Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 00:30

manhattan

Des taches sur un bras formant une sorte de plan de Manhattan, une insensibilité de la peau, une radio et soudain, un diagnostic qui tombe : des taches blanches dans le cerveau.
Pour l'héroine du roman, la seule décision à prendre est celle de partir. Partir loin de son mari, de ses enfants pour leur épargner la lente déchéance. Elle va tout quitter sans rien dire, sans se retourner, fuyant son foyer et la vie parfaite qu'elle s'y était construite. Seul le chien l'accompagnera.
Elle décide de partir à l'étranger, et puis non, renonce, abandonnant le chien à l'aéroport. Elle comprend qu'elle lui reste une chose à faire : écrire à sa mère, se libérer d'un secret qui la ronge depuis tant d'années. Alors elle s'enferme et lui écrit.

Les critiques sont unanimement positives sur ce roman mais si je me suis laissée prendre par le début de l'histoire, je suis vite restée sur le bord de la route...
Cette femme, malade, dont on ignore vraiment si elle va en mourir, fait montre d'une froideur et presque d'un égoisme qui m'a empêchée toute empathie avec le personnage. Elle abandonne sa famille sans un mot, sans un regret. Quand elle en parle, elle ne montre aucune affection, comme si tout ça était juste une commodité auquelle elle s'est prêtée sans rechigner mais sans sentiments. Le chien, lui-même, sera trahi un peu plus loin. Son seul souci finalement, c'est de soulager sa concience, sans réfléchir à la souffrance des autres. Le fameux secret m'a, pour ma part, fortement déroutée.
Difficile d'en parler sans spoiler mais je m'attendais à quelque chose de plus "fort", de plus "horrible". Non pas que je minime les faits mais je ne comprends pas vraiment en quoi ça peut bouleverser une vie au point de jouer une comédie auprès de sa famille, au point de taire les faits. Certains me trouveront peut-être insensible mais tant pis, je suis vraiment restée complètement extérieure à cette histoire.

A côté de çà, j'ai beaucoup appréciée l'écriture de l'auteur. Pas d'excès de sensiblerie, pas de pathos qui aurait plombé le récit déjà pas bien gai. Je regrette juste cette froideur dans les sentiments du personnage, froideur qui forcément se ressent dans le style qui ne laisse éclater aucune concession sur le plan des émotions. La fin, innatendue, laisse une impression forte mais insuffisante pour que je m'attache à ce personnage qui, jusqu'au bout, n'aura pas le courage d'affronter son passé, ni la force de se battre. Pourquoi une lettre alors qu'elle pourrait en parler directement avec sa mère ?

Bref, je suis donc passée complètement à côté de ce petit roman, auprès duquel j'espérais tant pourtant... et que j'oublierais surement très vite...
Mais je ne manquerais pas tout de même de suivre les futurs textes de l'auteur.



Note : 2 / 5



Les avis positifs de Cynthia que je remercie pour son prêt,  Lily, Antigone, Leiloona, Cathulu, George, Nanne, Kathel, ... et celui d'Amanda qui l'est beaucoup moins et que je rejoins complètement.



Editions Arléa - 13€

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

keisha 02/03/2010 10:32


Comment l'as tu deviné?


Choco 02/03/2010 19:41


intuition féminine...


keisha 02/03/2010 08:16


Bon, je vais noter l'information, mais pour vraiment plus tard!


Choco 02/03/2010 08:47


SErais-tu donc overbookée, toi aussi...:)


Marie L. 01/03/2010 21:24


Les avis que j'avais lu étaient effectivement positifs... le tien me "refroidit" un peu... Seule solution: me procurer le livre et me faire mon avis toute seule! ;)
Mais ça attendra un peu... ;)


Choco 01/03/2010 22:55


FAire ton avis : j'allais le dire !!
Cynthia le fait voyager au besoin...


Restling 01/03/2010 13:16


Ben voilà, c'est ça de ne regarder que des films asiatiques !!! Tu passes à côté de grandes choses !
Bon, le synopsis c'est ça : "Antoine Méliot, la quarantaine, a tout pour être heureux : une belle épouse, deux enfants adorables, des amis sur lesquels il peut compter à tout instant, une jolie
demeure dans les Yvelines et de l'argent. Mais un jour, il décide de tout saboter en un week-end : son bonheur, sa famille, ses amis. Que s'est-il passé chez cet homme pour qu'il change si
étrangement de comportement ?"
J'ai beaucoup aimé et j'ai beaucoup pleuré surtout.


Choco 01/03/2010 19:56


des grandes choses, des grandes choses... ça reste à prouver...
Bon ok, j'ai compris... je note !


keisha 01/03/2010 11:07


Oui, il me tentait, mais comme je ne l'ai pas, je n'irai pas jusqu'à l'acheter!


Choco 01/03/2010 19:49


Cynthia le fait voyager ! Demande lui pour qu'il passe par chez toi !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher