Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 23:50

 

racines-dechirees-1.jpg

Auteur : Petina Gappah

Editeur : Plon, Feux croisés

Date de parution : Avril 2010

Prix : 20 €

230  pages

 

 

Ce recueil de nouvelles nous plonge en plein dans le quotidien du peuple zimbabwe. Au plus près de son quotidien, la jeune auteur nous présente un pays en pleine transition et en perte de repère. Mettant en scène des tranches de vies, on y découvrira une série de personnages accablés : une femme qui enterre le cercueil vide de son mari, une autre qui ne supporte pas sa stérilité,  des hommes polygames ou qui trompent leurs femmes, un crédule qui espère toucher le gros lot, une bonne qui veut encore croire à l'amour,  ...


racines-dechirees-3.jpgA travers les différentes histoires, peu à peu se dresse un portrait sans concessions du Zimbabwe. Autrefois Rhodésie du Sud, le pays a connu de gros bouleversements. Ancienne colonie britannique qui pratiquait l'apartheid, il est devenu indépendant en 1980 après une guerre opposant le pouvoir blanc et les 2 partis noirs (ZAPU et ZANU). Les élections libres sont alors remportés par Robert Mugabe, leader du ZANU, toujours au pouvoir aujourd'hui... Ce dernier impose un régime très autoritaire : élections truquées, persécution de l'ethnie ndébélés (dont il ne fait pas partie), expropriations, etc...

Résultat : un peuple qui peine à vivre et à croire en l'avenir.

 

racines déchirées 2

Et les nouvelles nous le montrent bien : inflation hallucinante qui donne des billets de milliards de dollars zimbabweéns (taux d'inflation à  231 000 000 % en 2008 !!), pénurie d'essence et queues de plusieurs jours, rackets, malversions et corruptions, coupures d'électricité, épidémies de choléra et de sida, famine, changements de dénomination pour les rues ...

Ce sont des personnages complètement désenchantés que nous avons en face, parfois prêt à tout pour trouver un peu de bonheur dans un environnement bouché, quitte à céder à l'appel de l'occident.


"Les racines déchirées", ce sont celles d'un peuple, brisé par une dictature, qui va de déceptions en désillusions. Un peuple qui continue malgré tout à avancer et à vivre en toute humanité.

 

Un recueil sombre à ne pas lire dans un moment de déprime et qui plaira aux amateurs de nouvelles et d'Afrique.

 

Personnellement, n'étant pas adepte de ce genre ni de l'Afrique, je suis tout de même resté un peu en dehors de ce recueil mais je reconnais que la qualité littéraire est tout de même au rendez-vous.

 

Pour moi, il est donc à découvrir !

 

 

Je remercie Babelio et les Editions Plon pour cette découverte.

 

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Choupynette 29/06/2010 14:46



j'ai un ami dont la maman est zinbabweenne, qui vit d'ailleurs là-bas, et il me dit que c'est vraiment dur. La pauvreté. La dictature...



Choco 29/06/2010 17:58



Hélas, j'imagine que la situation n' évolue pas vraiment tant que ce Mugabe est dans la place...



Restling 29/06/2010 13:52



J'aime bien les nouvelles mais pas envie de lectures sombres en ce moment... Au fait, ce week-end, j'ai acheté en passant comme ça un coffret de 5 petits livres qui pourraient bien m'aider à
afficher ton joli logo sur mon blog... Mais j'dis ça, j'dis rien !



Choco 29/06/2010 17:57



Un coffret de 5... décidemment, j'aurais du le refuser dans le challenge finalement... Tout le monde le choisit !!


Ou plutôt, j'aurais du compter la série de 5 pour un seul billet...


 



clara 29/06/2010 12:36



Contraiement à Mango, je dis   "super " car ce sont des nouvelles ! Je note ce titre.



Choco 29/06/2010 17:55



Ah, si tu es amatrice !



zarline 29/06/2010 10:40



Bon, quand on dit Afrique, je suis normalement très attentive. Mais le côté nouvelle me gêne comme Mango. Le sujet du Zimbabwe est si complexe, je crois que je serais frustré par un format court.



Choco 29/06/2010 12:25



Moi, je ne connaissais pas vraiment l'histoire de ce pays. ça été intéressant de le découvrir. Après, en général, les nouvelles m'ennuient... C'est paradoxal car je me rends compte ici qu'elles
sont plutôt bonnes et bien faites.



mango 29/06/2010 08:35



Dommage que ce soient des nouvelles !



Choco 29/06/2010 12:22



Ben oui, je vais dans ton sens...



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher