Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 15:25

 

 

Certains ont pu le découvrir chez Cynthia  :

il y a eu rassemblement bruxellois le week-end dernier.

 

P1010772.jpg

 

Une dizaine de gonzesses en folie prête à jeter corps et âmes leurs principes

pour se gaver de gaufres, de chocolat, de bières.... et d'amitié blogosphérique.

Et ça n'a pas loupé !

 

Première arrivée, première reçue par ma chère Cynthia, me voilà donc enfin face à notre organisatrice en chef qui m'emmena crapahuter dans les rues de la ville en attendant l'arrivée des suivantes.

 

Premiers éblouissements avec sa si célèbre place :

 

P1010756.jpg

 

 

P1010762.jpg

Premières gourmandises avec une opération gaufres :

 

P1010769.jpg


et premiers rires avec le sens de l'orientation hautement developpé de ma compagne... ^^

 

P1010665.jpg

 

 

Puis direction la gare pour une récupération chaotique du reste de la troupe

dont on ne connaissait aucun signe distinctif, à part une grande perche à casquette ^^

 

Ys, Brize, Lounima, Liliba, Restling, Emmyne, Cécilequoide9

Manu et Niki nous retrouvant le lendemain.

 

La canicule sévissant à Bruxelles, comme tout le monde le sait, et le ciel restant désespérement bleu,

les blogueuses assoiffées se sont dirigées vers le premier bar venu :

le Délirium Tremens 

qui, comme son nom l'indique, fait entendre raison à toute personne qui la perd ^^

 

Une carte qui en fit craquer plus d'une,

excepté 2 déraisonnables que je ne dénoncerais pas...


 

P1010702.jpg

 

Et comme j'ai des dossiers... je balance !

 

P1010723.jpg


 

Nous avons continué notre party belge dans un "fritkot"

qui offrait de bonnes frites belges comme on n'en fait plus chez nous

et où les blogueuses carnivores ont pu également apprécier la qualité de la non moins célèbre fricadelle...

 

 

P1010749.jpg

 

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil plus ou moins difficile selon les bavardages...

nous voilà partie pour un rallye dans la ville à répondre aux questions concoctées par Cynthia désireuse de nous achever pendant qu'elle se prélassait au soleil avec les autres organisatrices...

La blogueuse belge est perverse, il faut le savoir ^^

 

C'est donc un clan de photographes en folie qui a arpentés les rues de la ville,

traquant les indices, les fresques bd et autres joyeusetés belges !

Je remercie d'ailleurs Liliba, Lounima et Brize pour leur bonne humeur et leur sympathie.

La journée en leur compagnie fut des plus agréables !

 

P1010806.jpg

 

Le rallye se termina  par une distribution de cadeaux estampillés belges

et par un repos bien mérité chez les bouquinistes du coin...

Farfouillant dans les rayons, chacune tendant à sa voisine la perle dénichée

pour mieux alourdir le sac de sa voisine !

 

 

P1010871.jpg

 

 

La fin de journée se fêta dans un resto à l'ambiance suranné : le restobières

qui n'offre dans sa carte que des spécialités à la bière, végétarien compris !

Un serveur hautement sensuel nous offrit ses services...

mais nous dûmes nous contenter de ses plats... ^^

 

 

P1010895.jpg

 


bruxelles-9059.JPGcopyright Restling

 

 

Cécilequoide9 profita de son anniversaire pour nous offrir des livres (cherchez l'erreur !)

Liliba nous offrit un petit bout de Lille (maintenant je pleure dès que je passe devant mon frigo ^^) et sa fausse fourrure réchauffa les cous de jeunes innocentes !

 

Ce soir-là, je dus faire mes rapides adieux à la troupe que j'aurais pas le temps de retrouver le lendemain, par suite d'un retour plus précoce pour des raisons de kilométrages (petite frustration...).

Tellement tôt le train...ahem... que j'ai réussi à le rater...

je vous passe les détails mais ce fut épique !

 

Alors que mes compères visitaient LA librairie dont je vous parlais il y a quelque temps

sans avoir encore pu la chance de la visiter...

la fameuse Cook and Book !

 

 

anousbruxelles-2.jpgCopyright Niki

 

 

Mais Bruxelles, ce fut aussi...

les gaufres à répétitions,

les rires au Las Vegas bancaire,

les conseils de Liliba et Lounima pour un couple qui dure,

les coups de main pour porter un sac de 30kgs,

...

 

l'accueil chaleureux de Zaz dans sa cave ^^

nos discussions hautement féminines

son sac à provisions belges

et nos émouvants adieux sur le quai de la gare...

 

Je suis rentrée vannée, alourdie de livres et de gourmandises

mais tellement ravie de cette première rencontre bloguesque

que je recommence quand vous voulez les filles !!

 

P1010912.JPG

 

P1010913.JPG

 

 

PS : Je lance un appel à Niki dont on attend toujours la photo de groupe devant le restobières !!

 


Repost 0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 12:45

 

 

J'ai toujours un stock faramineux de photos des fameuses expos

"Arles Photographies"

et je continue donc à vous en faire profiter !

 

Je vous invite à l'exposition "Traverses"

qui regroupe quelques oeuvres de la collection privée de Marin Karmitz.

 

 

traverses-01.jpgCliquez pour agrandir et lire !

 

 

 

Christer Strömholm :

 

 

traverses-02.jpg

 

traverses-03.jpg

 

traverses-04.jpg

 

 

 

Johan Van Der Keuken :

 

 

 

traverses-05.jpg

 

traverses-06.jpg

 

 

 

 

Gottard Schuh :

 

 

traverses-07.jpg

 

traverses-08.jpg

 

 

RDV dimanche prochain pour la suite de Traverses et de Arles en photos !

 

 

C'était le dimanche en photo avec Liyah et les zotres !

 


 

Repost 0
Published by Choco - dans Photographie
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:00

 

meurtres entre soeurs 1

 

Auteur : Willa Marsh

Editeur : Autrement

Date de parution :  Septembre 2009

Prix : 18 €

  205 pages

 

 

Olivia et Emily : voilà 2 jeunes filles que tout oppose obligées de cohabiter pour le meilleur et pour le pire. En effet, le père de Liv et la mère d'Em, veufs tous deux, se sont rencontrés et filent le parfait amour. Flanqués de leurs 2 filles, les voilà qui décident d'emménager ensemble. Liv et Em vont devoir garder leur rancune pour elle. De plus, la situation est loin de s'arranger : voilà que leurs parents leur "donne" une nouvelle petite soeur. Rosie, la dernière née, est un enfant gâtée et choyée à qui on ne refuse rien. Mais sous des dehors angéliques, cette dernière est d'une jalousie crasse et n'hésite pas à multiplier les sounoiseries à l'attention de ses soeurs haïes. Au risque de voir la machine s'inverser un jour...


 

meurtres-entre-soeurs-2.jpg

 

"Meurtres entre soeurs" est une petite perle d'ironie et d'humour noir.

Le lecteur va suivre la destinée de ces 3 soeurs, de leur enfance à leurs vieux jours.

Rosie multiplie les coups bas et peu à peu Liv et Em vont s'allier dans la défense. Les 3 filles grandiront de façon plus ou moins heureuse, les vilennies de Rosie atteignant l'avenir même de ses 2 soeurs. Utilisant ses parents, les proches, les compagnons de ses soeurs, Rosie se révèle une manipulatrice née et réussit à pourrir la vie d'Olivia et Emily par des manigances destinées à faire échouer toute tentative de bonheur dans leur vie.


  " A l'âge de cinq ans, Rosie connaît ses parents sur le bout des doigts et les fait manger dans le creux de sa main. A dix ans, elle pourrait en remontrer à Iago, question rouerie. Lorsque ses soeurs rentrent, aux vacances, elle les observe attentivement. Elle devient championne de stratégie en deux temps trois mouvements. Elle n'a jamais entendu l'expression "diviser pour régner", mais elle sait parfaitement la mettre en pratique. "

 

Comme je le disais, le ton de ce roman est excellent pour la cruauté et l'humour qui s'en dégage. Les concours de circonstances se multiplient et après avoir entrainés Liv et Em dans son sillage, ça sera bientôt à Rosie de connaitre l'ironie de la vie qui se retourne parfois sur ceux qui en ont abusés.

 

Loin d'être un polar avec meurtre prémédité, comme pourrait le sous-entendre le titre, "Meurtres entre soeurs" se révèle une farce grinçante qui décrypte de façon admirable les ressorts de la psychologie et les sentiments d'une fratrie féminine recomposée. Les réparties aussi drôles les une que les autres fusent et personne n'épargne l'autre. De jalousies en mesquineries, l'histoire se termine finalement en une comédie sarcastique qui ne pourra que réjouir le lecteur amateur d'humour noir !

 

 

 

L'avis de Clarabel, Audouchoc, Keisha, Cathulu, Kathel, Brize, Manu, Restling,  ...

 

Merci à Théoma ?? pour le prêt !

 ça fait 2 mois que j'ai fermé ce roman et j'ai déjà oublié sa propriétaire... ça va pas mieux, du côté de la mémoire, moi...

 

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 13:13

 

 

sous-sols-1.jpg

 

Dessinateur : Tirabosco

Scénariste : Pierre Wazem

Editeur : Futuropolis

Date de parution : Août 2010

Prix : 20 €

  120 pages

 

 

Après "La fin du monde" en 2008, les 2 auteurs réitèrent leur collaboration pour un album dans la même lignée.

Une jeune fille se réveille un jour dans de curieux sous-sols. Il s'agit de ceux du CERN et de son accélérateur de particules. Dans ses errements, à la recherche de la sortie, elle croise un scientifique qui se dit bloqué ici depuis plusieurs semaines. Ensemble, ils vont chercher à sortir et à échapper aux monstres qui rodent.

Parallèlement, à la surface, la femme du scientifique et la soeur jumelle de la jeune fille vont se rencontrer. La lumière a disparu depuis 3 semaines, suite à un trou noir provoqué par l'accélérateur de particules. Date où le mari a disparu et date aussi du sommeil sans réveil de la jumelle.

 

Vous n'y comprenez rien ? C'est normal !

"Sous-sols" vous plonge dans une ambiance à la fois onirique et fantastique qui préfigure l'inconscient.

La jeune fille des sous-sols découvre la physique quantique, les expériences scientifiques avec l'accélarteur de particules, le pouvoir de la lumière, les mondes parallèles qui peuvent se former,...

Alors que sa soeur de la surface doit faire face à la tension grandissante de la population, suite à l'absence de la lumière.

Et si ces 2 réalités ne faisaient qu'un ? Et si les 2 jeunes filles n'étaient qu'une seule et même personne ?

N'est ce pas le symbole du pouvoir de l'inconscient qui s'échappe pour mieux combattre ses démons intérieurs ?

 

"Sous-sols" est ainsi un album très déstabilisant qui force son lecteur à s'interroger sur le sens caché de cette histoire déroutante.

Ainsi, les auteurs s'arrêtent sur la notion de solitude, sur la peur de grandir, sur l'acceptation d'un monde où il faut trouver sa place malgré les "monstres" qui la peuplent. Un évènement traumatique sera évoqué de façon très subtile.

 

On y retrouvera le trait épais significatif de Tirabosco et ses beaux bleus sombres qui mettent parfaitement en relief l'onirisme de l'album tout en accentuant l'aspect mystérieux d'un monde parallèle. La lumière et l'ombre sont agréablement travaillés et rendent l'émotion de nos héroines de façon très subtile et touchante.

 

Certains lecteurs y ressentiront l'espoir et la perspective d'une nouvelle naissance, d'autres se perdront dans les dédales de ces mondes duels. Un album qui ne laissera pas indifférent, à coup sûr !

 

" Dans les deux volumes, nos héroïnes se débattent avec leurs problèmes intérieurs qui entrent en écho avec les événements dramatiques extérieurs ", explique Tom Tirabosco.

"Je ne me suis jamais reconnu dans les superhéros, confie-t-il. Mes personnages sont fragiles, perdus, au bord du gouffre. Elles incarnent les moments d’abattement que nous pouvons avoir."

 

 

Vous pouvez découvrir les premières planches ici !

 

 

sous-sols-3.jpg

 

 

sous-sols-2.jpg


Repost 0
Published by Choco - dans A importer
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 23:30

 

bobby-z-1.jpg

 

Auteur : Don Winslow

Editions :

Belfond, 1998, épuisé

Pocket, 2001, épuisé

Livre de Poche, 03-2010, 6,95€

 

 

 

Tim Kearney est en prison. Il vient de refroidir un Hell's Angel qui en voulait à sa peau. Alors qu'il va bientôt avoir toute une bande de motards sanguinaires qui crient vengeance sur le dos, voilà que l'inspecteur Grusza lui propose un deal : il retrouve sa liberté mais en échange, il doit prendre l'identité d'un certain Bobby Z, à qui il ressemble parfaitement. 

Le chef de la brigade des stups doit échanger le dit Bobby contre un de ses hommes, retenu par un gros bonnet mexicain de la drogue et trafiquant de travailleurs clandestins, Don Huertero. Et le problème est que le vrai Bobby Z est mort...

Tim accepte mais sans vraiment avoir le choix et sans savoir ce qui l'attend. Notre loser de service n'est pas au bout de ses surprises ! Car le voilà obligé d'incarner Bobby Z, le grand, le fameux Bobby Z, dealer légendaire que tout le monde connait et que peu ont réellement rencontré. Pas des plus facile pour un petit délinquant, spécialiste des coups foireux et qui a toujours joué de malchance.

La rencontre entre Don huertero et la police a bien lieu mais contre toute attente, finira à feu et à sang.

Et voilà que, de fil en aiguille, Tim se retrouve en cavale dans le désert avec toute une floppée de dangereux gars à sa suite qui en veulent à ses fesses : les Hells Angels, les flics des stups, Don huertero et sa bande de pisteurs, ... Et comme tout va toujours de travers dans la vie de Tim, ce dernier a même réussi à s'encombrer dans sa fuite d'un gamin délaissé qui voit en Bobby, un père légendaire et le seul à s'intéresser à lui.

Il n'a pas fini d'en baver Tim... et le lecteur de s'en régaler !


 

bobby z 3Désert d'Anza-Borrego

 


  Car oui, "Mort et vie de Bobby Z" est un excellent polar qui parait sans prétention mais qui se révèle au final trépidant et bourré de surprises.

L'histoire commence et se termine à toute berzingue : fusillades, courses-poursuites, piège qui se termine en massacre, ... Pas de repos pour notre anti-héros, ni pour le lecteur qui dévore les pages sans pouvoir s'arrêter. C'est un roman qui ne fait pas dans la dentelle, vous l'aurez compris. Violence, tueries, scènes de sexe, sont monnaie courante ici.

 

La langue est à l'avenant : populaire, directe, parfois vulaire, ne s'embarrassant pas de fioritures et digne des meilleurs polars.

Désamorçant le trop plein de violence, l'humour est omniprésent et Tim fait fréquemment preuve d'ironie sur son propre sort. L'écriture s'en trouve vivifiée et abonde en second degré.

 

Pourtant, loin de se limiter à une bonne histoire d'action, Bobby Z se révèlera aussi le récit touchant d'un perdant de première qui cherche aussi une forme de rédemption. A travers la relation qui se construit avec le fils de Bobby Z, Tim devient extrêmement attachant et apprend à montrer son "bon" côté.

 

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup apprécié cette première découverte de Don Winslow !

Un bon roman noir que j'imaginerais très bien adapté au cinéma !

Laissez-vous tenter !!

 

bobby z 2Migrants mexicains

 

 

 

L'avis de EmiLie,

 

 

Merci à BOB !

 

logotwitter2.jpg

 

   

Repost 0
Published by Choco - dans Polar
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 08:00

 

 

lille.jpg

 

 

Après un an de bons et loyaux services à conseiller des routards et des lonely

sans pouvoir partir en vacances....

 

il est enfin temps pour moi de prendre la route !

 

A la r'voyure !


 

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 22:31

 

 

été en vetements 1

 

 

Je remercie les participants courageux et non paresseux 

qui ont daignés faire quelques petites recherches !

 

Il semblerait que ma 3ème question n'est pas été bien claire

car vous vous êtes bien plantés dessus malgré mes reformulations !

 

de fait, il n'y a qu'une seule personne qui a trouvé la bonne réponse !!!!!!!!!!!

Je n'en reviens pas !

 

et il s'agit de ............

 

Cynthia

 

 

Ce qui me fait bien rire mais ceci est une autre histoire...

 

 

 

Les bonnes réponses étaient les suivantes :

 

1 - Combien d'ouvrages de l'auteur ont été édités en français ?


8 titres, tous édités par Actes Sud

Certains ont comptés le petit gratuit en question et j'acceptais aussi le chiffre de 9


 

2 - Quel roman de Yoshimura a été adapté au cinéma par Imamura sous le titre "L'anguille" ?


Liberté conditionnelle

Un site parle de la nouvelle "Scintiller dans les ténèbres" mais je n'ai pas trouvé trace de ce titre là.

S'agirait-il d'une traduction différente du titre original ?


3 - Quel est le nombre de livres différents qui ont été chroniqués par les participants au challenge In the mood for Japan ?  

 

La question qui fâche !

il s'agissait de 56 ! il fallait compter les titres de la liste du bilan n°1 du challenge (recap par titres)

 

j'ai eu des 57 par ceux qui sont tombés dans le petit piège !

Dans la liste, on pouvait y trouver la mention "le poids des secrets" qui est en fait le nom de la série des 5 livres, eux aussi présents dans la liste. Il ne fallait donc pas compter ce titre !

J'ai eu du 54, 58, 60, 64, 78 par les autres qui ne savent donc pas compter !

Mais comment avez-vous fait votre compte !!!

 

J'ai tellement eu le doute que j'ai dû recompté moi-même une dizaine de fois !


 

Vous êtes bons pour aller acheter vos babels en librairie maintenant !

 

Merci à vous tous,en tout cas, d'avoir joué !


 

Repost 0
Published by Choco - dans Tags et Cie !
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 08:00

 

malediction des colombes 1

 

Auteur : Louise Erdrich

Editeur : Albin Michel

Date de parution : Aout 2010

Prix : 22,50 €

  482 pages

 

 

Pluto est une petite ville du Dakota du Nord dont on doit l'existence à l'énergie de quelques uns.

Fin 19ème, Frank Harp envoya une expédition à des fins  'installation qui entraina un peu plus tard, l'arrivée d'une communauté blanche, à proximité de la réserve indienne. Les indiens qui sont désormais parqués doivent subir l'ostracisme des colonisateurs et l'évangélisation des prêtres.

En 1911, le drame arrive : une famille de fermiers blanc est massacrée, à l'exception d'un bébé. Quelques hommes de la communauté y voient là l'action des méchants indiens et une action punitive est lancée. Des 4 indiens attrapés, un seul échappera à la pendaison organisée sans procès ni justice : Mooshum Milk.

 

Le temps fait son oeuvre mais ce lynchage marquera tous les esprits sur plusieurs générations.

De nombreuses années plus tard, nous retrouvons Evelina, la petite fille de Mooshum. S'interrogeant sur le passé de son grand-père et sur les raisons qu'il ne soit pas mort avec les autres indiens, cette dernière va fouiller dans le passé de ses ancêtres, de la ville et de ses premiers habitants.

Peu à peu se dessine alors le portrait d'une ville portant le poids d'une erreur collective qui pèse sur le destin de toute une communauté et de leurs descendants.


 

malediction des colombes 2

Voilà un roman foisonnant qui regorge d'histoires et de personnages. Conduit par différents narrateurs, le récit se développe autour de différents sujets : l'expédition qui entrainera la création de la ville et les différents hommes qui composent l'équipe, le lynchage des noirs, le passé de Mooshum mais aussi le destin de très nombreux habitants, leurs amours, leurs mariages ratés, leurs obsessions, leur racisme, le pouvoir de l'amitié et des liens familiaux, la perversion de la religion, etc...  Leurs vies se croisent et s'entrecroisent sans lien évident au début. Puis petit à petit, le lecteur finit par assembler les histoires des uns et des autres et constater que tous ont vu leur destin marqué par ce drame fondateur qu'a pu être la pendaison de 3 innocents.


  " Maintenant que certains d’entre nous ont mélangé dans la source de leur existence culpabilité et victime, on ne peut démêler la corde. "

 

Une intrigue complexe donc, alternant entre passé et présent, qui ne se laisse pas apprivoiser facilement. Un index généalogique est donné à la fin de l'ouvrage permettant au lecteur de s'y retrouver. S'il dit bien qui est le père ou le fils d'untel, il n'aide pourtant qu'assez peu à s'y retrouver quand aux liens plus invisibles qui existent entre les personnages, pour des raisons évidentes de "suspense". Du coup, il m'a parfois été un peu difficile de recoller les morceaux de ce roman très dense.

 

Néanmoins, "La mélédiction des colombes" est un roman qui évoque avec force le poids des secrets et du passé dans la construction personnelle des individus. Un roman sombre et violent mais qui démontre qu'il jamais trop tard pour expier nos fautes et que l'espoir n'est jamais loin.

 

 

"Je pense à la façon dont l’histoire se résout dans les vivants. "

 

 

malediction-des-colombes-3.jpgNorth of Pine Ridge Indian Reservation, South Dakota

 

 

 

 

L'avis de La ruelle bleue, Fashion. D'autres ?!

 


Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 13:38

 

 Voilà le joli concept pour la future bibliothèque de Stockholm,

créé par les étudiants de l'école d'architecture de Paris  :

 

Un mur de la connaissance qui a pour but de créer une bibliothèque pour 10 000 ans !

 

 

wall_of_knowledge-1.jpg

 

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 21:00

 

 

Il y a quelques jours, je vous parlais du petit récit de Yoshimura Akira,

Un été en vêtements de deuil.

 

été en vetements 1

 

Vous avez été nombreux à être tenté par cette histoire et à pleurer qu'il faille acheter 2 autres romans pour l'obtenir...

 

MAIS

 

comme j'ai à coeur de ne pas plomber vos budgets mensuels de livres...

comme la moindre occasion est bonne pour vous faire lire des japonais

comme j'ai un petit stock de gratuit sous la main...

 

 

 

je vous propose un petit concours pour les gagner !

 

 

Il suffit de répondre aux questions suivantes en m'écrivant à cette adresse :

grenierdechoco@gmail.com

 

Tirage au sort parmi les bonnes réponses.

 

 

 

Questions :

 

 

1 - Combien d'ouvrages de l'auteur ont été édités en français ?

 

2 - Quel roman de Yoshimura a été adapté au cinéma par Imamura sous le titre "L'anguille" ?

 

3 - Quel est le nombre de livres différents qui ont été chroniqués par les participants au challenge In the mood for Japan ?  (je vous conseille de faire très attention...)

 

 

 

 

Vous avez jusqu'à vendredi 24 Septembre, 20h pour jouer !

 

 

Edit de 21h :

 

Je ne sais pas si j'ai été bien claire pour la question 3, vu le nombre d'erreurs à cette question...

A ce jour, combien de titres peut-on trouver chroniqués dans le cadre du challenge ?

(ne confondez pas bilan des titres et récap des participants)

 

Attention, il y a un petit piège....

 

Sinon, certains devraient réapprendre à compter !



 


Repost 0
Published by Choco - dans Tags et Cie !
commenter cet article

Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher