Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 08:00

 

tijuana straits 01

 

Auteur : Kem Nunn

Editeur : Sonatine

Date de parution : Janvier 2011 

Prix : 21 €

  140 pages

 

 

Magdalena est une jeune mexicaine qui milite pour la préservation de l'environnement de Tijuana. Sa famille est morte suite à une inondation qui aurait pu être évitée, les passe-droits des entreprises américaines installées en terre mexicaine la révolte par le non-respect des normes environnementales. Et Magdalena est aussi impliquée dans la défense des travailleurs pauvres et plus particulièrement dans la protection des femmes. Bref c'est une battante qui refuse de laisser faire les choses et qui a fait le choix de combattre pour ses idéaux. Une personne qui dérange et qui va devoir un jour subir une tentative de meurtre... Echappant à un accident de voiture inopiné, 2 mystérieux hommes la poursuivent pour mieux la tuer. Magdalena réussit à s'enfuir et passe même la frontière avec les Etats-Unis. Elle atterrit chez un certain Sam Fahey, un curieux solitaire au passé bien lourd.

Sam est un ancien surfeur qui a abandonné sa passion pour vivre avec sa petite affaire de lombriliculture. Il traque à l'occasion les chiens dangereux et protège les oiseaux devenus rares. Pourtant son père était un pourri et lui-même a connu un peu de prison. Bien décidé à vivre seul, loin des ennuis, il a pourtant du mal à tirer un trait sur certains actes du passé.

L'arrivée de Magdalena chamboule son quotidien. Installée chez lui pour se remettre de ses blessures, la belle lui demande son aide pour démasquer les assassins qui la traquent.

 

 tijuana straits 03

 

 

"Tijuana straits" au delà de son intrigue de traque humaine  et d'enquête est un véritable portrait de la frontière mexicaine et de ses habitants. A travers les différents personnages, le lecteur découvre que la vie n'est pas rose sur ce bout de terre coincé entre Mexique et Etats-Unis. La vie est même carrément difficile. Les mexicains sont pauvres et peinent véritablement à faire vivre leur famille. Les entreprises qui les emploient n'ont aucun scrupules à les faire travailler sans protection physique, à les virer s'ils deviennent gênants, tant la main d'oeuvre est prête à tout pour obtenir un travail. De plus, elles polluent les eaux mexicaines qui peu à peu empoisonnent la population. Au besoin, elles ferment et vont se réinstaller plus loin.

Qui dit misère, dit aussi trafiquants de drogue, trafiquants humains, etc... Une misère humaine qui peut en rendre fous certains.

Pas étonnant donc qu'ils soient si nombreux à tenter de pénétrer illégalement aux Etats-Unis.

 

La description que fait l'auteur de cette partie du monde est saisissante de réalisme : le désert poussiéreux, ses chiens sauvages, ses pièges marécageux, sa patrouille des frontières, ses cow-boys,.... Et puis il y a l'océan, ses vagues mythiques et ses surfeurs tout aussi mythiques dont fait partie Sam, qui cherche à renier cette époque tout en refusant de l'oublier complètement. Les personnages sont touchants par leurs failles ou leur opiniatreté. Magdalena se rendra compte que son combat et ses idées sont peut-être trop idéalistes et que les apparences peuvent être trompeuses. Fahey, lui, devra faire face à sa culpabilité et devra affronter ses peurs. Sa rencontre avec Magdalena lui redonnera la force et le conduira sur la voie de la rédemption. Même les 2 mercenaires aux trousses de la mexicaine bénéficient d'un portrait intéressant et assez riche.

 

 

tijuana straits 02  Tijuana River

 

 

L'intrigue avance de manière assez trépidante. Le récit s'installe doucement mais accèlère rapidemment, suite aux menaces qui pèsent sur Magdalena et ça va défourailler ! Peu de temps mort et quand ils apparaissent, c'est pour mieux éclairer le passé des uns et des autres.

Si les enquêtes de Magdalena portent sur les activités des maquiladoras, le récit n'est malgré tout pas si centré que ça sur le sujet. Je m'attendais à une mise en situation bien plus marquante des faits. Finalement, c'est plus les conséquences sous-jacentes qui sont montrées du doigt.

Le thème du surf sera bien évidemment assez présent mais inutile d'être un expert pour apprécier la passion de Fahey pour ce sport qui est bien plus qu'un loisir.

L'attirance entre Sam et la belle mexicaine n'étonnera pas mais le traitement se révèlera bien loin des clichés et du romantisme convenu.

 

Bref, "Tijuana Straits" est un très bon roman : portrait vivant d'une frontière qui se divise entre nantis intouchables, jeunes surfeurs insouciants et mexicains accablés par la réalité, il nous plonge dans une réalité sociétale peu reluisante. Porté par la rencontre et la relation entre Sam et Magdalena, l'histoire convainc également par la psychologie des personnages très étudiés et évite l'happy-end attendu par une fin très surprenante !

 

Je vous le conseille très chaudement donc !

 

tijuana straits 04 Maquiladoras à Tijuana.

 

    

 

Extraits :

 

" On dit que ce sont nos choix qui font de nous ce que nous sommes".

 

" Elle estima que cela faisait partie des risques de la profession qu'elle avait choisie, dans un pays où l'ouvrière assassinée et l'enfant mort pour lequel on organisait la veillée aux flambeaux était indissociables et constituaient le prix que son pays semblait trop heureux de payer pour s'élever tout doucement vers la lumière. "

  

 

logotwitter2.jpg

 

Merci à BOB et aux Editions Sonatine pour cette très chouette découverte ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Anne 24/02/2011 15:19



Sonatine se révèle être une bonne maison d'éditions et ils ont l'air de confirmer leur notoriété montante. Ton article m'a beaucoup plu car j'avais été refroidie par un ou deux avis un peu tiède
sur ce roman alors que le sujet et la première de couverture m'attirent bien.



Choco 24/02/2011 17:17



Oui tout à fait, je pense qu'ils sont même déjà très bien implantés dans le secteur du polar ! Je suis contente d'avoir réactivé tes envies car pour moi la tiédeur n'e'st pas de mise pour ce
roman là !



In Cold Blog 24/02/2011 15:09



Encore une parution Sonatine qui me semble plus qu'intéressante. Va p'tet falloir que je me décide de puiser dans leur catalogue un de ces jours...



Choco 24/02/2011 17:15



Je ne les connais pas très bien non plus et je compte bien parfaire ma connaissance de leur catalogue !



Marie 24/02/2011 14:06



Tu me tentes ! Le Mexique est un pays que je ne connais pas suffisamment...


 



Choco 24/02/2011 17:12



Et là, je dois dire que le portrait est extrêmement bien réussi, même si assez sombre...



Tisotte 24/02/2011 12:02



Tout à fait d'accord avec toi Estelle. J'ai beaucoup aimé ce bouquin, simple, sans fioriture, efficace.



Choco 24/02/2011 17:01



Ah, ça me fait plaisir que nos avis se rejoignent !



Choupynette 24/02/2011 11:35



bien Madame, je note! ;)



Choco 24/02/2011 11:52







Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher