Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 23:00




Voici enfin le nouvel album de Manu Larcenet : une joli bête de 200 pages, premier tome d'une série de 5.


J'aime autant vous le dire tout de suite : c'est un véritable chef d'oeuvre !!!
Si vous ne devez lire qu'une BD cette année, ça doit être celle-là !

Polza Mancini est en garde à vue. Il est gros, très gros. Une femme, Carole, est à l'hopital. Il semblerait que Polza soit le responsable. Les 2 flics sont chargés de le cuisiner et de faire éclater la vérité. Alcoolique, sujet à des hallucinations et interné plusieurs fois en asile psychiatrique, Polza n'est pas pris au sérieux. Pourtant il raconte. Il raconte sa vie dès l'enfance et son parcours jonché d'obstacles.

"Si vous voulez comprendre... il faut que vous passiez par où je suis passé."

Il raconte son enfance auprès d'un père seul et mutique. Sa mort qui déclencha tout. Sa volonté de tout quitter, femme et maison, pour devenir clochard volontaire. Le dégoût de son gros corps. La boisson dans lequel il se noie. Le "blast" qui sera une vraie révélation.  Et son désir grandissant de retrouver cet état en buvant toujours plus. Le blast est une hallucination, un choc mental où il oublie son propre corps et se sent léger et lourd à la fois. Il se voit sur l'île de Paques face aux statues gigantesques.
Il raconte sa rencontre avec un groupe de sans-abris, cachés dans une forêt. Leur rejet de la société qui les a exclus mais aussi leur tentative d'enfermement dans une autre société recréée. Sa relation muette avec un serbe qui ne parle pas le français.

Polza nous livre un portrait sans concession de sa vie pitoyable. Sa lacheté devant la mort de son père, l'abandon de sa femme sans mots ni remords, il n'épargne aucun détail qui puisse le rabaisser.
Et pourtant on s'attache à ce gros bonhomme... On sait qu'il a une part d'ombre, qu'une femme a subi des violences mais on ne peut être indifférent à son parcours très humain en somme. Alors que les policiers le considèrent comme fou, on se rend compte que Polza est très lucide mais bourré de blessures et de non-dits, comme tout un chacun. On découvrira pourtant qu'il ne nous dit pas tout. Dans ce tome, vous ne saurez rien sur Carole, sur ce qui lui est arrivé. Son temps viendra plus tard.

La narration du récit est excellente, alternant flash-back et garde à vue policière, lenteur et rapidité et fait montre d'une grande maitrise. On y trouve des illustrations pleine page absolument superbes ! L'univers en lavis clair obscur, ponctué de très très rares touches de couleurs accentuent le côté sombre de l'album.
Ne cherchez pas le trait que vous avez connu dans Le retour à la terre ou Le combat ordinaire, vous seriez déçu. Larcenet est plus proche ici de ses travaux édités chez Les Rêveurs.

Larcenet avoue avoir mis toutes ses peurs et ses obsessions dans cette oeuvre.
Lisez l'interview supra intéressante de l'auteur par Bodoï pour mieux comprendre sa génèse.
Les premières planches sont à lire ici !

Cet album prend véritablement aux tripes et fut pour moi une énorme claque !



Note : **********


C'est la BD de l'année
(et peut-être plus encore...) : Ne la ratez surtout pas !!


 

blast-2.jpg
blast-4.jpg
blast-3.jpg

Editions Dargaud - 22€

 

Challenge roaarrrPrix des libraires 2010


Partager cet article
Repost0

commentaires

Krol 16/09/2011 23:32



Magnifique BD ! Extraordinaire. Entièrement d'accord avec ton billet.



Choco 18/09/2011 11:07



Je ne dirais pas mieux ! :)



Kactusss 26/02/2010 23:30


Grosse claque pour moi aussi, il est fort ce Larcenet !


Choco 27/02/2010 21:46


Ah tu me rassure là ! Coup de coeur commun !


le rat à la page 22/02/2010 11:14


Ca a été un vrai coup de coeur pour moi aussi. Ces dessins en noir et blanc sont superbes!


Choco 22/02/2010 22:56


Ah ! je suis heureuse de partager mon enthousiasme pour cet album !


Marie 11/12/2009 08:14


Ouhh là ! Je ne te dis pas ça pour te mettre la pression ! Il aura dans tous les cas le plaisir de la découverte et au pire même s'il n'aimait pas, il ne me mangera pas 
!     
D'ordinaire, lorsque je lui offre des bouquins, ce sont des polars et en général je ne me plante pas trop.
Par contre, les BD qui je lui ai déjà offertes étaient chaque fois insignifiantes et sans aucun intérêt car je me contentait de regarder un ou deux dessins avant d'acheter...
J'ai été à la Fnac, et Blast était en tête de gondole dans le classement des meilleures ventes. Alors quand les arguments marketing concordent avec les avis de lectrices, pourquoi s'en priver
?  



Choco 11/12/2009 19:07



Non rassure-toi, c'est moi qui me la met toute seule ! C'est comme pour un client : tu es super déçue et gênée si ton conseil n'a pas fonctionné...
C'est sûr que c'est pas facile de choisir une bd quand on connait pas trop... C'est pour ça que les libraires sont là ! Tu devrais leur demander conseil aussi !
En tout cas, c'est bien normal que Larcenet soit en tête de gondole : c'est un auteur incontournable ! Mais c'est sur que cet album sort un peu de son travail habituel et certains lecteurs du
grand public seront déçus.
Quant à Toppi, il est plutôt peu médiatisé pour le coup ! Mais ça n'enlève rien à la qualité de son dessin !
Bref, joyeux Noel à ton homme !



Yvain 11/12/2009 06:46


Ouais! de retour pour pouiller de commentaires le blog de ma victime préférée on the web!!! Bon, celui là est déjà sur la liste de cadeaux de noel et je l'attends avec impatience. Ca a l'air
absolument génial et ton article ne fait que confirmer... Bises.


Choco 11/12/2009 19:01


ah ben je commençais à me demander si tu étais mort sous les cartons de livres 
oui cet album est très fort et tu fait bien de le demander ! J'attends de lire ta critique l'année prochaine !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher