Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 19:53




Espagne, 1936. La guerre civile menace et pousse Jonas à s'éloigner de Madrid. Il trouve un emploi de secrétaire auprès du peintre Salvador Déséo, installé avec sa femme Galatée dans le petit village de pêcheur de Cadaquès.  
Son arrivée est très mal perçue et les villageois le chassent du village. Jonas va, en effet, s'apercevoir que le peintre, par son attitude plus qu'excentrique, est craint et détesté. Le jeune homme va découvrir peu à peu les dessous sanglants et glauques qui sont à l'oeuvre derrière cette intense période créatrice du célèbre Déséo et qui vont habiter ses pires cauchemars.

Vous aurez bien sûr reconnu les similitudes du personnage Salvador Déséo avec le peintre Salvador Dali !
Paco Roca s'est, en effet, inspiré librement du célèbre peintre pour faire de son album un bel hommage à son génie créatif. Vous y retrouverez des clins d'oeil à des tableaux célèbres, au groupe des artistes surréalistes de l'époque, 
Seul différence, l'auteur pousse la folie du peintre à des extrémités assez peu catholique... et transforme Salvador en tueur en série pour assouvir son art et son besoin de modèles ! Je ne vous en dit pas plus !
Des passages difficiles pourront choquer certains. Cela reste un album à ne pas mettre entre toutes les mains.
L'album oscille entre réalité et cauchemars, ce en quoi il se raccroche magnifiquement à l'aspect surréaliste de l'artiste.
Une préface et une postface entourent l'album d'explications sur l'origine du récit : un récit retrouvé chez un antiquaire qui serait le journal d'un ancien secrétaire de Déséo. Nous voilà en plein dans la tradition picaresque espagnole.

Un album dérangeant et très original qui colle parfaitement à son sujet : Dali et le surréalisme.


Note : ****



Editions Erko - (épuisé)
 







Partager cet article
Repost0

commentaires

L

la dernière image, beurk !


Répondre
C

Bon j'ai compris, j'aurais mieux fait de pas la mettre... Vous êtes tous des petites natures tout de même...


L


Euh... la dernière planche ne me donne pas trop envie de me plonger dans cette histoire... ;-) 



Répondre
C

 
Bon la prochaine qui récidive se verra tagguer dans les 7 couleurs de l'arc en ciel et bien plus encore !!
J'espère avoir été très CLAIRE... !




T

Berk ! quelle horreur !
Je suis super soulagée car j'ai compris dans un de tes commentaires que tu m'avais taguée ! OUFFFFF ! Que je suis heureuse d'avoir mal compris ;-)


Répondre
C

Décidemment, je vais regretter d'avoir mis cette planche qui vous donne une mauvaise image de cet album...
Pour le tag, oui, tu avais mal compris, je parlais de celui du commentaire précédent !
Je ne te harcelerais pas comme ça ;)


L

Je vais passer, à cause des scènes dures ... justement la dernière vignette me fait froid dans le dos.


Répondre
C

Vous êtes des petites natures !
Bon, je me suis peut-être mal exprimé, il y a ptet 5-6 cases plus dures mais sinon c'est très soft, je vous rassure ! ça passe beaucoup par l'imagination !


L

Coucou,

Je t'ai tagué ici, si tu le désires ^^ :

http://annexe.wordpress.com/


Répondre
C

Arf ! moi qui avais réussi à passer à travers ce tag qui tout le monde a fait quasiment ! Tu as réussi à me dénicher dans ma cachette !
Je connais ton blog mais découvre cette petite annexe :)
Bon je cède à ton invitation mais ça ne va pas être pour tout de suite, tu m'en excuseras !


Humeur

Le 26 Août 2013 :
Le grenier de choco n'est plus...
Ce blog sera à terme supprimé.
Suivez moi désormais sur :

 

Rechercher