Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 08:00

 

Pas le temps de vous écrire un petit billet....

alors je vous fais partager cette petite vidéo qui me plait beaucoup !

 

 

 

 

 


"C'est un livre" - Lane Smith

Editions Gallimard

 

Théoma en avait parlé !

 

Repost 0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 18:30

 

 

Il y a une semaine, du 28 au 30 Mai 2010, avait lieu la Comédie du Livre, à Montpellier.


 

comedie-1.jpg

 

Se déroulant sur 3 jours, le salon a accueillit auteurs et libraires sur les stands de la place de la Comédie qui donne son nom au salon.

 

 

comedie-2.jpg

 

 

Cette année, le pays invité était les Etats-Unis et il y avait une belle brochette d'auteurs américains...

Un café Louisville était aménagé en lieu de conférences

et c'est à bord d'un pick-up que les auteurs étaient interviewés !

 

comedie-9.jpg

 

Pour ma part,  je travaillais vendredi et samedi et j'y suis donc allée le dimanche, motivée comme jamais pour obtenir une rare dédicace manga d'un japonais en visite française !

 

Avant de m'attaquer à la queue que je suppose importante, petit tour chez les américains chez qui, au moins,  je ne m'arreterais pas discuter....


 

comedie-3.jpgPete Fromm

 

 

comedie-4.jpgDavid Vann

 

 

comedie-5.jpgLe clan Gallmeister !

 

 

comedie-6.jpgJoseph Boyden

 

 

comedie-7.jpgWilliam Bayer

 

 

Difficile d'aborder ces auteurs quand on ne parle pas anglais...

Je dois dire que ce fut un petit regret.

Je me suis contenté de prendre le plus discrètement possible mes photos

(et là, vous dites merci à votre zoom X 10... )


Et parfois, ce fut impossible : attendant le lecteur, certains auteurs vous piste du regard...

et j'aurais donc une pensée pour Eddy L. Harris qui me mata ouvertement alors que je tentais vainement de l'avoir à XXX mètres de distance... (mon charme qui a agit ? )

 

comedie-8.jpgEddy L. Harris

 

 

On pouvait aussi y rencontrer :

Jake Lamar, Nam Le, Dinaw Mengestu, Tawni O'Dell, Susie Morgenstern, ...

 

 

 

J'ai fini par filer côté BD qui avait un espace atitré

et découvrir que mon auteur japonais n'était pas (encore ?) là...

Du coup, j'ai flané chez les dessinateurs.

 

 

comedie-10.jpg

 

On pouvait y rencontrer :

 

 

comedie-11.jpgPatrick Sobral pour "Les légendaires"

 

 

comedie-12.jpgTrondheim

 

 

comedie-13.jpgGuy Delisle

(dont j'avais oublié la présence et donc d'apporter mes albums... quelle cruche...)

 

 

comedie-14.jpgGuillaume Bianco, pour Billy Brouillard

 

comedie-15.jpg

 

Et tout pleins d'autres dont j'ai la flemme de vous faire la liste  mais bon je vous en donne quand même en vrac,tellement je suis sympa !

De groot, les auteurs de Maliki et Dofus, Barbucci, Canepa, Crisse, Herenguel, Reno (j'ai pensé très fort à Aurore qui "admire" son "oeuvre" ) , Tim Sale, Pellejero... et j'en passe !

 

 

 

Bref, j'ai continué mon chemin et je suis tombée sur 2 extraterrestres....

 

comedie-16.jpg

 

 

Je n'ai pas plongé dans un autre espace temps mais j'ai fuis courru très vite sur le stand des écrivains voyageurs qui m'a offert mes plus belles rencontres !!

 

Et oui, la librairie spécialisée voyage de Montpellier m'a piqué tous les auteurs que je voulais inviter dans ma librairie et c'est donc avec bonheur que j'ai pu les rencontrer sur leurs stands !


Je vous ai parlé il y a quelque temps de Fred?! et de Ce Ji,

un couple parti en Islande qui a autoédité un chouette récit de leur voyage : Utsala

 

comedie-18.jpg

Autant vous dire tout de suite qu'ils sont super sympas !!

S'entrainant à la Olà pour fêter la vente de leur album, ils m'ont offert une belle partie de déconnade !!

Traitée comme une coupine, ils m'ont révélés leurs fantasmes secrets les ragots du stand.

Sachez que Maxence Fermine, qui était un peu plus loin, a des admiratrices très coquines...

Mais je n'en dirais pas plus

Tout ce qui a été dit restera entre nous.

Excepté le fait que Fred m'a appris que ce blog avait une envergure internationale locale...

J'en profite pour faire coucou aux bibliothécaires de La Roche sur Yon

qui se la jouent discrets question commentaires

 

Bref, je serais enchantée de les revoir et j'attends leur passage, armé de leurs magnifiques bandeaux bleus...

(Mais vous étiez pas censés passer la semaine dernière ? lol)

 

comedie-17.jpg

 

J'ai enchainée avec leur voisine, avec qui j'étais extremement impatiente de discuter...

Souvenez-vous : Le vol du paon mène à Lhassa.... Elodie Bernard...

 

C'est elle !

 

Je parlais blog avec Fred et Ce Ji, j'indique à Elodie que j'ai aussi fait un article sur son récit de voyage que j'ai adoré et vlatipa qu'elle me demande si c'est moi le Grenier ?!

Gros blocage......

ça vous arrive souvent de rencontrer des auteurs qui vous ont lu avant de vous rencontrer ?!

Et oui, Elodie avait lu mon billet... et j'ai été toute gênée...

Mon accroche a interpellé du monde et est devenu un beau sujet de plaisanterie dans son entourage !!


Alors, je vous rassure tout de suite :

Elodie est une belle jeune femme qui a des couilles oui mais virtuelles !

Non, non, elle n'est pas un transsexuel voyageur qui explore toutes les cavités contrées interdites du monde !


 

La discussion est lancée et je suis restée un bon moment à papoter !

Cette fille est passionnante et le fait que nous ayons toutes deux une figure paternelle qui nous as initié au voyage fait que je me sens un peu proche d'elle.

 

Je ne vous rapporterais pas non plus nos propos car ils nous appartiennent

(et puis surtout parce qu'elle m'a fait beaucoup plus parler que le contraire... )

mais sachez qu'elle revient d'un voyage au Yemen (encore un voyage pas évident pour une femme seule)

et que l'écriture est très importante pour elle, au point d'envisager (préparer ?) un roman.

 

Une auteur à suivre, assuremment, et j'espère pouvoir échanger plus longuement avec elle, à l'avenir...

 

 

J'ai fini par me décoller de ce coin du stand pour avancer un peu

et m'arrêter chez Clara Arnaud et Philippe Frey, en grande discussion.

Vous ne verrez pas de photos personnelles car j'ai complètement oublié d'en faire, tellement j'étais sur mon nuage avec Elodie, Fred et Ce Ji...


 

comedie-19.jpg

Clara arnaud (dont je vous ai parlé il y a quelques jours pour  son récit Sur les chemins de Chine ) évoquait l'absence actuelle de contact avec les chevaux et le manque que cela provoquait chez elle.


Philippe Frey, LE spécialiste du désert, évoquait quant à lui son rapport avec les chameaux.

Revenant du Désert de Gobi, il y a 15 jours, il nous a appris que le chameau se négociait 800 euros en ce moment. (oui je sais une information essentielle qui va servir à bon nombre d'entre vous  )

Pas très cher donc.

 

Philippe nous parlera de son rythme de vie :

Prof dans un collège techno auprès d'élèves qui n'en ont rien à cirer de la lecture... , il peut ainsi gagner de quoi partir 6 mois dans l'année.

 

Encore un gars passionnant qui a plein de choses à nous apprendre...

 

 

La fin de journée approche, Elodie et Philippe me quittent après échange de bises et de mails ( ! ),

Je poursuis ma conversation avec Clara qui parlera de la difficulté de se faire connaitre pour un premier écrit et de la quasi inutilité des salons pour vendre des livres quand on est débutant...

Moi, je pensais que ça avait d'autres intérêts, mais bon passons...


La jeune fille envisage de partir travailler 2-3 ans en Asie, après ses études.

Elle me rencarda aussi sur sa librairie préférée : la Librairie de l'escalier, à Paris.

Tenue par une vieille dame aux goûts éclectiques, on y déniche parait-il des trésors !

 

Un homme s'approche du stand et vient à nous parler des différences culturelles très fortes entre occidentaux et coréens / japonais.

Selon lui, les chinois nous sont plus proches que les japonais qui lui paraissent vraiment bizarres lol

Après son départ, j'apprend qu'il s'agissait de Patrick Boman, l'écrivain !

 

J'en termine avec ce sympathique stand voyageur qui m'aura offert vraiment de chaleureuses discussions.

Un regret : ne pas avoir vu Astrid Wendlandt qui n'était pas présente ce dimanche et discuter avec elle de son voyage en Sibérie : Au bord du monde.


 

Il en temps de rentrer à la maison...

Dernier passage chez les dessinateurs.... et là Damned !!!

Keishi KOIKE pour qui j'étais venu en priorité dédicace !!!!

 

comedie-20.jpg

Vite, je m'installe derrière les 2 personnes...

pour mieux me faire me refouler.......

 

Le maitre a déjà débordé, question timing et je vais devoir me contenter de sa seule signature....

Pour une fois qu'un japonais vient en France, qu'il n'y a pas 3h d'attente, je réussis à rater mon coup...

Bien joué Choco....

 

 

comedie-21.jpg

 

Il s'en ira sans un regard lol

je rentrerais toute déçue...

 

... mais des étoiles pleins les yeux et des voyages pleins la tête...


Ben oui, toutes ces discussions ont réveillés ma flamme d'aventurière et je me dis qu'il serait temps de réaliser mes rêves d'autrefois, de suivre les traces du père voyageur, d'avoir plus de couilles pour partir seule comme certaine (ah...Elodie...) ... et me mettre peut-être enfin à apprendre l'anglais...


Tout un programme, vous dis-je...


 


Je vous donne RDV pour un deuxième épisode à venir, bien plus court,

qui vous donnera à voir le salon, côté exposants libraires...

Ben oui, j'y étais aussi sur les stands !



Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 13:52

Trouvés sur le blog du Livraire, voici quelques informations que je vous invite à découvrir sur la politique commerciale d'Amazon..


- Amazon a été condamné par la justice française pour clauses abusives dans ses contrats de vente, notamment le partage de données personnelles.
Source :
GNT

- Amazon pratique la gratuité des frais de ports. Cette initiative, en apparence anodine, est une infraction pure et simple à la Loi Lang sur le prix unique du livre. Cette loi stipule que le prix d’un ouvrage ne peut être réduit que de 5% au maximum, ceci pour protéger la diversité du commerce du livre et notamment les les petites librairies indépendantes. Cet avantage proposé au consommateur déstabilise un marché déjà fragilisé. Amazon qui a été attaqué en justice, et condamné à 100 000 euros de dommages et intérêts, [devait] cesser les frais de port gratuits et la pratique de chèques cadeaux à peine d’astreinte de 1 000 euros par jour de retard, passé le délai de 10 jours à compter de la signification du jugement.
Pourtant la gratuité des frais de port est toujours pratiquée.
Source :
Lekti-ecriture.com
Rue89


- Amazon exige une marge énorme sur les ouvrages des petits éditeurs pour que ces derniers bénéficient d’une réelle visibilité sur la plate-forme. C’est près de 50% du prix d’un ouvrage qui est ainsi ponctionné, contre 10 à 17 % pour les autres points de vente.
Ce sont ces même petits éditeurs qui s’acharnent à sortir des sentiers battus, qui prennent le risque de publier des auteurs inconnus, qui font en sorte qu’il y ait encore une réelle diversité culturelle et littéraire, et pas uniquement les best-sellers et/ou les ouvrages des grandes maisons indépendantes comme Gallimard ou Seuil.
Source :
Lekti-écriture.com


- Certains petits éditeurs ne souhaitent pas faire partie du “programme partenaire” d’Amazon, ce qui est théoriquement leur droit le plus strict. En réalité, Amazon rend indisponibles les fiches des ouvrages publiés par des éditeurs qui refusent d’adhérer à ce programme, sans toutefois les retirer de leur catalogue.
Source :
Le blog des éditions Cynthia 3000
La Feuille

- Si
Amazon autorise la reprise des informations et des images de couverture de son site, il vient d’exiger de la part des sites internet utilisant ces renseignements de supprimer tous les liens vers d’autres librairies en ligne, sous peine de se voir supprimer l’accès à ces informations essentielles qui comprennent notamment le numéro ISBN, la couverture, le nombre de pages.
Source :
Livres échanges
Actualitté




Je vous invite à aller lire l'article en entier sur le blog du Livraire ici !!


Conclusion :

 Allez dans vos librairies de quartier, vous aurez le sourire et le conseil en plus, vous participerez à la sauvegarde d'un réseau de librairies indépendantes, les informations seront plus à jour et votre commande arrivera plus vite (si, si !) !

Repost 0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 12:00

Je me fais une joie de vous faire partager cet article du 17 septembre, trouvé sur le site du journal Libération...
Jugez par vous-même



Sodome et Garamond

Par EDOUARD LAUNET

 

 


Grâce à notre partenaire Google Books, nous avons pu procéder à une analyse approfondie de la rentrée littéraire française. En voici les grandes tendances, après numérisation et traitement des 659 nouveaux romans de l’automne.


Sexe : Google relève 32 scènes de fellation, dont 4 n’aboutissent pas. C’est moins que l’an dernier (48), mais bien plus qu’en 1988, année où l’on y enregistra un creux de seulement 19 «pipes», pour parler comme Jean d’Ormesson. Stabilité côté sodomie. Sinon aucune position nouvelle, y compris chez Amélie Nothomb.


Suicides : 41 tentatives couronnées de succès, 11 ratées et 3 dont l’issue reste incertaine (le logiciel Google Autokill est en version «béta»). Un auteur évoque un suicide d’un coup de fusil dans la nuque : c’est réclamer beaucoup de souplesse à ses personnages !


Alphabet : la lettre «e» apparaît 64,5 millions de fois, en net repli sur la rentrée 2008 (72,8 millions). Le plus bas historique date de 1970 : les occurrences romanesques du «e» étaient tombées à moins de 59 millions, sans doute sous l’influence de Georges Perec qui avait publié la Disparition quelques mois auparavant. Il est vrai aussi qu’on éditait moins de livres à l’époque. Fait singulier : les rentrées à faible taux de «e» sont en général suivies d’hivers doux.


Polices de caractères : trop de Times, pas assez de Garamond.


Télécommunications : pour la première fois dans l’histoire du roman francophone, l’usage du téléphone mobile supplante celui du téléphone fixe. Au total, 2 354 minutes de communications, dont plus de la moitié en heures creuses. La tarification à la seconde semble être devenue la norme.


Huisseries : portes qui s’ouvrent : 4262. Portes qui se ferment : 2905. Cette large asymétrie n’est pas inhabituelle dans la littérature française, souligne l’application Google Doors.


Vocabulaire : l’ouvrage dans lequel le mot «Révolution» apparaît le plus souvent est, avec 75 occurrences, Tout a failli, vive le communisme ! (Editions La Fabrique) du groupe Tiqqun, en librairie le 25 septembre. Cet essai, qui a toute sa place au rayon littérature, réunit quatre textes parus en octobre 2001 dans Tiqqun 2, «organe de liaison au sein du Parti imaginaire». L’apparition la plus énigmatique de «Révolution» est en page 216 : «La grève humaine n’exige pas - en un sens, elle en est même le contraire - une révolution sexuelle, mais une révolution psychosomatique.»


Famille : 504 romans sont vierges du mot «neveu» (497 de «nièce»).


Animaux : comme l’an dernier, l’ornithorynque est rare et subreptice. Des chats, des chiens et des loutres se rencontrent ça et là, concourant occasionnellement à des rebonds de l’intrigue, mais mollement. Aucune truie allaitante.


Ponctuation : entre les pages 156 et 159 de son roman Personne (Mercure de France), Gwenaëlle Aubry utilise une tripotée de virgules et seulement deux points. Il n’y a que deux phrases en quatre pages. Mais elles sont très belles.


Repost 0

Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher