Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 08:00

sukkwan island

Et voilà un billet supplémentaire sur ce livre choc qui a fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère !
Lu avant les nombreux billets qui ont fleuris, il m'est difficile d'en rédiger un aujourd'hui, après tout ce qui en a été dit... Essayons tout de même !

sukkwan-3.jpgJim, père divorcé, décide de partir vivre pendant un an sur une petite ile perdue d'Alaska qu'il a acheté et d'y emmener son fils de 13 ans, Roy. On découvre leur installation sur l'île, dans la cabane un peu précaire qu'ils doivent s'employer à améliorer, leurs premières pêches et chasses.
Pourtant très vite, on sent que quelque chose cloche. Alors que Roy s'appuie sur sa jeunesse à Ketchikan, Jim semble complètement imprévisible et peu préparé à cette vie solitaire en pleine nature. Il improvise le programme de la journée avant de l'abandonner pour autre chose. Roy surprend son père, la nuit, en train de pleurer et ce dernier lui raconte ses états d'âme d'homme malheureux face aux femmes.
De plus,tout ne se passe pas comme prévu : un ours dévalise leurs provisions de nourriture, la radio ne fonctionne pas et ce qui devait être une occasion de se rapprocher de son fils devient une tentative ratée de communication entre les deux hommes.
                  (Ketchikan)


Le drame attendu par le lecteur sera mais pas celui qu'il avait prévu...

Ce roman surprenant nous entraine dans les méandres de la folie d'un homme qui, choisissant de partir pour mieux se trouver, finit par perdre complètement les pédales.

La première partie se concentre un peu plus sur le personnage de l'adolescent qui alterne entre l'envie de partir retrouver sa mère et sa soeur et le bonheur de vivre une aventure exaltante. Pourtant, peu à peu, on découvre que c'est plutôt le souhait de soutenir son père qui l'emporte. Un adolescent donc, avec sa libido naissante, qui semble pourtant bien plus responsable que son père.
Le père quant à lui, semble empêtré dans sa souffrance, ses échecs avec les femmes et passe complètement à côté de son fils qu'il semble avoir emmené pour ne pas rester seul...
La deuxième partie nous fait d'ailleurs entrer un peu plus dans la tête de Jim, lâche et irresponsable, qui finit par refuser toute réalité et plonger dans une folie qui lui appartient, pleine de douleur.
Malgré le portrait détestable qui en est dressé, je n'ai pu m'empêcher de ressentir une certaine pitié vis à vis de lui.
La relation entre les deux hommes (ou plutôt leur manque) est extrêmement bien observée et décrypte quelque peu la difficulté de compréhension entre un père et son fils. J'ai trouvé la folie de Jim tout à fait réaliste. Son interprétation est laissé au jugement du lecteur qui ne saura que peu de choses du passé de cette famille. Pour ma part, ça ne m'a aucunement dérangé.


sukkwan 2

Un roman très très fort donc, qui vous plongera dans un huis-clos glaçant et dans la folie d'un homme sans aucune explication autre que celles de ses actes.
Un auteur qu'il va falloir suivre, sans aucun doute !


Note : ****
 

Editions Gallmeister - 21,70€
Les premières pages sont à lire ici !

De très nombreux avis à découvrir : Cuné, Cathulu, Ys, Mango, Brize, Stephie, Béné, Papillon, ...

Et un grand merci à BOB et aux éditions Gallmeister pour cette superbe découverte !

logotwitter2.jpg


Partager cet article
Repost0

commentaires

Restling 24/01/2010 14:19


Malgré les nombreux billets que j'ai lus sur ce livre, je ne suis toujours pas tentée ! Ben oui, je suis rabat-joie ces temps-ci !


Choco 24/01/2010 22:04


Ben franchement tu as TORT !! Tu passes à côté d'un futur grand auteur... Faudra pas dire qu'on t'auras pas prévenu...


Stephie 20/01/2010 23:42


J'ai en plus eu l'occasion de rencontrer l'auteur. J'ai fait un petit billet à ce sujet aujourd'hui si cela t'intéresse ;)


Choco 21/01/2010 14:33


Ah tu fais partie des heureuses qui ont pu y aller ! J'attendais justement avec impatience un compte rendu de blogueurs ! Je vais aller voir ça tout à l'heure (ben oui je suis au travail là :D)


pimprenelle 20/01/2010 21:00


C'est vrai que ce roman est très fort. J'ai eu un peu de mal à entrer dedans mais ensuite, j'ai dévoré la seconde partie!


Choco 20/01/2010 21:28


ça fait plaisir à entendre ! Tu ne fais donc pas partie des dégoutés ! :)


Marie L. 19/01/2010 22:23


A mon programme !!! Trop de lecteurs séduits pour passer à côté... ;)


Choco 20/01/2010 11:26


Ah ! Voilà une bonne résolution qu'elle est bonne ! :)


Marie 19/01/2010 21:01


Petite nature, encore ! Je ne répondrai même pas à cette provocation gratuite !!! 



Choco 20/01/2010 11:25


Une provocation gratuite ? Où ça ?


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher