Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 07:00

vacances de jésus et bouddha t1 01Jésus et Bouddha sont potes et ont décidés de passer des vacances sur terre, au Japon. Ils ont loués un appartement et se sont programmés une série de visites touristiques. Tout est dit pour cette histoire totalement improbable et loufoque !

 

Nous allons donc suivre nos deux divinités dans leur expérience humaine. Jésus s'avère être un panier percé qui n'hésite pas à dépenser l'argent du loyer dans des choses inutiles alors que Bouddha s'octroie le rôle de pondérer ses ardeurs. Nos deux compères visitent des temples, vont à la fête foraine, font les boutiques, participent à un concours de spectacle comique et gèrent même un blog ! Bien évidement, leur statut de divinité leur joue parfois des tours : Jésus saigne régulièrement de ses sitgmates quand la contrariété l'atteint, Bouddha se voit rayonner d'une aura lorsque la félicité le prend. Jésus est pris pour Johnny Deep et Bouddha se retrouve à gagner des statues à son effigie. Jésus tente d'apprendre à nager mais se retrouve à former un chemin dans la mer. etc...

 

Le manga se constitue donc d'une succession de petites histoires qui peuvent presque se lire de manière indépendante, racontant chacune un épisode de leurs diverses aventures.

Vous l'aurez compris, ça part dans tous les sens et les clins d'oeil aux religions de chacun sont nombreux. Jésus porte des t-shirts à message. Bouddha a un bouton au milieu du front que tout le monde s'amuse à tripoter et qui lui donne mal au crâne. On voit Jésus s'inquiéter de la visite trop régulière de son profil Facebook d'un certain Judas. On note aussi avec humour la référence à Tezuka et à son "La vie de Bouddha" et la savoureuse découverte qu'en fait Bouddha lui-même !

Bref, les 2 divinités sont totalement désacralisés ici et passent même quelque peu pour des garçons un peu simplets.

Néanmoins, malgré la succession de bons mots et de gags rapides, on finit vite par tourner un peu en rond.

L'histoire semble n'être qu'une série de gags en quelques pages et la narration ne mène pas bien loin.

Certains effets comiques tombent un peu à plat sans compter que le dessin n'est pas toujours extrêmement au point.

 

Les vacances de Jésus et de Bouddha part ainsi d'une très bonne idée et s'empare avec originalité et humour des 2 icones religieuses. Une thématique pas forcément évidente qui pourrait froisser certaines susceptibilités. Pourtant l'auteur réussit à les mettre en scène sans critiquer ni juger leur religion d'une quelconque manière. Tout le ressort de l'histoire s'appuie sur un simple comique de situation lié à leur "légende" et à leurs spécificités personnelles. 

La lecture se fait agréable et rafraichissante sans trop se poser de questions. On est face ici à un simple manga de divertissement qui mise sur la surprise et le sourire.

Un manga dont on pourrait se lasser assez vite malgré tout tant le format en petite scénettes se révèle mal rythmé et sans surprise. Le lecteur passe ainsi d'une situation à une autre sans grand liant.

 

Pour conclure, je dirais qu'il s'agit d'un manga sympathique qu'on lit avec plaisir mais sans grande attente. Je regrette que la série ne soit pas plus ambitieuse et m'interroge réellement sur l'intérêt du sujet déroulé sur de nombreux tomes. Peut-être que la suite me donnera tort et offrira plus de densité à ce titre qui ne manque pas d'allécher par son idée de départ.

 

 

D'autres avis :

Yaneck mitigé.

David Fournol et Sara emballés.

 

 

vacances-de-jesus-et-bouddha-t1-02.jpg

 

 

vacances-de-jesus-et-bouddha-t1-04.jpg

 


 Titre : Les vacances de Jésus et Bouddha, tome 1

Auteur : Hikaru Nakamura

Editeur : Kurokawa

Parution : Mars 2011

    150 pages 

Prix : 6,70€


 

bd du mercredi



Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Mayday 26/11/2011 10:41


La même chose que toi, pour une fois !

Choco 27/11/2011 12:06



Comment ça, pour une fois ?! Nos avis se rejoignaient pas mal, excepté pour Abélard !



Mayday 25/11/2011 13:20


C'est un titre qui, je pense, ne s'adresse spécifiquement qu'aux lecteurs japonais. Encore une fois, les journalistes ont  fait la promo d'un bouquin qu'ils n'avaient certainement pas lu
(énormément de presse pour le premier tome et critiques dithyrambiques).

Choco 25/11/2011 19:41



Ah voui ?  je n'ai pas ressenti de difficultés particulières à ma lecture pourtant. POur le coup, comme je lis plutôt en BD les blogueurs que les journalistes, pas eu droit au matraquage !
Mais tu l'as lu ce manga ? tu en as pensé quoi ?



**Fleur** 25/11/2011 09:32


Je l'ai justement feuilleté à la librairie cette semaine. Le titre m'avait interpellée mais après quelques pages lues sur place j'ai trouvé ça bof bof...

Choco 25/11/2011 19:35



Le sujet est mortel mais la lecture n'est pas transcendante...



Yaneck Chareyre 24/11/2011 07:59


On est du même avis. C'est domage ce ressentit frustrant, parce que l'idée de départ est vraiment marrante.

Catherine 23/11/2011 23:49


J'ai bien envie de le lire, ça a l'air très drôle.

Choco 25/11/2011 19:30



TRès, très, c'est un bien grand mot...  C'est léger disons! !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher