Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 23:50

 

montana 1948 1

 

 

Auteur : Larry Watson

 Editeur : Gallmeister, Totem

Date de parution : Avril 2010
Prix : 8 Euros

 ISBN :  9782351785010

  170 pages

 

 

Note : 4 / 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1948, dans le Montana. David Hayden nous raconte ses souvenirs de cet été là. Un été bien particulier qui signera la fin de son enfance et l'entrée dans le monde perverti des adultes.

David a 12 ans et il grandit dans une famille forte, pieuse et respectée dans toute la région. Son grand-père et son père se sont succédés au poste de shérif. Son oncle Frank est un médecin respecté, rescapé de la guerre et la grande fierté du patriarche.

Le clan donne une apparence de stabilité qu'un simple évènement va faire éclater : la nurse indienne de David, Marie Little Soldier, tombe malade. Les parents de David envoient chercher Franck malgré le refus répétée de cette dernière de se faire soigner. A son arrivée, elle hurle et refuse de ne pas rester seule avec lui. Bientôt, la vérité éclatera : Frank est réputé pour profiter sexuellement des jeunes indiennes de la réserve. Le scandale couve puis éclate au sein de la famille. Aucune explication ne sera donné à l'innocent David qui à force d'observation, finira par découvrir les secrets des adultes.

 

Le jeune garçon, à qui on refuse toute discussion, toute explication, n'a pour seul moyen de comprendre pourquoi son oncle Frank est tombé en disgrace que d'observer et d'espionner les grands.

 

" Si j'étais rentré à l'intérieur de la maison, si j'étais resté dans la cuisine ou dans ma chambre, ou à l'inverse si j'étais parti dans la même direction qu'Oncle Franck, je n'aurais jamais entendu la conversation entre mon père et ma mère et j'aurais peut-être gardé toute ma vie des illusions sur ma famille en particulier et sur le genre humain en général. "

 

Cette mise de côté familiale lui est pénible et l'infantilise alors qu'il tend à grandir et souhaite faire la fierté de ses parents.


  " Je voulais être dans la confidence, en savoir plus que ce que mes écoutes indiscrètes m'avaient appris. Je crois que j'aspirais surtout à être considéré comme un adulte, à pouvoir écouter mes parents discuter de l'affaire en ma présence, à ce qu'on ne me demande plus de m'éloigner, à ne plus avoir à constater qu'on se taisait à mon approche ou, pire encore, qu'on parlait en langage codé, comme si j'étais un bébé qu'on pouvait tenir dans l'ignorance en épelant les mots en ma présence. "

 

Il va découvrir que les membres de la famille cachent aussi des côtés sombres. L'oncle Franck qui viole des filles en position de faiblesse, le grand-père qui a toujours préféré Franck à son autre fils Wesley, Wesley qui s'est conformé à l'avenir tracé par son père sans se rebeller,...

 

"Cependant, ce que j'entendis annonçait une telle rupture dans nos existences, un tel abîme séparant désormais ce que nous étions de ce que nous ne serions plus jamais, qu'il faudrait, semble-t-il, mesurer le temps à cette aune."


La vie dans cette petite ville reculée est également mise en cause. Les shérifs se voient réélus années après années, sans véritable questionnements des habitants. Habitants chez qui on sent un certain racisme de façon sous-jacente. Les moqueries au sujets des indiennes et leur peur de ce qui est "évolué", comme la médecine moderne reflète bien le mépris auquel est soumise cette population parquée dans des réserves.


Montana, 1948, est un petit roman subtil qui aborde finalement de nombreux thèmes : passage à l'age adulte avec la perte des illusions, relations père-fils compliqués et manquant de dialogue à chaque génération, relation entre frères si différents, et enfin la question du choix. Wesley, shérif de la ville, doit-il appliquer la loi et dénoncer son frère ou se taire pour préserver à tout pris la cellule familiale ?

Un dilemmne qui se terminera par un drame et ne laissera personne indemme.


Inutile de vous dire que Gallmeister a une fois de plus, ressorti de l'ombre ( le titre est sorti autrefois en 10/18) une très belle pépite !

Remarquable de justesse dans l'expression des sentiments du jeune David comme dans l'ambiance traditionnaliste d'une petite ville, Larry Watson nous offre ici un récit qui alterne entre innocence et corruption et réussit à happer le lecteur dans cette sombre histoire familiale qu'on ne lâche pas jusqu'à la fin !


Forcément, à découvrir... Forcément !!



Le très bel avis de Ys ainsi que Cuné, ... D'autres ?

 

 

challenge-litt--US.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Choupynette 19/12/2010 11:32



en début d'année, vers le 2 ou 3 janvier je crois.



Choupynette 18/12/2010 18:44



je viens de le lire, et je rejoins en tous points ton billet.



Choco 18/12/2010 21:32



Ton billet est à venir alors ?!



Karine :) 17/06/2010 16:53



Dans la pile ( la faute d'Ys)... il fera partie de mes prochaines lectures!



Choco 18/06/2010 12:36



Il est super super chouette, il ne faut pas l'enfouir au fond du tas hein !



aBeiLLe 31/05/2010 17:59



Il est sur ma PAL depuis un moment celui-là! Je le fais remonter! :o)



Choco 01/06/2010 12:22



Remonte tout en haut, même ! Genre ta prochaine lecture



Aurore 31/05/2010 14:01



....Pour les jours de disette?? On est des filles prévoyantes que veux-tu! :D



Choco 31/05/2010 14:13



Les jours ?? bon je ne dis rien parce que je suis pas mieux...


Je suis tellement prévoyante que je suis parée à tenir un siège de plusieurs années...



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher