Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:00



En écho au rayon littérature de voyage dans lequel je travaille entre autres, j'ai décidé de créer cette nouvelle rubrique et de promotionner cette littérature plutôt méconnue !
Certains d'entre nous offrent de superbes photos de voyage (Théoma, Keisha,...) appréciées par tous. J'espère donc que cette rubrique aura une résonnance auprès de vous !

Rien de tel pour débuter cette rubrique que ce petit essai sur le voyage !
Pierre Tahon s'est penché sur les raisons qui nous poussent à voyager... ou à ne pas voyager !
Son essai se découpe d'ailleurs en 3 parties : Partir, Demeurer, Rester.

Dans la première, il s'interroge sur les raisons que le voyageur a de partir : se mettre en danger, découvrir d'autres cultures, contempler des paysages inédits, retrouver une perception au monde pure et déliée de toute habitude, rechercher un état de nature utopique, aller à la rencontre d'autres peuples et s'arracher de nos cercles familiaux et amicaux qui ne peuvent plus nous surprendre, trouver une nouvelle philosophie de vie, pour se fuir, fuir le vide de sa vie et éviter l'introspection, ...

La deuxième partie détaille au contraire les raisons qui poussent certains à demeurer chez eux : c'est savoir apprécier les beautés qui vous sont proches, par pauvreté et déficit d'imaginaire ou par déception devant les excès d'imagination, par prudence et sagesse, pour avoir le temps de la réflexion et de la méditation, parce que l'on se laisse gagner par la facilité de l'immobilité, par besoin d'enracinement,

Enfin, la dernière section de l'ouvrage s'arrête sur la question du retour, plus ou moins facile. Le voyage n'existe-t'il que s'il y a un retour ? ou peut-être est-ce la finalité du voyageur qui n'a pas trouvé le lieu qui lui convenait ? Qui n'a jamais souhaité s'installer ailleurs ? Le voyageur est-il un sédentaire qui s'ignore ? Le retour est peut-être aussi le tarissement de l'imagination rassasiée, ou bien encore la fin d'une liberté retrouvée. le voyageur peut redouter les contraintes, les habitudes liées à sa vie quotidienne et appréhender. Le vrai voyageur n'est-il pas le vrai nomade ? Mais ce quotidien fait de routine n'est-il pas notre chez-nous où nous retrouvons nos racines et nos proches ?

Bref un essai passionannt qui pose beaucoup de questions et où chaque voyageur se retrouvera dans au moins une des nombreuses réponses proposées.
Le texte est émaillé de citations d'écrivains voyageurs, d'écrivains ou de philosophes sur le voyage. Cet essai lui-même se prête à de nombreuses citations mais vous n'en verrez aucune ! Le choix est trop difficile et le texte tout entier serait propice à être rapporté !

Alors je concluerais tout de même par : "Il faut voyager : physiquement ou dans sa tête, peu importe"

Je ne peux que vous recommander chaudement ce petit essai sans prétention, accessible à tous, voyageur immobile ou en mouvement.


Note : ****


Editions Milan - 15€
 (attention l'ouvrage en cours d'épuisement...)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Theoma 13/12/2009 02:28


J'adore l'idée ! Je note !


Choco 13/12/2009 20:26


ça m'étonne pas !


Marie L. 09/12/2009 10:31


C'est LE livre qu'il me faut, pour moi mais aussi pour mes soeurs. Merci à toi!
Je vais tacher de le trouver à la bibliothèque!


Choco 09/12/2009 19:06


Ah bon ?! tu serais donc une grande voyageuse dans l'âme alors ? Je n'avais pas décelé ça sur ton blog.


saraswati 09/12/2009 08:37



je ne te voyais pas en grande timide  



Choco 09/12/2009 19:02


Hélas... si...


saraswati 08/12/2009 23:06


alors viens l'an prochain...tu seras la bienvenue à la maison ! on n'habite pas très loin de Saint Malo


Choco 08/12/2009 23:14


Oui j'ai vu ça ! Tout dépendra du travail... Quant à ton invitation, un grand merci !!! Même si je n'oserais pas venir chez toi... mais juste te rencontrer pendant le festival


saraswati 08/12/2009 22:30


je ne fais pas de billets sur tout ce que je lis en ce moment c'est "par les monts et les plaines d'asie centrale"
d'Anne nivat...j'irais bien faire un tour là bas...et après "l'asie fantôme" de ferdynand Ossendowski...j'avais beaucoup aimé aussi "soif d'Orient de Caroline Riegel"...tous les ans on va au
festival des Etonnants voyageurs à Saint malo..un vrai bonheur..tu connais sûrement !!


Choco 08/12/2009 22:46


ah ben c'est bien dommage ! Je découvre pleins de billets chez toi sur des bouquins que j'ai en rayons... c'est malin, je veux tout lire maintenant !
Bon je ne connais pas ceux que tu cites mais je fais des recherches dessus !
Quand à Saint-Malo, je connais bien sur ! Et figure-toi que je n'y suis jamais allée... Tous les ans, j'ai un empêchement... alors c'est mon père, visiteur assidu du festival qui me raconte et me
ramène des livres lol !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher