Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 08:00

 

 

passagers-du-vent-t1-1.jpg

 

 

Auteur: François Bourgeon

Editeur : 12BIS

Date de parution : Janvier 2009

1ère édition : 1981

Prix :  13 €

  48 pages

 

 

 

Nous sommes au 18ème siècle, sur le Foudroyant, un navire de la Marine Royale à destination de l'Amérique. A son bord, 2 jeunes femmes voyagent incognito dans une chambre réquisitionné par le commandant. Mais un jour, un jeune marin, Hoël, croit surprendre des silhouettes féminines et se faufile dans la zone interdite du bateau. Pris sur le fait, il est mis au fer par le capitaine qui voudrait bien que son secret reste bien gardé. Cherchant à l'éliminer, il va lui imposer une périlleuse épreuve. Mais c'est compter l'aide de la belle Isa qui voit dans le matelot une occasion d'arriver à ses fins personnelles...

 

Voilà un incontournable de la bande dessinée qui manquait à ma culture... Avec la récente sortie du tome 7, il était bien temps de remédier à cette lacune...ahem...

Cet album paru en 1981 n'a absolument pas vieilli et nous offre une formidable aventure maritime, historique saupoudré d'amour.

 

On y trouve une héroine forte qui n'hésite pas à s'habiller en homme pour mieux s'affranchir des conditions de son sexe. Volontaire et pleine d'allant, elle choisit de prendre en main son destin après avoir dû subir ce dernier. Ainsi, nous découvrirons son passé et le drame survenu suite à une plaisanterie de jeunesse ainsi que la raison de sa présence sur le bateau.

Ce personnage sexy nourrit l'album de son charme et apporte de légères touches d'érotisme dans l'univers masculin de la marine. Dénudée à l'occasion, elle sait aussi offrir son corps à son propre sexe.

Hoël, son pendant masculin, semble lui aussi peu apte à se plier aux règles mais, reste à ce niveau de l'histoire, un peu écrasé par le caractère de la demoiselle.

 

Enfin, qui dit vie sur un navire, dit luxe de détails maritime. Bourgeon a su recréer une véritable ambiance de navire : les détails du décor, le langage des matelots, les codes de conduite, combats navals, ...

Le tout est d'une grande précision et témoigne d'un vrai travail de documentation historique et maritime.

 

Mon seul bémol sur cet album sera au niveau des couleurs qui, elles, semblent un poil datées par leur ton quelque peu criard et agressif.

 

En bref, ne faites pas comme moi, n'enterrez pas cette série culte dans les limbes de la profusion de nouveautés inutiles... Revenez aux essentiels !

 

 

L'avis de Yaneck

 

 

 

passagers-du-vent-t1-2.jpg

 

passagers-du-vent-t1-4.jpg

 

passagers-du-vent-t1-3.jpg

 

 

C'était la BD du mercredi avec Mango...et les autres !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans A importer
commenter cet article

commentaires

Joelle 25/08/2010 10:09



J'ai lu les 5 premiers tomes en 1985 (je me rappelle, c'était mon chéri qui les avait achetés alors qu'il était encore au lycée) et je n'avais que moyennement accroché ... à cause des couleurs
(et des figures des personnages ... je leur trouvais une tête "bizarre" ! mdr !). Mais je compte relire le tout vu qu'on a acheté cette nouvelle suite :)



Choco 25/08/2010 20:54



J'ai un sacré train de retard, je le reconnais ! Alors le temps, ton oeil et ton avis ont surement changé... Les couleurs sont pas supers mais le reste est vraiment de qualité !



sofynet 22/08/2010 22:15



J'avais lu la série il y a bien longtemps, je l'ai redécouvert récemment avec grand plaisir. Je n'ai pas lu encore le dernier, mais je trouve l'histoire bien menée, les personnages
forts... Un bon moment de BD pour moi. 



Choco 23/08/2010 12:34



Je pense que c'est l'avis de tous ceux qui l'ont lu !



Bénédicte 22/08/2010 12:26



je me laisserai bien tentée et vila longtemps que je n'ai pas lu de BD



Choco 23/08/2010 12:04



UN bon classique n'est jamais une erreur de casting !



Kikine 19/08/2010 13:47



Ahem ... ça manque à ma culture aussi



Choco 19/08/2010 14:18



Il n'est jamais trop tard pour se culturer !



David 19/08/2010 13:43



Oui, les métiers les plus terribles du monde, c'est certain Le bagne même !



Choco 19/08/2010 14:19



Ceci dit, je n'en changerait pour rien au monde ! FAut parfois juste changer de patron...



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher