Vendredi 21 janvier 5 21 /01 /Jan 08:00

 

 

Saules-aveugles-01.jpg

 

Auteur : Haruki MURAKAMI 

Edition papier : Belfond

Date de parution : Septembre 2008

Prix : 21,50 €

  427 pages

 

Edition audio : Audiolib, Mars 2009, 17€ 

Sélection de 8 nouvelles - 6H d'écoute

 

 

 

 

Comme de nombreuses blogueuses, j'ai succombé à l'offre d'Audiolib de découvrir un livre audio de mon choix. J'ai juste un peu de retard pour mon article....ahem...

N'ayant jamais testé le procédé et afin de permettre une écoute plus souple, j'ai choisi des nouvelles alors même que je sais que je ne suis pas adepte du genre.... Bon, d'accord, le fait que l'auteur soit japonais y est aussi un peu dans la balance...

  J'ai donc choisi "Saules aveugles et femme endormie" d'Haruki Murakami. Alors que la version papier propose 23 nouvelles, la version audio n'en a sélectionné que 8. Pourquoi ce choix limité, je ne saurais dire. 6h d'écoute, c'est déjà pas mal me direz-vous mais bon certains romans en fait au moins le triple alors pourquoi pas pour celui-ci ?

 

J'ai donc testé la formule de différentes façons :

- Ecouter bien tranquillement, allongée dans le canapé, en fin d'après-midi.

Bon, je ne sais pas si c'était le mauvais jour mais je dois vous avouer que je me suis clairement endormie... bercé par la voix du narrateur.Il faut croire que l'écoute passive n'a rien de bon pour moi !

- Le deuxième essai a été beaucoup concluant. M'appuyant sur les expérience de certaines, je me suis lancée dans le repassage intelligent ^^

Et là, je dois dire que ça a extrêmement bien fonctionné. Nonobstant le vide abyssal du cerveau de la ménagère en pleine pratique, j'ai su écouter avec plaisir et plonger dans les nouvelles pendant que les bras s'activaient.

Et pour tout dire, voulant prolonger mon écoute, j'ai même cédé à l'appel du panier à linge qui me priait de le vider depuis de trop nombreux mois (oui oui en mois ^^).

Résultat : une écoute intelligente et plus de vêtements qui trainent !

  - Autre essai du même genre : en faisant la vaisselle. L'activité la plus rébarbative que je connaisse et qui m'a semblé tout de même un peu moins pire avec un charmant acteur qui me sussure à l'oreille.

  - Enfin, dernier test : au coucher, au lieu de prendre le livre habituel, tester le MP3. Approuvé mais néanmoins pas la meilleure si le sommeil se fait pressant.

 

Conclusion : je suis assez partagée sur cette nouvelle façon de "lire".

 

La lecture par le comédien Sylvain Machac s'est révélée très agréable. Il interprète avec succès les différents narrateurs et narre de façon dynamique le récit.

Le découpage en nouvelles m'a permis d'étaler plus facilement mes écoutes.

Le livre audio m'a permis d'occuper de façon positive un temps quelque peu perdu dédié aux tâches ménagères.

Néanmoins, pour mon cas personnel, ça reste assez limité. Je dois dire que cette écoute passive ne me convient pas tout à fait. Mon esprit s'est échappé à de nombreuses fois et j'ai souvent perdu le fil des récits. Revenir en arrière, faire une pause est un peu rébarbatif et au final on ne le fait pas. Noter les pages des passages significatifs est impossible. La narration se fait plus lente et il faut le double de temps pour arriver au bout de l'ouvrage.

Bref, si l'écoute de livres peut être très intéressante dans certains cas de figure, ma vie à moi n'offre qu'assez peu de moment où le livre audio semble pertinent. Car oui, je ne repasse qu'une fois tous les 6 mois et, même si je fais ma vaisselle régulièrement (enfin tout est relatif ^^), c'est un laps de temps trop court pour me permettre de dédier un écoute audio à cet usage.

 

Merci à Thomas d'Audiolib pour cette première découverte !

 

 

Quelques mots sur les nouvelles tout de même...

Et bien, comme pour le recueil de Margaret Atwood, je n'ai une fois encore pas grand chose à en dire.

Aussi vite écouté, aussi vite oublié...Une conséquence de l'audio ?

Les ambiances étaient plutôt tristes, sous forme de petits contes désabusés et amers.

Je me souviens que la fin des nouvelles tombait sans vraiment se conclure de façon tranchée.

Aucune des histoires ne m'a marquées et je trouve ça d'autant plus regrettable que j'aime habituellement la prose de Murakami.

Bref, encore une fois, peu convaincue par ce format court...


 

L'avis de Kathel.

 

 


Par Choco - Publié dans : Littérature japonaise - Communauté : Salon Lecture
Retour à l'accueil

Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés