kilomètres avec des desesperados notoires.





Anna-d-Arabie.jpg- Anna d'Arabie
Anna Blunt
Phebus, 2009 - 10€


Trente-cinq ans avant T. E. Lawrence, une femme audacieuse et passionnée, Anna Blunt, se risque dans l’immensité de sable et de silence du centre de l’Arabie, véritable terra incognita aux yeux de l’Occident.
La violence de ces espaces, l’absence de points d’eau, l’incertitude des pistes où les bédouins eux-mêmes hésitaient parfois à se risquer, le pouvoir politique, concentré depuis le XVIIIe siècle entre les mains de princes fanatiques : voilà à quoi s’exposaient Anna et son époux, Wilfrid Blunt – lui-même artiste et poète, cavalier émérite et fin connaisseur de l’Orient – en se lançant dans la fournaise du Nefoud, puis au coeur des hautes terres interdites du Nedjed, dans le but de traverser la péninsule de part en part, de la Méditerranée au Golfe.


asie-cavaliere.JPG- L'Asie Cavalière : de Shanghai à Moscou, 1860-1862
 Catherine de Bourboulon
Phebus, 2008 - 11,90€

Lorsque Catherine et son mari arrivent en Chine, en 1853, le pays est encore, pour l'essentiel, interdit aux Européens. M. de Bourboulon et son collègue anglais sont chargés par leurs gouvernements respectifs de gagner Pékin comme ils le pourront et d'y ouvrir les premières légations étrangères. Ce sera chose faite après huit années de tribulations sans nombre sur fond de " guerre de l'opium ". Quand sonne l'heure du retour au lieu de regagner le premier port afin de s'embarquer pour l'Europe, les Bourboulon décident de revenir par voie de terre. Ils traverseront à cheval la Mongolie (où aucune Européenne n'avait voyagé avant Catherine), franchiront les montagnes au sud du Baïkal et manqueront périr dans les marais de Sibérie : un périple de 12000 km.


Ada-Blackjack.jpg
- Ada Blackjack
Jennifer Niven
Paulsen, 2009 - 25€

Ada Blackjack, Esquimaude d'Alaska de 23 ans, participe en 1921 à l'expédition canadienne de Vilhjalmur Stefansson en Arctique. Abandonnée par ses compagnons de voyage, elle se retrouve seule et doit survivre dans cet univers de glace. En se fondant sur les journaux de bord de l'équipage et la presse de l'époque, Jennifer Niven retrace la tragique aventure de cette naufragée de l'Arctique.



3 - Les grandes voyageuses


Alexandra David-Neel (1868-1969)




Voyage-d-une-parisienne-a-Lhassa.jpg- Voyage d'une parisienne à Lhassa
Pocket, 2008 - 5,50€

1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet ! Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire. Huit mois d'un long périple à travers les immenses solitudes du « pays des Neiges ». Huit mois d'une vie rude et dangereuse sous l'apparence d'une mendiante tibétaine. C'est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit ici l'auteur. Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu'elle porte sur la civilisation tibétaine.




Au-coeur-des-himalayas.jpg
- Au coeur des Himalayas : le Népal
Payot, 2004 - 7,95€

Au début du siècle, le Népal est encore pratiquement interdit aux étrangers. Grâce à des amitiés et à une connaissance subtile de l'âme orientale, Alexandra David-Néel parvient à y entreprendre le plus étonnant des voyages. Au coeur des Himalayas relate le pèlerinage que «Jétsunema» (la «Dame-Lama») effectua durant l'hiver 1912-1913 sur les lieux mêmes où vécut le Bouddha. Son récit nous fait découvrir le fascinant visage d'un peuple et la richesse d'une civilisation à la fois cruelle et mystique.
 
 




Isabelle Eberhardt (1877-1904)



Sud-oranais.jpg
- Sud Oranais
J.Losfeld, 2003 - 11,50€

Découvert après plusieurs jours de fouilles dans la boue de l'inondation d'Aïn Sefra, où l'auteur a péri, Sud Oranais est le journal de route du dernier séjour d'Isabelle Eberhardt dans cette région troublée du Sahara algérien, où des tribus rebelles résistent encore à l'avancée coloniale, au début du vingtième siècle. L'auteur emmène son lecteur des deux côtés d'une frontière indécise avec le Maroc, dans les camps bédouins, dans les cafés maures fréquentés par les légionnaires... et lui dévoile, de l'intérieur, la vie d'une petite cité théocratique.
 




journaliers.JPG- Journaliers
J.Losfeld, 2002 - 10€

Il y a cent ans, vêtue en cavalier arabe, Isabelle Eberhardt parcourait les pistes sahariennes. Elle y partageait le quotidien des bédouins et des marabouts. Journaliers évoque les années 1900-1903, au cours desquelles l'auteur a également rédigé les nouvelles d'Au pays des sables. Le lecteur suit la voyageuse, depuis la Sardaigne jusqu'aux pistes du Sahara, assiste à ses rencontres amicales ou amoureuses, au drame d'un attentat où elle frôle la mort, accompagne son exil à Marseille et enfin son retour en Algérie.
 
 




Odette du Puigaudeau ( 1894-1991)



Pieds-nus-a-travers-la-mauritanie.jpg- Pieds nus à travers la mauritanie
Phebus, 2003 - 8,90€

On imagine mal ce qu'était le pays des Maures en cette année 1933 où deux jeunes femmes du meilleur monde se laissent débarquer sur la plage d'une terre interdite pour se perdre dans les sables. Ni mission officielle, ni subventions, peu d'argent, presque aucun bagage: les voilà qui se lancent à dos de chameau sur des pistes inconnues, parcourant plusieurs milliers de kilomètres, dans une contrée où les militaires français osaient à peine patrouiller.
 





Le-sel-du-desert.jpg- Le sel du désert
Phebus, 2005 - 8,90€

En 1937, Odette du Puigaudeau et son amie Marion Sénones s'aventurent dans l'une des zones les moins explorées du Sahara central, sur la piste des dernières caravanes de sel. Chaque année l'Azalaï, qui regroupait plus d'un millier de chameaux, quittait la région de Tombouctou pour gagner, droit, au nord, la dépression de Taoudeni, célèbre depuis l'Antiquité pour ses salines : soit 2 000 km de trajet aller et retour, dans la partie la plus déserte du grand désert. Un livre qui en son temps avait fasciné le jeune Théodore Monod. Et l'un des classiques absolus de la littérature du désert.
 



Anita Conti (1899-1997)



Geants-des-mers-chaudes.jpg

- Géants des mers chaudes

Payot, 2002 - 9€

Chargée d'études pratiques de pêche sur les rivages d'Afrique noire, A. Conti a partagé pendant plusieurs années l'existence des pêcheurs mauritaniens en pirogue et fait revivre la vie étonnante des "géants des mers chaudes".
 








Racleurs-d-ocean.jpg
- Racleurs d'océan
Payot, 2002 - 9,75€

Anita Conti, la première femme océanographe, s'est embarquée en 1952, avec un équipage de soixante hommes sur les bancs de Terre-Neuve. Elle raconte la lutte féroce de ces hommes pour pêcher et pour survivre.
 
 









Anne-Marie Schwarzenbach (1908-1942)


Ou-est-la-terre-des-promesses.jpg- Où est la terre des promesses ?
Payot, 2004 - 7,95€

Le 6 juin 1939, Anne-marie Schwarzenbach quitte Genève dans la Ford Roadster «Deluxe» que vient de lui offrir son père, avecs a compagne de voyage : la déjà célèbre Ella Maillart. Elles partent dans le Nuristan, une région isolée de l'Afghanistan. Un témoignage intimiste mais aussi prémonitoire sur la poudrière afghane. La voyageuse mêle journalisme et poésie sous une plume dont la puissance ne tarit jamais. C’est avec un même talent qu’elle promène son errance intérieure dans l’immensité de la steppe et qu’elle s’interroge sur le statut de la femme en terre d’Islam.
 



Loin-de-New-York.jpg- Loin de New York
Payot, 2006 - 6€

Entre 1936 et 1938, l'auteure se rendit deux fois aux Etats-Unis, notamment dans les Etats du Sud, afin d'étudier pour plusieurs grands journaux les effets de la Grande Dépression sur les conditions de vie quotidienne des gens modestes, des jeunes syndicalistes, la misère des ouvriers et des fermiers.









Ella Maillart (1903-1997)

 
Oasis-interdites.jpg- Oasis interdites
Payot, 2002 - 9,75€

En janvier 1935, Ella Maillart quitte Pékin en direction de l'intérieur avec son compagnon Peter Fleming, correspondant du Times... Il s'agit de traverser la Chine d'est en ouest, d'atteindre les oasis interdites du Sinkiang, berceau millénaire d'une culture d'origine arménienne, et de là de gagner le Cachemire, sur l'autre versant du monde, par les cols muletiers du Pamir et du Karakoram. Clandestinement, car le Turkestan chinois, dont la population est en majorité musulmane, est en plein soulèvement...
 





Envoyee-speciale-en-Mandchourie.jpg
- Envoyée spéciale en Mandchourie
Zoé, 2009 - 16€

En 1934, E. Maillart voyage dans la Mandchourie occupée par le Japon. A cette époque, la construction du chemin de fer est primordiale. L'auteure sillonne le pays en suivant la voie. Elle explique ce qui se passe entre les populations chinoises, japonaises et mandchoues, et les enjeux gouvernementaux. La Russie soviétique est, pour eux, menaçante.
 







4 - Voyageuses d'aujourd'hui



 
au-bord-du-monde-0.jpg- Au bord du monde : une vagabonde dans le Grand Nord sibérien
 Astrid Wendlandt
R. Laffont, 2010 - 20€

Astrid Wendlandt est une journaliste franco-canadienne. Alors qu'elle est en Russie pour un reportage, son chemin croise durant quelques secondes le chemin d'un Nénets. Cette vision la boulerse. A la différence de la culture inuit canadienne,  celle des Nénets s'est maintenue malgré l'effondrement du régime communiste et à la collectivisation forcée. Pourquoi n'ont-ils pas été engloutis par la modernité ? C'est ce qu'Astrid va chercher à savoir en partant vivre quelques mois auprès d'eux. A travers son exploration, l'auteure tente de comprendre leur mode de vie, leurs croyances, coutumes, et insiste sur le contraste avec les Russes sédentaires.

 
aylal.jpg- Aylal, une année en Mongolie
Linda Gardelle
Gaïa, 2004 - 19€
Linda Gardelle avait tout juste son bac en poche lorsqu'elle est partie, seule, passer un an en Mongolie. Une année complète, pour s'immerger à la fois dans le mode de vie, la culture du pays, et expérimenter la variété des climats... Son récit, réaliste, ne dissimule rien de ce qu'elle découvre : l'hospitalité des gens qu'elle rencontre, sa joie simple face à l'immensité de la steppe, la sensation de liberté lors de chevauchées, le plaisir de partager la vie quotidienne des nomades sous la yourte, les amitiés naissantes, et aussi les frayeurs, les déceptions et la désolation face aux plus mauvais aspects d'une modernisation qui n'épargne pas la Mongolie.
 
 
Promenades-anglaises.jpg- Promenades anglaises
Christine Jordis
Seuil, Points, 2008 - 8€

Du coeur de la forêt de Sherwood à l'Angleterre victorienne de Trollope, en relisant Emily Brontë et Virginia Woolf, l'auteur nous convie à un voyage fascinant et inédit. Dans les pas de cette voyageuse passionnée, nous parcourons les chemins et les mythes anglais, de Londres à Manchester, de Margaret Thatcher à Lady Di, à la découverte d'une île singulière et éternelle.
 





Nomade-sur-la-voie-d-Ella-Maillart.jpg

- Nomade sur la voie d'Ella Maillart
Amandine Roche
Payot, 2005 - 9€
Fascinée par l'aventurière suisse Ella Maillart, A. Roche part sur ses traces soixante-dix ans après, en quête spirituelle, parcourant des milliers de kilomètres à la découverte des peuples nomades. Son périple lui fait découvrir le Pakistan, la Chine, l'Inde, le Népal, le Tibet, la Mandchourie, la Russie, etc.
 




Au-coeur-de-la-chine.jpg- Au coeur de la chine
Françoise Grenot-Wang
Albin Michel, 2007 - 22€

La rencontre de Françoise Grenot-Wang avec les Miao a transformé sa vie. les Miao sont près de neuf millions dans le sud de la Chine, où ils constituent l'une des minorités ethniques les plus importantes. Émue par le dénuement et la générosité de ce peuple aux traditions toujours vivantes, la sinologue a décidé un jour de rester vivre parmi eux. De l'histoire des Miao et de leur culture ancestrale à leur vie quotidienne et aux défis du présent, c'est un autre visage de la Chine qu'offre le récit de Françoise Grenot-Wang qui s'est engagée, avec l'association «Couleurs de Chine», à favoriser la scolarisation des enfants en pays Miao.


 
Du-baikal-au-bengale-1.jpg - Du baikal au bengale
Tome 1 : Soifs d'Orient -Tome 2 : Méandres d'Asie
Caroline RIEGEL
Phébus, 2008 - 19,50€ le tome

De mars 2004 à décembre 2005, Caroline Riegel  a traversé l'Asie du lac Baïkal, en Sibérie, jusqu'à Bangkok, un voyage aux confins des contrées où l'homme vit et subit les caprices de l'eau. Ingénieur en constructions hydrauliques, elle a conçu ce périple en prévoyant de s'attarder autant qu'il était nécessaire pour comprendre les liens qui unissent l'homme à cet élément. Dans ce récit conçu en deux volumes, nous la suivons dans la taïga, en divers endroits du gigantesque Baïkal, en compagnie de pêcheurs, puis dans la traversée d'une partie du désert de Gobi mongol, avec deux chevaux, à pied, puis avec un chameau.
 

Saisons-japonaises.jpg
- Saisons japonaises
Nicole-lise Bernheim
Payot, 2002 - 8,50€

Nicole-Lise a passé plusieurs saisons au Japon aux côtés des Imai, une famille de Kosayan qui confectionne du Tofu. A travers de nombreux textes, elle tresse dans ce livre les détails d'un quotidien bien éloigné du Japon des mégapoles. Situé près d'Osaka mais perdue dans les montagnes, la petite cité de Kosayan possède tant de sanctuaires bouddhiques qu'elle sera prochainement inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco.
 




5 - A votre tour !
 

Le-guide-de-la-voyageuse.jpg- Le guide de la voyageuse
Nadège Demanee
Femme actuelle, 2009 - 15,90€

Dédié aux femmes, ce guide donne des conseils pour préparer un séjour à l'étranger, un week-end ou des vacances, avec ou sans enfants. Il donne des informations sur la destination, les us et coutumes locaux, la sécurité, la santé, le shopping, etc.






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tiphanya 05/12/2010 18:10



Elle est géniale cette liste. Heureusement que je ne l'ai pas découverte plus tôt, elle m'aurait conduite à ma perte. Vivement les vacances que je puisse me plonger dans certains d'entre eux.



Choco 06/12/2010 21:51



Il n'est pas trop tard pour les tentations ^^



Anjelica 21/05/2010 09:23



pour "le voyage" pas t"inquiétude, vu le nombre de fois qu'elle a déménagé, elle doit avoir une prédisposition. Si cela n'avait pas été la barrière de la langue, je crois qu'un jour, on aurait pu
se retrouver à Tataouine



Choco 22/05/2010 10:51



Lol, j'aime bien ton parallèle ! Ben quoi, c'est surement très bien Tataouine !



Anjelica 19/05/2010 19:47



Oui, celui-là. Elle n'aime pas trop les romans mais plutôt ce genre de livres alors j'espère que j'aurais fait le bon choix.



Choco 20/05/2010 20:53



Je trouve l'ouvrage très intéressant mais après il faut être intéressé par le voyage ou le statut des femmes.


J'espère qu'elle appréciera !



Anjelica 18/05/2010 14:36



J'ai commandé le second pour l'anniversaire de ma maman, j'espère qu'il lui plaira.



Choco 18/05/2010 20:24



Le roman des voyageuses françaises ?



aBeiLLe 15/03/2010 18:51


Un thème qui m'intéresse beaucoup! Je te remercie pour toutes ces belles propositions!!!


Choco 15/03/2010 21:57


ça me tenait à coeur et je suis contente d'avoir pu le présenter pour mon travail ! Autant que tout le monde en profite !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher