Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 15:00

ma-voie-de-pere-01.jpg

 

Hiroshi Hirata est un mangaka connu pour ses gegikas, des mangas réalistes pour adultes abordant des sujets plus sociaux.Ses oeuvres se penchent particulièrement sur le thème des samourais et sur l'ère Edo.

"Ma voie de père" est pourtant d'un genre complètement différent : l'autobiographie.

Composée de petites histoires en 4 pages, l'album reprend les épisodes parus en 1990 dans l'hebdomaire Young Magazine, destiné aux adolescents.

 

Hirata évoque ici son parcours de dessinateur et sa difficulté présente à trouver l'inspiration. N'hésitant pas à se tourner en ridicule, il exhorte les jeunes dans ces petites histoires à réfléchir sur leur façon de vivre et à agir en bonne âme et conscience. Le sujets vont de sa vie quotidienne à son obsession sexuelle (!), du travail d'écriture à une philosophie de vie.L'auteur s'amuse également à décortiquer le sens de certains mots japonais qui peuvent avoir plusieurs sens et partir dans des explications un peu tarabiscotées pour qui n'est pas à l'aise avec la langue japonaise !

Les histoires n'ont aucun lien entre elles mais un certain fil conducteur se fait jour : le portrait d'un homme qui a choisi sa vie, sa voie, à la fois en tant que père mais aussi en tant que dessinateur.


 

ma-voie-de-pere-03.jpg

 

Pour qui connait déjà l'auteur, voilà un recueil fort intéressant ! L'auteur se décrit ici sans concession en faisant preuve de beaucoup d'ironie, se dépeignant comme un homme parfois un peu paresseux, préférant fabriquer des machines improbables que de travailler à son dernier manga, se montrant souvent plus occupé à savourer des magazines érotiques ou à faire de la musique plutôt qu'à bûcher à sa planche à dessin.

L'auteur est drôle et j'ai longuement pouffé à ses bêtises qu'il se plait à mettre en scène. La chute de ses histoires est souvent en contraste total avec les pages qui précèdent. Par exemple, une envolée lyrique sur le sens de la paternité qui se termine par un rappel à l'ordre de sa femme d'aller jeter les ordures. L'humour n'est pourtant pas systématique et certains épisodes sont du plus grand sérieux, évoquant des sujets plus importants. Certaines scènes sont même très touchantes : 'arrivée de certains animux dans la famille, leur relation affective avec eux et la douleur de leur perte. 

 Ainsi j'ai été ravie de retrouver dans le portrait qu'il fait de lui-même tout l'humour dont il fait preuve dans la vie. (non je ne l'ai pas rencontré mais vu de nombreuses fois en interview !). La présence de sa femme, dans des petits commentaires juxtaposés à ses histoires finissent de donner une touche inédite et ironique sur leur contenu.

Ingurgitées en une fois, ces petites nouvelles finissent malgré tout par lasser quand le maitre se lance dans ses explications étymologiques. Un peu trop ardues pour les occidentaux, malgré des explications conséquentes, leur récurrence alourdit un peu le texte et casse un peu la dynamique de l'ensemble. Cette approche reste malgré tout assez passionnante, Hirata montrant par là le lien parfois caché qui existe entre certains mots, donnant ainsi un nouvel éclairage à leur signification.

 

ma-voie-de-pere-06.jpgLa deuxième partie de l'ouvrage aborde là aussi une thématique peu connu de l'auteur en France. A ma "voie de père", l'éditeur a adjoint une histoire fantastique "On étouffe" (1971)et une série de strips comiques (1966) du même auteur.  Eclairés par une explication assez dense de l'éditeur japonais, ces bonus donnent là aussi un nouvel aspect du travail de Hirata qu'on connait surtout pour ses histoires de samourais. Si les petits strips ne m'ont pas spécialement fait rire, ils permettent néanmoins de montrer que le dessinateur peut faire preuve d'un autre style graphique que celui dont il a l'habitude et sait aussi jouer de la caricature.

 

Pour qui apprécie Hiroshi Hirata, "ma voie de père" me parait indispensable pour rentrer un peu plus dans l'intimité du maître et découvrir l'homme derrière le dessinateur.

Pour les autres, ce recueil n'est certainement pas la porte d'entrée la plus évidente pour découvrir son oeuvre et pourrait déstabiliser par sa densité et son côté "foutraque".

Un ouvrage très intéressant donc mais plutôt à réserver aux fans de l'auteur !

 

D'autres avis :

Mo' - Jérome

 

 

"Ma voie de père"

Hiroshi Hirata

Editions Delcourt

Février 2010 - 223 pages - 15€

 

 

ma-voie-de-pere-02.jpg

 

ma-voie-de-pere-04.jpgma-voie-de-pere-05.jpg

 

 

Laissons le maitre parler !

 

 

 

 

bd du mercredi

chez Mango !

 

 

quinzaine nippone

 

Quinzaine nippone

Jour 10 :

 

Vous pouvez découvrir également chez :

 

Jérome nous emmène en Asie centrale avec le manga "Bride stories"

The Bursar lit le tome 4 de Trinity Blood : Rage Against the Moons, de Sunao Yoshida.

Emma continue ses coquineries et ça vaut toujours le détour !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Joelle 04/08/2011 11:14



Il n'y a que La loi du temps de cet auteur à la biblio .... comme je ne le connais pas encore, ce sera donc avec ce titre-là que je le découvrirai !



Choco 05/08/2011 01:06



Acheté à sa sortie, il est encore dans ma PAL...



Mo' 02/07/2011 19:54



même pas Pal sèches ?? comment vas-tu le finir à ce rythme ??



Choco 03/07/2011 15:45



Ben non, il était déjà dans ma PAL avant que tu en fasses un billet


Je commence en effet à douter d'arriver au bout des 36... mais j'ai 4 conseils BD sous le coude à venir là !



Mo' 02/07/2011 19:53



ouiiii, toussa toussa... de "déterrer de vieilles chroniques"... toussa toussa...


Impressions de lecture très proches au final, je te rejoints sur le fait que le lire d'une traite n'est peut-être pas pertinent. Je crois que je l'ai lu il y a un an, je n'imaginais pas à
l'époque que je garderais autant de souvenirs de ce manga. Beaucoup d'anecdotes, de réflexions anodines égrènent parfois mon quotidien. 



Choco 03/07/2011 15:43



Bah, elle n'est pas très vieille ta chronique !! Et puis, elle est très bien... vu qu'on se rejoint en effet



emmyne 30/06/2011 07:50



Accroche-toi, la nipponerie est kawaï aujourd'hui ...



Choco 30/06/2011 14:58



Génial !!!



jerome 30/06/2011 06:44



Je l'ai lu au moment de sa sortie et je me retrouve tout à fait dans ton billet. Mon avis sur ce titre : http://litterature-a-blog.blogspot.com/2010/02/ma-voie-de-pere.html



Choco 30/06/2011 14:58



Oui j'ai vu ! Je t'avais déjà mis en lien



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher