Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 08:00

 

  russie-express 1

 

Auteur : Honoré de Balzac

 Editeur : Nicolas Chaudun

Date de parution : Mars 2010
Prix : 8 Euros

 ISBN :  9782350390857

  160 pages

 

 

Note : 2 / 5

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous présente ici le seul et unique récit de voyage de Balzac pour qui le genre est plutôt vulgaire et ennuyeux. Ce texte est en fait une lettre inachevée, destiné à Armand Bertin, directeur du Journal des débats et par ailleurs ami.

Balzac y relate son voyage de Paris à Berditcheff (Ukraine), en Septembre 1847, bien décidé à prouver qu'on peut relier les 2 villes en 6 jours.

 

On apprendra dans la préface que la raison principale de ce voyage est surtout de rejoindre la célèbre Mme Hanska qu'il compte bien épouser après avoir liquider chacun leur affaires. Nous aurons d'ailleurs 2 lettres destinées à son amante en guise de prologue.

 

russie-express-2.jpgChateau de Mme Hanska



Dès lors, nous assistons à une véritable course épique et à un contre la montre. Balzac doit emprunter les différents moyens de transports de l'époque (malles-postes, trains, courriers, ...), batailler pour trouver les voies et les voitures les plus rapides et réussir à assurer les liaisons entre chacune.

Plus qu'à un récit de voyage classique, on assiste surtout aux tracas administratifs et aux désagréments variés du voyage.

Les envolées sur la beauté des paysages ou des villes se font plutôt rares et Balzac se fait même désagréable à l'encontre des pays traversés. Pressé, il n'aspire qu'à atteindre son but et le reste importe peu.

Le romancier se montrera caustique à l'égard des allemands, des anglais, des russes, ... mais aussi des juifs pour lesquels il aura des mots qu'on qualifierait presque de racistes aujourd'hui, en soulignant leur appât du gain et leur plaisir de l'usure et du commerce.

 

Je dois dire que ce texte a fini par m'ennuyer quelque peu. Si son épopée dans les transports est assez originale et drôle, au bout de 160 pages, ça en devient lassant.

De plus, voir notre Balzac, auprès duquel rare sont ceux qui trouvent gràce à ses yeux, critiquer à tout va finit aussi par être un peu pénible.

 

Bref, ce récit intéressera surement les amateurs balzaciens qui retrouveront l'ambiance de l'époque et le quotidien du grand écrivain mais ennuyera certainement les lecteurs de récits de voyage plus classiques.


 

 

j-aime-les-classiques.jpg  

                                                          

Partager cet article

Repost0

commentaires

Restling 30/05/2010 15:36



Comme Balzac représente pour moi une grosse lacune à combler (quelqu'un veut lancer un challenge Balzac ?), je ne vais peut-être pas tenter ce titre, histoire de ne pas me dégoûter avant même
d'avoir commencé...



Choco 31/05/2010 13:09



Un challenge Balzac ?! Boudiou ! Objectif Comédie humaine sur 10 ans !!



Cynthia 29/05/2010 19:09



Pas pour moi, je crois qu'il m'ennuierait aussi ;)



Choco 31/05/2010 12:12



Oh que oui, j'en suis persuadée !



Nanne 29/05/2010 17:45



Je ne connaissais pas cet ouvrage de Balzac ! Une autre façon de mieux le connaître, sans doute, malgré tes réticences ... Mais, comme Keisha, rien ne vaut l'excellentissime biographie de
celui-ci par Stefan Zweig ! A retenir toutefois ...



Choco 31/05/2010 12:10



Il vient de sortir chez un petit éditeur. Pas inintéressant, c'est sur !



Manu 29/05/2010 14:08



Je passe ;-)



Choco 30/05/2010 21:25



C'est bizarre, ça ne me surprend pas !



Dominique 29/05/2010 10:37



a mis chemin entre "amateur" de Balzac et fan de récit de voyages , j'hésite, en même temps il est petit ce bouquin  alors pourquoi pas ?



Choco 30/05/2010 21:24



Oui c'est un petit truc qui se lit vite fait, sur une soirée ! Je dois dire que j'aime assez Balzac en temps normal mais bon là, ça ne m'a pas trop emballée. Je serais curieuse de lire un avis
la-dessus car je n'en ai trouvé aucun sur internet !



Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher