Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 17:35

 

vignes st-emilion 1

 

Vignes de Saint-Emilion - Août 2011

 

 

Les dimanches en photos sont aussi chez : 

 Liyah, Tiphanie, Choupynette, Fleur, Liliba, SeriaLecteur, Margotte, Estellecalim.

 


Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 16:50

Choco Shoot 01 

ChocoShoot 7 : les animaux :

 

Je n'ai pas réussi à trouver le temps de participer au thème de ce mois-ci mais néanmoins les bestioles ont eu l'air de vous inspirer !

Vous êtes donc 15 participants pour cette session animalière !

 

Vous allez donc pouvoir voter pour votre photo préférée.

Vous avez jusqu'au dimanche 11 décembre pour le faire, à l'aide du tableau ci-dessous ou par mail :

grenierdechoco@gmail.com

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur chaque photo pour les agrandir !

 


 

Photo 1 :

Chocoshoot-animaux-01.jpg

 

Photo 2 :

Chocoshoot-animaux-02.jpg

 

Photo 3 :

Chocoshoot-animaux-03.jpg

 

Photo 4 :

Chocoshoot-animaux-04.jpg

 

Photo 5 :

Chocoshoot-animaux-05.jpg

 

Photo 6 :

Chocoshoot-animaux-06.JPG

 

Photo 7 :

Chocoshoot-animaux-07.jpg

 

Photo 8 :

Chocoshoot-animaux-08.jpg

 

Photo 9 :

Chocoshoot-animaux-09.jpg

 

Photo 10 : Touche pas à mon lapin !

Chocoshoot-animaux-10--touche-pas-a-mon-lapin.jpg

 

Photo 11 :

Chocoshoot-animaux-11a.jpg

 

Photo 12 :

Chocoshoot-animaux-12.JPG

 

Photo 13 :

Chocoshoot-animaux-13.jpg

 

Photo 14 :

Chocoshoot-animaux-14.jpg

Photo 15 :

Chocoshoot animaux 15

 




Repost 0
Published by Choco - dans Choco Shoot
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 22:10

waluk-01.jpgWaluk est un jeune ours polaire abandonné par sa maman qui n'est jamais rentrée. Il a faim, il a froid, il ne sait pas chasser et traine son désespoir sur la banquise jusqu'au moment où il croise la route du vieux Esquimo qui, lui, a perdu le flair indispensable à sa survie. Le vieil ours va, dès lors, prendre Waluk sous son aile et lui prodiguer force conseil et sagesse pour amener notre jeune ours sur les traces du légendaire Nanook.

 

Ce sympathique album vient du duo Miralles (Djinn) et Ruiz qui nous proposent en même temps un autre album destiné aux adultes cette fois-ci (l'orientalisant Muraqqa).

Bien loin de son univers habituel donc, la dessinatrice nous emmène sur les traces des ours polaires, dans un monde menacé peu à peu par la pollution et l'homme.

On y suit les aventures du petit Waluk, naïf et inexpérimenté, qui va peu à peu apprendre à se nourrir et à survivre dans une contrée, de plus en plus dénaturée par l'homme.

Ce récit initiatique dénote d'ailleurs d'un certain parti-pris et dénonce en arrière-fonds la dégradation de l'environnement. On y voit des ours condamnés, faute de nourriture suffisante suite à une banquise qui se réduit, à venir manger chez l'homme des poissons qui servent à attirer les animaux pour mieux les observer ou à farfouiller ses poubelles.

Mais loin d'être une histoire plombante, Waluk se révèle plein de fraicheur et de drolerie. Le petit ours est l'auteur de réparties innocentes qui font sourire et ses déboires ne sont jamais trop sombres.

Son apprentissage auprès d'Esquimo lui sera fort profitable et le menera vers plus de maturité et de responsabilité. Soulignant avec intelligence la force de l'entraide et du collectif, cette petite histoire qui tire vers le conte est pleine de douceur et laisse passer ses messages de manière subtile sans être moralisatrice.

 

Le dessin est à l'image du récit : doux et rond, il emporte son lecteur dans un univers de glace facilement représentable. Les ours sont extrêmement attachants et leur figure, très expressive.

 

Waluk est un album qui s'offrira très facilement aux enfants, qui apprécieront ce petit ours maladroit dans lequel ils s'identifieront sans aucun doute, tout en convenant aux parents, soucieux d'offrir un album de qualité intelligent et bien gratté.

N'hésitez pas à craquer pour cet album qui passera peut-être malheureusement inaperçu.


 

D'autres avis :

Lire pour le plaisir - Cely -

 

Liens :

Premières pages à lire

 

waluk-02.jpg

 

 

waluk 03


 

waluk-04.jpg

 

 


 Titre : Waluk

 Dessinateur : Ana Miralles

Scénariste : Emilio Ruiz

Editeur : Delcourt, Jeunesse

Parution : Novembre 2011

    47 pages 

Prix : 11,95€


 


Repost 0
Published by Choco - dans BD jeunesse
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 22:50

Bride-Stories t1 01Loin des univers japonais auquel les mangas nous avaient habitués, Bride stories nous emmène cette fois-ci dans les steppes d'Asie centrale.

Amir, à 20 ans, vient d'être donné en mariage à un jeune garçon de 12 ans, Karluk, pour des questions d'alliance entre clans. Loin de voir sa nouvelle situation comme une perspective peu réjouissante, Amir s'accommode fort bien de cette nouvelle famille qui l'accueille chaleureusement.

A travers ses yeux de nouvelle arrivante d'une culture différente, nous allons découvrir les coutumes de son clan d'origine tout comme celle de sa nouvelle famille. Elle fait connaissance avec son jeune mari et les autres membres. Tout se passe bien mais bientôt, son statut est remis en question par les membres de son propre clan...

 

Disons le tout net : ce manga est une grande réussite !

L'auteur que l'on connait pour son goût pour l'angleterre victorienne (Emma) avoue ici une autre passion pour l'Asie centrale et ses vastes steppes désertiques. L'histoire que nous pouvons suivre ici se trouve empreint de vastes recherches documentaires et le lecteur se plaira à découvrir à travers l'histoire d'Amir une culture méconnue.


Amir est une jeune femme indépendante et complète : elle sait monter à cheval, elle chasse avec l'aide d'un faucon, elle sait coudre et créer de nouveaux vêtements, donner une meilleure apparence à son intérieur. Au delà de ses connaissances, elle fait preuve de qualités humaines indéniables, toujours prête à aider ses proches, à désamorcer les conflits et à donner de sa personne. Une perfection que sa nouvelle famille a relevé avec bonheur.

Ses relations avec son petit mari sont, au début, sous le signe de l'affection maternelle : elle protège Karluk, est aux petits soins pour lui. Le jeune garçon, fasciné par cette jolie fille, est très intimidé et peine à envisager toute relation plus intime. Amir tente peu à peu quelques approches et on sent que la situation évolue. Ce point, la différence d'âge et la jeunesse extrême de Karluk, était un des points qui me gênait de prime abord avant d'entamer ma lecture. La jeunesse de Karluk augurait pour moi quelque chose de malsain ou d'anormal. Pourtant, je dois reconnaître qu'il n'y a rien de tout cela ici. Même si je reste circonspecte sur la suite de leur idylle, l'auteur réussit à évoquer leur amour avec finesse et tout en douceur.

 

Mais au-delà de l'histoire qui nous emmène sur des terres dépaysantes, l'auteur fait preuve d'une grande qualité graphique. Son dessin est d'une minutie incroyable et dénote d'une réelle analyse des costumes, des intérieurs, des paysages. Tout est extrêmement détaillé et d'une grande richesse de motifs à l'image de l'artisanat de ces peuples asiatiques : les tapis qui habillent les sols, les bois sculptés de la maison, les vêtements richement ouvragés, décorés de broderies et de tissus chatoyants, les bijoux et les armes qui complètent les tenues. Je dirais qu'il ne manque que la couleur !

 

Vous l'aurez donc compris, je rejoins le concert de louanges des précédents lecteurs et vous conseille chaleureusement ce titre qui allie une histoire impeccable construite sans urgence avec un dessin très travaillé et très précis.

Un manga à l'atmosphère originale qui plaira à un vaste public curieux de contrées lointaines.

Moi, j'en redemande !


 

D'autres avis :

Emmyne - Cely - Bulles et Onomatopées - Jérome - Tiphanya - Lael - Akialam -

 

Liens :

Les 35 premières pages à lire !

 

 

Bride-Stories-t1-02.jpg

 

Bride-Stories-t1-03.jpg

 

 

Bride-Stories-t1-04.jpg

 

Bride-Stories-t1-05.jpg

 


 Titre : Bride stories, tome 1

Auteur : Kaoru Mori

Editeur : Ki-oon

Parution : Juin 2011

    192 pages 

Prix : 7,50€ 


 

bd du mercredi

 

Challenge roaarrr

Fauve - Prix intergénération 2012

 


Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 07:00

Petit pierrot t2 01Petit Pierrot est un petit bonhomme étrange qui vit entre rêve et réalité. Avec son copain l'escargot, il s'imagine approcher les étoiles en construisant une sorte de livre volant.

 

C'est avec ce deuxième tome que je découvre le personnage si attachant de petit Pierrot. Libéré de toute contingence matérielle et réaliste, Petit Pierrot navigue au gré de son imaginaire, fait de fantasie et de poésie.

A son image, le lecteur (re)plonge dans un univers onirique de petite enfance où tous les rêves sont encore possibles. On parle à la lune qui donne parfois un coup de main, on se déplace dans le ciel chevauchant un livre qui perd ses pages. Il sera question de gants de boxes qui gênent pour cueillir des fleurs ou de la belle Emilie qui fait aimer l'école.

Son ami Mr l'Escargot est plus terre à terre et ramène l'enfant à des considérations moins surréalistes. A l'image de duos célèbres comme Boule et Bill par exemple, les 2 personnages se complètent. Alors que l'un multiplient les bêtises et les idées saugrenues, l'autre le ramène sur une voie plus sage. Les réparties de chacun font souvent sourire, tant le bon sens préside parfois à des affirmations loufoques (voir la 3ème illustration ci-dessous, pour exemple).

 

A ma grande surprise, l'album n'est une histoire suivie. Il se constitue de petites histoires en 1 page ou même parfois d'une simple illustration. Ce qui, je dois le reconnaître m'a parfois un peu perdu au début, car rien n'indique le début ou la fin d'un épisode.

Sans tomber dans le "gnangnan", l'album libère des trésors d'imagination et de douceur, dans un univers à mille lieux de notre vie contemporaine. Varanda quitte ici les univers plus adultes qu'il a développé dans des séries comme La geste des chevaliers dragons. Au contraire, on aborde ici un album au dessin tout en rondeur s'épanouissant dans une palette sépia qui accentue le côté léger et onirique des histoires.

 

Véritable petit bijou de poésie, Petit Pierrot emportera petits et grands dans une atmosphère décalée où la lune est reine et où l'imagination fait force de loi, ou presque...

 

 

D'autres avis :

Lire pour le plaisir - Faelys - Yaneck -

 

Liens :

Le blog de Petit Pierrot

La preview

 

 

Petit-pierrot-t2-02.jpg

 

Petit-pierrot-t2-03.jpg

Petit-pierrot-t2-04.jpg

 

 


 Titre : Petit Pierrot, Approcher les étoiles

Auteur : Alberto Varanda

Editeur : Soleil

Parution : Février 2011

    51 pages 

Prix : 17,50€


 


Repost 0
Published by Choco - dans BD jeunesse
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 11:45

arbre-reflete.jpg 

 

Promenade du Peyrou, Montpellier - Février 2011

 

 

Les dimanches en photos sont aussi chez : 

 Liyah, Tiphanie, Choupynette, Fleur, Liliba, SeriaLecteur, Margotte, Estellecalim.

 


Repost 0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 11:35

Choco Shoot 01

Petit rappel express pour les photographes :

 

Il ne vous reste plus que quelques jours pour participer au concours de ce mois-ci sur :

 

Les animaux

 

Pensez à m'envoyer votre photo avant mercredi 30, minuit !

Repost 0
Published by Choco - dans Choco Shoot
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 07:00

 

Tourneboeuf-01.jpg(Cliquez sur les photos pour agrandir)

 

Tourneboeuf-02.jpg

 

Tourneboeuf-03.jpg

 

Tourneboeuf-04.jpg

 

Tourneboeuf-05.jpg

 

Tourneboeuf-06.jpg

 

Tourneboeuf-07.jpg

 

Tourneboeuf-08.jpg

 

Tourneboeuf-09.jpg

 

Tourneboeuf-10.jpg

 

Repost 0
Published by Choco - dans Photographie
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 07:00

vacances de jésus et bouddha t1 01Jésus et Bouddha sont potes et ont décidés de passer des vacances sur terre, au Japon. Ils ont loués un appartement et se sont programmés une série de visites touristiques. Tout est dit pour cette histoire totalement improbable et loufoque !

 

Nous allons donc suivre nos deux divinités dans leur expérience humaine. Jésus s'avère être un panier percé qui n'hésite pas à dépenser l'argent du loyer dans des choses inutiles alors que Bouddha s'octroie le rôle de pondérer ses ardeurs. Nos deux compères visitent des temples, vont à la fête foraine, font les boutiques, participent à un concours de spectacle comique et gèrent même un blog ! Bien évidement, leur statut de divinité leur joue parfois des tours : Jésus saigne régulièrement de ses sitgmates quand la contrariété l'atteint, Bouddha se voit rayonner d'une aura lorsque la félicité le prend. Jésus est pris pour Johnny Deep et Bouddha se retrouve à gagner des statues à son effigie. Jésus tente d'apprendre à nager mais se retrouve à former un chemin dans la mer. etc...

 

Le manga se constitue donc d'une succession de petites histoires qui peuvent presque se lire de manière indépendante, racontant chacune un épisode de leurs diverses aventures.

Vous l'aurez compris, ça part dans tous les sens et les clins d'oeil aux religions de chacun sont nombreux. Jésus porte des t-shirts à message. Bouddha a un bouton au milieu du front que tout le monde s'amuse à tripoter et qui lui donne mal au crâne. On voit Jésus s'inquiéter de la visite trop régulière de son profil Facebook d'un certain Judas. On note aussi avec humour la référence à Tezuka et à son "La vie de Bouddha" et la savoureuse découverte qu'en fait Bouddha lui-même !

Bref, les 2 divinités sont totalement désacralisés ici et passent même quelque peu pour des garçons un peu simplets.

Néanmoins, malgré la succession de bons mots et de gags rapides, on finit vite par tourner un peu en rond.

L'histoire semble n'être qu'une série de gags en quelques pages et la narration ne mène pas bien loin.

Certains effets comiques tombent un peu à plat sans compter que le dessin n'est pas toujours extrêmement au point.

 

Les vacances de Jésus et de Bouddha part ainsi d'une très bonne idée et s'empare avec originalité et humour des 2 icones religieuses. Une thématique pas forcément évidente qui pourrait froisser certaines susceptibilités. Pourtant l'auteur réussit à les mettre en scène sans critiquer ni juger leur religion d'une quelconque manière. Tout le ressort de l'histoire s'appuie sur un simple comique de situation lié à leur "légende" et à leurs spécificités personnelles. 

La lecture se fait agréable et rafraichissante sans trop se poser de questions. On est face ici à un simple manga de divertissement qui mise sur la surprise et le sourire.

Un manga dont on pourrait se lasser assez vite malgré tout tant le format en petite scénettes se révèle mal rythmé et sans surprise. Le lecteur passe ainsi d'une situation à une autre sans grand liant.

 

Pour conclure, je dirais qu'il s'agit d'un manga sympathique qu'on lit avec plaisir mais sans grande attente. Je regrette que la série ne soit pas plus ambitieuse et m'interroge réellement sur l'intérêt du sujet déroulé sur de nombreux tomes. Peut-être que la suite me donnera tort et offrira plus de densité à ce titre qui ne manque pas d'allécher par son idée de départ.

 

 

D'autres avis :

Yaneck mitigé.

David Fournol et Sara emballés.

 

 

vacances-de-jesus-et-bouddha-t1-02.jpg

 

 

vacances-de-jesus-et-bouddha-t1-04.jpg

 


 Titre : Les vacances de Jésus et Bouddha, tome 1

Auteur : Hikaru Nakamura

Editeur : Kurokawa

Parution : Mars 2011

    150 pages 

Prix : 6,70€


 

bd du mercredi



Repost 0
Published by Choco - dans Manga
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 17:00

 

Chers lecteurs,

 

Je n'ai pas pour habitude de raconter ma vie mais il me fallait vous parler de quelques évènements qui vont avoir une incidence sur ce blog.

Je viens tout simplement de retrouver du travail !

Outre la joie de retourner en librairie, il s'avère que je vais aussi retrouver ma région d'origine !

Partie il y a 2 ans pour le sud où j'avais décroché un travail, me voilà à nouveau obligé de faire la grande diagonale pour repartir dans le Nord !

Ma vie se trouve un peu bouleversée car tous ces changements se sont fait en une semaine ! A l'heure où je vous parle, il me reste quelques heures avant de vivre ma première journée de travail, ce mardi.

 

Vous vous doutez bien que ma présence sur mon blog et les autres se fera plus rare et plus irrégulière. Moins de temps libre pour lire et faire des billets tous les jours. Et celui qui me restera sera, au début, consacré à la recherche d'un logement, étant hébergée pour le moment.

 

Mais l'autre changement en perspective est que la ligne éditoriale de ce blog changera aussi quelque peu.

Je suis désormais responsable d'un rayon Bande-dessinée, un domaine que j'affectionne particulièrement !

Pour des raisons professionnelles, je vais donc ingurgiter bon nombre de ces albums et de fait, leur présence sera plus importante dans mes comptes-rendus de lecture. Je ne doute pas que ça fasse le bonheur de certains mais peut-être que le fait déplaira aussi à d'autres.


C'est pourquoi, je m'interroge aujourd'hui sur la possibilité de scinder en 2 blogs différents l'univers littérature et celui de la BD.

J'avoue que j'aimais assez ce mélange qui, jusqu'à présent, permettait de décloisonner un peu la BD, vu souvent comme un parent pauvre des romans, et de brasser des univers différents en un même lieu.

Maintenant, j'ai bien conscience que mes lectures BDs vont être autrement plus importantes et pointues qu'avant et je conçois aisément que les lecteurs de ces 2 supports ne se mélangent pas complètement...

Pour preuve, mes chroniques BD recueillent peu de commentaires, exceptés de quelques fans.

Pour le moment, je n'ai toujours pas tranché la question... Peut-être avez-vous un avis là-dessus ? Parce que pour ma part, un jour, c'est blanc, un jour c'est noir ^^

Si je pars pour cette idée-là, je voyais un clone du grenier à livres, version "grenier BD" où je rapatrierais mes précédentes critiques bd. Il n'y aurait alors plus de nouvelles critiques bds sur l'ancien blog mais je présenterais néanmoins un petit récapitulatif hebdomadaire des albums présentés sur le grenier BD, histoire de garder le lien. (vous me suivez ?)

J'aimerais beaucoup que les spécialistes BD et les amateurs de littérature me donnent leur avis sur le sujet ! :)

 

Dans tous les cas, je vous dis à très vite !


 


Repost 0

Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher