Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 07:00

nashville-chrome-01.jpg Qui se souvient aujourd'hui du groupe country The Browns ?

Contemporains et amis d'Elvis Presley, les 3 membres du groupe connurent une ascension fulgurante, avant de retomber dans l'anonymat. Si aujourd'hui, leur réputation n'est plus la même, Rick Bass, qui nous avait plutôt habitué aux grands espaces, revient sur leur parcours qu'il retrace dans une version romancée et se penche sur un destin à la croisée de la gloire et de la chute dans une grande fresque familiale autour de la musique.

 

Maxine, Bonnie et Jim Ed ont grandi dans les années 30 dans une famille pauvre de l'Arkansas. Vivant au milieu de la forêt pour les besoins de l'acierie familiale, les enfants développèrent une ouie incroyable qui leur permettaient de déterminer si les scies étaient bien affutées.

 

" Quand la lame avait atteint l’affûtage parfait, absolu, la scie émettait un son particulier, et cette harmonie aiguë n’était guère différente de l’harmonie tempérée que les Brown s’efforçaient de réaliser avec leurs voix. "

 

Après avoir chantés dans les coeurs d'église et le restaurant familial, ils deviennent bien vite des petites vedettes de la radio, avant d'être attachés (et exploités) à un producteur avare qui les fit travailler sans relâche et sillonner les routes pour donner des concerts à tout va. Peu importe, naifs et ennivrés par la musique, les Browns ne pensent qu'a chanter.

 

"Ils ressemblaient à des chevaux de course avec des oeillères, fonçant sur la piste de terre. Un jockey les fouettait et ils se rendaient vaguement compte qu'il y avait du monde dans les tribunes, mais ils ne s'interrogeaient pas sur le tracé de la piste",

 

nashville chrome 03Le restaurant et la demeure des Brows devient un arrêt obligatoire pour les musiciens de l'époque et bientôt le groupe sympathise avec un certain Elvis Presley (17 ans) qui se fiancera avec Bonnie avant de se perdre dans la gloire. Sous la tutelle de Chet Atkins, le groupe libéré prend une autre envergure et enchaîne les succès. Mais bientôt, le temps de la country passe et The Browns, fatigués, décident d'arrêter en dépit de la volonté et de la recherche de gloire de Maxine.

Une Maxine dont la voix contemporaine s'entremêle à la chronologie du passé des Browns. Une Maxine vieillissante qui, à 80 ans, continue à croire au succès.

 

" Certains des auditeurs passaient de la country à la pop…. Le public s’éloignait d’eux, il en suivait un autre à présent. Ce qui avait valu aux Brown une pareille adulation –leur capacité à camoufler leurs émotions sous une façade parfaitement lisse - serait en définitive leur faiblesse, mais ils seraient les derniers à le savoir. Il faudra un demi-siècle à Maxine pour le comprendre… "

 

Nashville chrome est un ouvrage multiple.

Roman quelque peu biographique, il nous permet de découvrir le parcours de ce groupe célèbre et son histoire intimement liée à une époque, celle des années 50 qui transparaissent en filigrane. La chronologie et les détails sont précis et s'attachent à rendre le quotidien et l'atmosphère de ces vies exceptionnelles, entre les difficultés, les drames familiaux et la légereté de la gloire musicale. On y croise un surprenant Elvis, profondément modeste et humain, et l'auteur nous gratifera de scènes particulièrement belles entre Bonnie et ce dernier. Leur rupture est bouleversante, inaugurant le gouffre dans lequel Elvis plongera bientôt, ennivré par le succès.


Mais sans avoir l'air d'y toucher, Rick Bass fait glisser son récit vers un véritable roman. En s'appuyant sur des éléments véridiques, l'auteur réussit à construire une histoire avec du souffle, imaginant scènes, émotions et situations, d'une manière telle qu'il transcende la réalité, faisant des Brown de véritables personnages de fiction. S'attachant plus particulièrement aux 2 soeurs, Maxine et Bonnie, il décrypte le mirage de la gloire et met en parallèle les réactions opposées des 2 soeurs. Alors que Bonnie, amoureuse, semble heureuse et satisfaite de son sort et de la petite vie tranquille qu'elle s'est construite, Maxine, au contraire, reste profondément amère de la fin prématurée du groupe et ressasse la gloire perdue qu'elle espère toujours regagner pendant ses vieux jours. Ses interventions scandent régulièrement le texte et le lecteur découvre une vieille dame affaiblie qui vit dans son passé et attend éperdument celui qui lui offrira la reconnaissance méritée. Viendra un petit gamin, armé d'un camera, qui montera un film sur cette Maxine âgée et qui lui offrira ce rêve tant attendu. Cette vieillesse décrite sans concessions avec tout ce qu'elle a de ridicule, de misérable et de dérisoire mais aussi de touchant, furent pour moi les séquences les plus bouleversantes de ce roman, tant j'aurais pu voir le film se dérouler sous mes yeux.

 

« Elle comprend qu’elle sera la dernière à partir – elle le sait depuis des décennies – mais elle n’en saisit toujours pas le sens ni la signification, ni la responsabilité que cela implique. La solitude de celui qui reste est infinie. »

 

nashville-chrome-02.jpg

 

Loin d'être la simple biographie romancée qu'elle parait, Nashville chrome est d'une toute autre trempe, d'une toute autre ampleur. Rick Bass parle avec force de ces destins brisés (ou pas), de l'innocence perdue, du tourbillon de la musique, avec une psychologie prononcée et une langue travaillée qui réussit à saisir l'ambiance d'une époque où tout semblait possible, à capter les émotions personnelles tout comme les paysages.

Mais surtout l'auteur réalise, à sa manière, le souhait de Maxine, en rendant hommage à ce groupe oublié qui fut, rappelons-le, le groupe préféré des Beatles.

Inutile de connaître le groupe ou d'être spécialiste de la musique country : vous aurez compris que ce livre est à lire comme un roman ! Une grande réussite, à n'en pas douter !


 

Liens :

Le site de Maxine Brown.

Les Browns à découvrir en vidéo :



 


Titre : Nashville chrome

Auteur : Rick Bass

Éditeur : Bourgois

Parution : Mars 2012

  378 pages 

Prix : 25€

 


 

Merci à Babelio pour ce masse critique si intéressant !


tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

**Fleur** 03/09/2012 11:43


En bonne place dans la pile à lire prochainement !

zarline 04/08/2012 22:39


J'avais également été intriguée par ce registre différent pour l'auteur. Il est noté dans un coin mais bon, l'univers de la country, pas sûre d'accrocher, je préfère les grosses bêtes dans la
forêt.

Choco 12/08/2012 14:24



PLus qu'un roman sur la country, c'est sur le destin d'une fratrie et le pouvoir du succès. Pas beaucoup de grosses bêtes, c'est sûr mais on retrouve la superbe écriture de l'auteur tout de même
! :)



jerome 04/08/2012 16:35


De Rick Bass, je ne connais que Winter. Je croyais qu'il ne donnait que dans le Nature Writting, apparemment ce n'est pas le cas^^

Choco 12/08/2012 14:22



Et bé non ^^ EN même temps, je crois que c'est le premier qui sorte de ses sentiers habituels !



le Bison 03/08/2012 23:05


oui, ça change, de ses hivers au montana, de ses longues virées dans le désert, de ses séances de pêches, ou de ses courses hippiques.


Rick Bass au pays de la country Music, je l'avais repéré... Americana ! You-hou Yep-Yep !

Choco 12/08/2012 14:20



Oui, j'y ai bien pensé : ce livre est fait pour toi, cher Bison ! C'est quand que tu le lis ?



keisha 03/08/2012 07:37


Rick bass sans ses histoires de nature, mais de la country? Yep!

Choco 12/08/2012 14:18



Yep, je pense que ce bouquin te plairait ! Même sans grizzlis et pêcheur à la truite ^^



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher