Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 12:33



Mitsu Minéo est le papa un peu "dinguo" de la petite Sara, 9 ans. En effet, journaliste au Maiasa Shinbun, il n'hésite pas à déléguer les tâches sulbaternes données par son journal à sa fille, petit génie qui cherche à aidre et protéger son père. Car Mitsu est un journaliste qui cherche avant tout à dénicher la vérité, sans égard pour les petits arrangements de sa direction... Il publie un article qui met en cause le fils de son patron et la police d'Osaka soupconnée de fermer les yeux sur certaines malversations. Muté dans un "placard" à Tokyo, il se retrouve dans la rédaction de son ex-femme, journaliste peu scrupuleuse qui cherche à récupérer la garde de sa fille.

Formidable manga où nous allons suivre Mitsu dans son combat pour la sauvegarde du vrai journalisme. Il rejète la moindre dérive et méprise ses collègues qui cherchent juste à ne pas rater le scoop du journal voisin, quitte à s'asseoir sur une vraie enquête remettant en cause les faits.
Nous découvrons les différents chapitres, intitulés "scoop" portant chacun sur une enquête différente de Mitsu. Loin d'être répétitif, les enquêtes sont variés et dénoncent avec force la société japonaise.

Scoop 1 : l'enquête qui aboutira à la mutation de Mitsu porte sur la corruption policière.
Scoop 2 : on y parlera de pression sexuelle des professeurs sur leurs élèves.
Scoop 3 : Les brimades, la corruption des professeurs et la politique d'éducation répressive et de compétition seront dénoncés.
"Les enfants ne devraient pas mourir à cause des pressions du monde"
Scoop 4 : les sujets seront la politique sociale désatreuse qui mène à des répercutions extrêmes... et la corruption, encore et toujours.
Scoop 5 : On comprendra que les compromissions des journalistes peuvent mener à la déchéance, à la honte et au suicide.
Scoop 6 : On apprendra comment tranformer un gêneur en terroriste .
Scoop 7 : Révéler la vérité est le devoir du journaliste.

Loin d'être une succession d'enquêtes indépendantes, ce manga très rythmé trace le portrait d'un journaliste prêt à tout pour dénoncer une société corrompu. Même si ses enquêtes n'aboutissent pas toujours à un rétablissement de la vérité vis à vis du grand public, elles sont à chaque fois une prise de conscience positive pour un personnage qui remet en question son manque de courage pour s'opposer aux normes imposées de la société. Et l'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère...
Le manga dessine aussi un portrait attachant de Mitsu et de son passé, dilué au fil des enquêtes de façon très intelligente. On pourrait craindre que ce manga en 2 tomes soit un peu léger, compte tenu de sa taille. Il n'en est rien et le récit est très dense.

Je reprends cette note trouvé sur Manga News qui vous éclairera un peu plus :
"Il faut savoir qu'au Japon, la presse n'a guère de parole tant le nombre de quotidiens est important et les informations qu'ils fournissent sont de piètre importance. En effet très souvent, les Shinbun ( ou Shimbun ) sont possédés par de grandes filiales dont les intentions ne sont guère la réelle information mais plutôt d'inonder le marché pour contrer le Kisha ( "clubs de journalistes indépendants ) qui eux ont servent plutôt d'entrave à la liberté de la presse en usant de la renommée de certains pour faire vendre. Seul les Shukanshi essaient tant bien que mal de révéler la réalité et d'offrir aux lecteurs des informations qui ne seraient pas contrôler par le gouvernement ou par diverses personnes influentes... En bref un grand système offrant aux plus gros de nouveaux bénéfices en étouffant pour la plupart du temps la réalité des faits et des politiciens véreux par exemple..."

"Journaliste" est vraiment un manga à ne pas rater, qui rappelle par ses critiques engagées "Say hello to Black Jack" dénonçant le système hospitalier japonais.
Un manga bien actuel, même pour nos sociétés occidentales où le pouvoir de la presse semble peu à peu muselé...









Note : *****





Editions Delcourt - 7,95€ le tome.



Partager cet article
Repost0

commentaires

emmyne 27/02/2010 18:55


Bien d'accord sur le second qui laisse tout en plan ! J'ai eu la même réaction que toi, me demandant si ce manga se limitait à deux tomes faute de succès !
C'est bien aussi de ne pas toujours avoir les mêmes avis ^^


Choco 27/02/2010 23:03


Ce week-end je devrais lire le tome 2 de dossier K... on va savoir si je vais etre aussi déçue que toi...


emmyne 26/02/2010 11:50


Et en plus, je fais des fautes : sérieuX - éthique professionelLE !


emmyne 26/02/2010 11:46


D'accord, nous n'avons pas du tout la même approche o)). En fait, ce qui t'a plu m'a déplu. Je suis tout à fait en phase avec la critique de Mangagate. Le trash est absolument gratuit, les " scoop
" absolument pas approfondis et complètement prévisibles, et il y a un sérieus problème entre l'éthique professionnel du héros et ses valeurs familiales ! La fin m'a laissée perplexe, on attend une
suite et quel est donc le rôle de l'ex-femme mis à part la dessiner nue en pleine scène de sexe alors même qu'elle discute du journal avec son partenaire ! Pour nous montrer une arriviste, ce
pouvait être sur ses choix et papiers pro, plus crédible quand même !


Choco 26/02/2010 22:41


Je me rends compte que j'avais mal lu ton billet !!
En fait, j'avais compris que tu voulais connaitre des avis sur ces titres pour savoir si ils étaient intéressants à lire !!!
Du coup, je n'avais même pas lu le résumé que je pensais être celui de l'éditeur !!!
Complètement à la masse la choco !!!

Bon ok, quand j'ai commencé ce manga, je me suis dit aie aie aie devant cette première scène de cul complètement inutile... Pour les autres, je ne m'en souviens même plus...
Mais ensuite, j'ai trouvé le perso attachant, même si un peu cliché dans l'incompris. Je n'ai pas trouvé ça répétitif mais au contraire plutôt rythmé. la fin de ses enquêtes n'est pas toujours
synonyme de succès.

Par contre, le 2ème tome, que je n'ai pas chroniqué,m'a franchement déçu. Beaucoup plus mou et la fin est vraiment pourrie. Elle laisse plein de trucs en suspens. C'est à se demander s'il n'y a pas
une suite non éditée... La série a peut-être été arrêté brusquement par manque de succès au Japon et l'auteur a du pondre une conclusion en eau de boudin. Va savoir...
Bon, on est pas d'accord mais je t'aime bien quand même !


Marie 18/09/2009 22:24

En dessin animé, j'ai beaucoup aimé : Un château dans le ciel, Princesse Mononoke, Kiki la petite sorcière, Le voyage de Chihiro... Ce sont des mangas pour les enfants, mais je crois que j'ai encore plus apprécié que mes filles...  ;-)

Choco 19/09/2009 11:00


ah mais, ce ne sont pas exclusivement pour les enfants ! L'auteur le revendique lui-même. Au contraire, ce sont de très bons animés très profonds qui véhiculent beaucoup de sens cachés,
innacessible aux enfants à mon avis. En tout cas, très bon choix !


Marie 14/09/2009 21:43

En fait, j'aime beaucoup regarder les mangas (les chouettes bien sûr) en dessins animés... mais je n'arrive pas du tout à les lire !... 

Choco 14/09/2009 22:51


ah ba tiens, c'est marrant ça. En général on est fan des deux ou de ni l'un ni l'autre !
Tu avais essayer de lire quoi ? et qu'est-ce que t'aimes en animé ?


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher