Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 07:00

moscou-cour-des-miracles-01.jpgMaya, 15 ans, a pris un train qui l'amène à Moscou. Munie d'un simple baluchon, elle voyage avec son bébé et tente de ne pas se faire remarquer. Alors qu'un soldat tente de l'agresser, une dame affable la sauve et la prend en charge. Maya s'endort enfin apaisée. Mais à son réveil, la dame a disparue et son bébé avec ! Paniquée, Maya erre dans la gare puis tente de contacter la police. Ces derniers, soupçonneux, ne la croient pas et tentent de l'emprisonner. Réussissant à s'enfuir, elle finit par être prise sous l'aile du jeune Zenya, un ado des rues débrouillard.

Parallèlement, l'inspecteur Renko est confronté au décès d'une jeune femme dans une vieille caravane. Alors que son boss le pousse à conclure cette enième affaire de prostituée morte par overdose, Renko pousse les investigations pour ce décès qui ressemble à un meurtre.

 

Voilà un polar bien sombre qui nous transporte dans la Russie poutinienne bien tourmentée. Aucune concession n'est faite dans ce portrait moscovite qui n'épargne personne : prostitution, corruption, misère, etc...

Martin Cruz Smith réussit avec brio à dépeindre avec réalisme une ville noyée sous les problèmes politiques, économiques et sociaux.

 

moscou-cour-des-miracles 02Kazanskiy station, l'une des 3 gares de la place Komsomolskaia

 

Un pays où les parents vendent leurs enfants, où les orphelins doivent s'organiser en bandes pour survivre dans la rue, où les corruptions de tout ordre aident à enterrer des histoires bien dérangeantes ou à obtenir des informations ou des appuis. Un pays communiste qui s'est perdu dans un capitalisme à outrance où la pauvreté la plus extrême cotoient le luxe tapageur. Comme son titre l'indique, Moscou est une vraie cour des miracles où chacun cherche à survivre comme il le peut en écrasant son voisin ou en l'ignorant.

L'inspecteur Renko, lui-même, est plutôt mal loti. Il conduit une vieille Lada pourrie, interdite de stationnement dans certains quartiers riches (!). Il camoufle l'alcoolisme avancé de son collègue et n'hésite pas à outrepasser les ordres de sa hiérarchie, au risque d'être menacé de suspension et de se retrouver à la rue le lendemain. A ses côtés, nous allons passer des soirées luxueuses des riches oligarques aux banlieues misérables où le peuple s'entasse.

Son petit protégé Zenya, est un enfant des rues, qui se planque solitairement dans un casino abandonné. Il vit de menus larcins et de sa passion pour les échecs qui lui permet de remporter des parties payantes. Attiré par Maya et ému par sa quête désespérée de retrouver son bébé, il tente de l'aider malgré le mystère que laisse planer la jeune fille sur son passé. C'est dans le quartier miteux des Trois gares que les 2 jeunes nous baladeront nous faisant découvrir l'abysse de la misère et de la criminalité.

 

moscou-cour-des-miracles-06.jpgEnfants des rues moscovites


Vous l'aurez compris, rien n'est rose dans ce roman qui va osciller entre ces 2 intrigues qui ne vont jamais vraiment se rejoindre malgré les quelques passerelles qu'il y a entre elles.

L'auteur donne un langage tout aussi noir à ses personnages qui n'hésitent pas à faire dans l'humour et l'ironie, et dans le parler populaire. Le propos est dur, la violence reste quotidienne et n'épargne pas les enfants, parfois tués pour de mauvaises raisons.

La critique contre le pouvoir en place s'avère elle aussi assez violente et le constat franchement négatif.


Des personnages attachants, une construction intelligente et un portrait réaliste et vivant de la Russie contemporaine : il n'en faut pas plus pour faire de Moscou, cour des miracles, un excellent polar qui m'a, pour ma part, passionné ! Je vous le recommande !

 

" La routine. Il était du genre triste et timide. Un suicide est un suicide. Non se dit Arkady. Entre de bonnes mains, un suicide est un meurtre. "

 

" Arkady se demanda si la mort compenserait une vie entière de manque de sommeil "

 

D'autres avis :

Nahe -

 

A noter :

On peut retrouver l'inspecteur Renko dans 6 autres précédent romans...

Je sais ce qu'il me reste à faire... :)

 

moscou-cour-des-miracles 04

 

moscou-cour-des-miracles 05

 

Merci à Newsbook pour cette formidable découverte !



Moscou, cour des miracles

Martin Cruz Smith

Editions Calmann Lévy

Coll. Robert Pépin présente

Mai 2011 - 272 pages - 19,50€


Partager cet article

Repost 0
Published by Choco - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Joelle 04/08/2011 16:18



Il me semble avoir vu en librairie d'autres titres de polars se passant en Russie : serait-ce la mode ces derniers temps ! En tout cas tu donnes envie de lire toute la série avec Renko ;) Je ne
connais que l'histoire du premier tome à cause du film !



Choco 06/08/2011 21:22



C'est fort possible, la russie semble redevenir un territoire à la mode ! De plus, Moscou est invité au prochain salon du livre : ça peut aider !



Aifelle 02/08/2011 06:45



Les photos sont rudes, trop réalistes hélas. Je note ce polar. J'ai vu qu'en plus du Japon pays invité au salon du livre, c'est Moscou la ville qui sera mise à l'honneur l'an prochain.



Choco 04/08/2011 23:59



Rudes mais totalement en accord avec le roman en tout cas....


Japon + Moscou, étonnant mélange mais qui n'est pas déplaisant !



Ötli 01/08/2011 17:04



Eh bien... je pense que lors de ma prochaine visite en librairie... j'aurai un livre de plus à trouver !!! Merci !!!



Choco 04/08/2011 23:38







Axl 01/08/2011 12:17



Je ne lis pas ta critique parce que je l'ai reçu aussi (et qu'il est plus que temps que je m'y mette)



Choco 04/08/2011 23:37



Si c'est pour newsbook, en effet, ça urge !



kathel 01/08/2011 08:45



Je ne connai pas du tout cet auteur, mais pourquoi pas ? 



Choco 04/08/2011 23:35



Plus que pourquoi pas :)



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher