Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 01:00

 

plus forte que le sabre t1 1

plus-forte-que-le-sabre-t2-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Auteur : Hiroshi Hirata

Editeur : Delcourt

Date de parution : Octobre 2010 / Janvier 2011  

Prix : 8,25 €

  232 pages

 

 

Japon, 16ème siècle.

Le clan Shimizu est une puissante famille de samourais, vassale de Hojo Ujiyasu, grand seigneur de l'époque Sendoku. Le fils ainé du clan, Yasuhide, vient de s'unir à Hisa, une jeune femme d'une force physique hors du commun et de caractère tout aussi puissant. Femme courageuse aux valeurs fortes, elle va s'avérer une compagne de choix pour son époux qui se nourrit de ses bons conseils. Quand son père meurt, Yasuhide reprend les rênes du clan et bientôt part accompagner son seigneur à la guerre. Le clan Shimizu se retrouve affaiblit par le manque d'hommes et Hisa, pleine de bon sens, tente de diriger à sa façon le domaine.

 

plus-forte-que-le-sabre-t1-3.jpg 

 

Hiroshi Hirata, connu pour ses nombreux récits historiques mettant à l'honneur l'esprit du bushido et des samourais, nous livre une fois de plus une grande fresque courant sur 15 années (ou plus).

Le lecteur va pouvoir suivre le destin du clan Shimizu, particulièrement à travers le destin et les actions de Dame Hisa, maitresse femme qui va se révéler un exemple pour tous.

Hisa est une femme mais on retrouve en elle tous les attributs masculins du samouraï : force physique, code de l'honneur, modestie, générosité, courage, ...

De son mariage à la prise en charge du clan, nous la découvrirons dans ses tâches quotidiennes, son soutien à son mari ou son désaccord, ses grossesses et ses accouchements, sa manière d'éduquer les enfants, ses relations humaines avec les membres inférieurs du clan, son courage à travailler comme les paysans, ... Tout dans sa manière de vivre est emprunt de l'esprit du bushido.

Dotée d'une force morale à toute épreuve, elle prend sur elle et amène avec jugeotte les autres à se questionner sur leurs choix, leurs erreurs et leur façon d'envisager la vie. Sachant aussi se remettre en question elle-même et reconnaissant ses erreurs, Hisa essaye d'agir pour le bien de la communauté et du plus grand nombre. Désapprouvant la guerre et ses milliers de morts, la surcharge des impôts imposés aux paysans, elle n'hésite pas à pousser son mari à la réflexion et à envisager des solutions alternatives. Quand elle se retrouve seule à diriger le clan, elle apprend aux femmes à se défendre, dépassant ainsi les traditions. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et nous suivrons également d'autres membres de la famille, même si le lien avec Hisa reste toujours fort.

 

Mais si "Plus forte que le sabre" est le récit d'Hisa et de sa famille, il s'agit aussi ici d'un très beau témoignage historique sur une époque tourmentée par les guerres et les conflits d'intérêt. En pleine campagne militaire, le clan Shimizu se retrouve face à des problèmes d'argent malgré son haut statut. Si Yasuhide fait le choix de ne pas ponctionner un peu plus les habitants de son domaine, d'autres vassaux n'hésitent pas à affamer la population. Les samouraïs en guerre n'hésitent d'ailleurs pas à commettre des actes de piraterie, des pillages, des meurtres, des viols, alourdissant un peu plus la charge qui pèse sur les basses castes. Il ne fait pas bon vivre lorsque l'on est en bas de l'échelle.

Extremement documentée, l'histoire fait la part belle aux détails et au réalisme de l'ensemble. Pas de fausse pudeur dans ce manga qui n'hésite pas à évoquer des sujets tabous, comme la frénésie sexuelle et masturbatoire d'un des fils d'Hisa et à montrer des scènes violentes d'agression et de viol. 

 

Graphiquement, rien à redire. Les scènes de combat sont dynamiques, les personnages bien identifiables. Les décors sont soignés, tout comme les tenues et les armures des personnages.

 

En bref, "Plus forte que le sabre" passionnera les amateurs de récit historique sur le Japon féodal.

Offrant un portrait de femme très intéressant, prétexte de l'auteur pour nous montrer les affres d'une époque difficile, le manga célèbre une fois de plus les valeurs du Bushido, chères à Hirata.

 

Je vous le recommande chaudement, surtout que c'est une petite série en 3 tomes (dernier tome en Avril)....  

 

 

 plus-forte-que-le-sabre-t1-4.jpg

 

 

plus-forte-que-le-sabre-t1-2.jpg

  

 

plus-forte-que-le-sabre-t2-2.jpg

 

Interview de l'adaptateur, Patrick Honnoré, à découvrir ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

bd du mercredi

 

 

Avec quelques heures de retard... :)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article

commentaires

purplevelvet 12/03/2011 23:32



j'ai aussi mis une option sur Musashi (ben tiens) de Shotaro Ishinomori, et plus tardivement dans l'Histoire, Hokusai du même auteur... j'aime bien ce genre de graphisme un peu classiques" et le
gekiga me tente de plus en plus bien qu'il ne soit jamais mis en avant sur les rayons du seul libraire qui reste dans mon désert culturel .. oui, le magasin à 4 lettres sur fond marronnasse :/
qui préfère faire du pognon avec le nième tome de Naruto, plutôt que d'essayer de faire connaître des oeuvres plus originales. Du coup des avis comme le tien , qui attirent l'attention sur tous
ces titres,sont d'autant plus précieux.



Choco 15/03/2011 12:44



Pas lu Musashi (mais je l'avais repéré à l'époque, merci de me le remémorer !) mais par contre, tu trouveras un billet sur le Hokusai que j'avais bien aimé ! Moi aussi, j'aime le genre du Gekiga
! :)


On peut en trouver dans l'enseigne marronnasse mais tout dépend des libraires...


Ayant travaillé autrefois pour cette enseigne, j'essayais de mettre en avant des titres plus pointus, plus adultes et j'avais réussi à fidéliser une clientèle plus agée que Naruto et consorts
. Mais je reconnais qu'il est "obligatoire" de mettre en avant aussi les grosses locomotives...


En tout cas merci pour ta remarque ! Je ne suis plus trop le fil des nouveautés mangas mais j'essaye de continuer à lire quelques titres de qualité !



purplevelvet 08/03/2011 14:21



voila qui me tente bien, c'est un cadre et une époque historique qui m'intéressent beaucoup.  Après avoir fini La parfaite Lumière de Yoshikawa, quand même ( et qui se passe au XVII°S après
la bataile de Sekigahara), une approche manga m'inspire, histoire de changer un peu de support



Choco 08/03/2011 17:27



Oui, ça ferait un chouette complément ! Si tu aimes cette époque d'ailleurs, tu peux lire tous les autres mangas de l'auteur qui se situe dans la période du Japon médiéval !



Constance 07/03/2011 17:50



Idéal pour prendre la suite du clan des Otori !!!



Choco 08/03/2011 17:12



Ah oui complètement !!!



Joelle 07/03/2011 08:58



Je connais vraiment très mal l'époque décrite alors c'est le genre de lecture bienvenu :) Mais je vais attendre la sortie du dernier tome vu que cela ne saurait tarder !



Choco 07/03/2011 11:32



C'est l'avantage des séries courtes ! On s'y penche plus facilement ! :)



Theoma 04/03/2011 19:25



ça m'a l'air très bien, je note !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher